Quand les idées noires rejoingnes les cauchemars. [Terminé]

Aller en bas

Quand les idées noires rejoingnes les cauchemars. [Terminé]

Message par Slide le Ven 28 Avr - 19:53


Étant donné que la géographie ne fait pas partie des qualités de Slide, nous ne nous étaleront pas sur le fait que comme d'habitude il n'a aucune d'idée d’où il peut être sur le globe terrestre et directement nous avancer sur la description du lieu ou il est arrivé, vous ne trouvez pas .
Bon, il fait noir, je dirais même plutôt sombre...mais où est-ce qu'il ses fichus celui-là ? Ha une lumière qui s'allume et nous dévoile un peu plus de cette... ce placard ? Pourquoi il est dans un placard ? Ha ! D'accord, Slide a simplement trouvé une nouvelle victime ! Quoique ? Non, après que la gentille mère de famille aille coucher ses enfants et éteint la lumière, Slide en a profité pour sortir, les observer un instant et puis partir de la chambre en passant par la fenêtre de l'étage. Heureusement qu'il n'est pas fragile vu la jolie gamelle qu'il vient de se prendre en tombant de la chassie. Oui apparemment Slide ne connaît pas non plus les marches d'escalier.
Nous nous retrouvons donc dans un petit village hors agglomération. Bon il ressemble à ses petits villages paumés ou dans les films ils semblent que ça soit toujours les seuls à être attaqué par d'étranges créatures... Cliché hein ? Ben oui, si Slide a été attirer ici c'est parce qu'il y a, à peu près une vingtaine de jours, une créature de la nuit, et donc un confrère de notre étrange ami, y est venu faire du remue-ménage. Les gens sont donc encore en état d'alerte et sur le qui-vive, les enfants font encore énormément de cauchemars durant la nuit en pensant qu'une bête assoiffée de sang va les emporter dans leur sommeil. Non, non rien de tel pour l'instant, Slide ne veut que vos idées noires et ici, il se régale. Le stresse de cette jeune fille qui redoute d'aller seule jusqu’à son arrêt de bus et de se faire agresser. Ce père de famille qui craint le renvoie à cause des absences dues à la créature qui les à attaquer. Cette enfant en pleine terreur d'avoir vu ses deux parents tués juste devant ses yeux. Pas besoin de s'attarder chez les gens, tout le monde ici a peur, tout le monde ici broie du noir. Si Slide pouvait en ressentir une quelconque exaltation, il serait s'en doute bras levé au ciel et tournerait sur lui-même, tout en se délectant du plat de résistance. Sauf qu'il ne ressent rien, pas de joie, pas de tristesse, jute une petite curiosité et une éternelle errance parmi ce monde.

avatar
Slide

Messages : 17
Date d'inscription : 28/04/2017

Évolution
Niveau globale: 0
Expérience:
0/10  (0/10)
Point de vie:
3/3  (3/3)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les idées noires rejoingnes les cauchemars. [Terminé]

Message par Yumekui Kuro Baku le Sam 29 Avr - 16:59

Se délectable moment

L'Amérique, petit village en banlieue d’une grande ville, vingt jours auparavant, une créature de la nuit s’en est attaquée à celui-ci. Quelle est-elle devenue ? Exterminée ? Capturée ? Enfuit ? Aucune idée, à vrai dire, tout ceci n’est pas intéressant si vous voulez mon avis. Je préfère vous contez quelque chose de plus fascinant. Comment pour exemple, mon arrivé dans ce patelin en bords de campagne.

Vous pensiez que j’étais un grand joueur ? Et bien vous avez raison, c’est le cas, j’aime m’amuser avec jeunes et vieux, tant que j’ai quelque chose en retour. Des rêves, c’est tout ce que je recherche. Malheureusement, vous n’aimez pas trop que l’on vous dévore votre esprit, alors vous vous refermez, m’empêchant à tout jamais de me nourrir. Voilà pourquoi, je dois être stratégique, machiavélique et rusé. Charmeur avant tout, je m’introduis chez ces jeunes filles dans leur sommeil. Alors qu’elles terrorisent encore des dernières nuits passés, ce n’était qu’il y a moins d’un mois après tout, un met parfait me tends les bras. Son cœur vacille, son esprit est en terreur, elle cauchemarde. Poursuivit par un monstre qu’elle ne pourra jamais échapper, elle commence à désespérer, comme si elle n’allait jamais revenir, que tout ceci est la véritable et unique vie qu’elle n’est jamais vécue. Comme c’est navrant, si elle était un peu plus intelligente, elle verrait ce personnage à la tête de poireau et l’utiliserais comme bouclier humain contre le monstre.

C’est à ce moment que j’interviens, pour l’aider à trouver la clef de ce cauchemar. J’apparais dans son esprit, vainc le monstre sans grande difficulté, le découpant comme une simple tarte au citron. Que comptait-il faire face au héro de cette jeune fille ? Elle espérait qu’un magnifique jeune prince vienne la délivrer des griffes de l’enfer dans lequel elle vit, et c’est ce que je suis. L’accompagnant d’un mouvement de main, je l’aider à se relever et la remettre sur pieds. Comment allait-elle ? Je crois qu’elle me remerciait pleinement, appréciant mon arrivé et ce que j’ai fais, entre autre, conserver mon repas au chaud. Vous me trouvez écœurant ? Dans ce cas question, pourquoi ne vous trouvez vous pas écœurant lorsque vous arrachez les entrailles d’un animal pour vous en repétri ? Ne vous croyez pas plus intelligent, vous, végétalien, vous dévorez ce pauvre fruit et ce jeune légume à peine sortie de terre. Ni vous, ni moi ne pouvons déroger à cette règle de la nature, nous devons nous nourrir pour exister.

Cette jeune fille n’était qu’un encas à vrai dire, il y en a pleins d’autres. Je les vois, je les entends crier à l’aide, m’appeler dans leur sommeil. Le diner est servit. Je me déplace de maison en maison, récoltant l’essence de leur vie, leurs rêves, ce qui les fait vivre au quotidien, ce qui les pousse à avancer. Bien sûr, je ne dévore pas tous les rêves, mais je n’en parlerais pas plus, vous en savez bien assez sur moi. Après ma chasse, il était temps de se servir dans le panier. Posé au beau milieu de la rue, une table blanche nappée de carreaux jaunes et noirs. Une chaise sans aucune couleur, ni ombre, n’existant peut être pas, qu’en dîtes-vous ? Un service à thé préparé, entrain de chauffer sur une flamme d’un gris pâle produite par un objet de verre. Théière blanche, tasse blanche, le tout orné d’or et se tenant au côté de cette table, un garçon en or. Servant délicatement le liquide dans son récipient, une fumée légèrement teinté s’en échappa au contact. Il ne restait plus qu’à savourer ce moment si délicieux.

« C’est regrettable, il semblerait que mon repas va être plus mouvementé que prévue. Qui êtes-vous créature de l’ombre ? Pour ma part, vous pouvez m’appeler au grès de vos envies, bien que j’apprécie les noms élégants. Si vous ne proposez rien, appeler moi Yumekui Kuro Baku, ou Baku pour plus de simplicité. »
avatar
Yumekui Kuro Baku
Admin

Messages : 129
Date d'inscription : 24/04/2017
Age : 21
Localisation : Quelque part, buvant une tasse de thé.

Évolution
Niveau globale: 10
Expérience:
10/110  (10/110)
Point de vie:
10/10  (10/10)

Voir le profil de l'utilisateur http://creepypastarpg.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les idées noires rejoingnes les cauchemars. [Terminé]

Message par Slide le Sam 29 Avr - 22:47

Quelque chose d'étrange plane dans cette citée, comme quelque chose d'irréel. J'entends des gens hurler de terreur. L'angoisse de certain se stoppant nettement. Ce qui fit réagir le dévoreur. Pas qu'il se sente menacé, non rien de cela, juste une curiosité nouvelle a cette évènement qui doit en cacher un autre derrière. Toujours figé au beau milieu du chemin, Slide observe et écoute, penche la tête bien que sans visage il ne puisse mimer aucun expression. Pas de mimique d'intrigue, de surprise, de crainte peut-être. Non, juste une forme ou l'on pourrait deviner un visage, pas de yeux, pas de nez, pas de bouche. C'est à se demander comment il se déplace ?
Le set de thé et cette table au couleur étrange pourrait le surprendre, faudrait-il pour cela qu'il en aie pleinement conscience. Que ce soi quelque de réel ou non, Slide ne prêta pas d'attention aux décors, aux arbre, au feuille, au ciel à la lune, ni même à la personne au reflet doré qui c'est approché de lui. Comment pourrait-il savoir qu'il est-là, a vrai dire moi-même je ne le sais pas. Mais Slide c'est bel et bien retourner face à l’individu. Pas de mouvement de panique, pas de geste intimant un bonjour ou dans ce cas un bonsoir. Il le fixe simplement, il analyse ces paroles. L'être face à lui pourrait peut-être même bien se demander s'il a comprit un traître mot a ce qu'il vient de lui dire... malheureusement le langage de Slide est très limiter et toutes ces belles paroles lui sont dérisoire voir même déroutante, qu'est-ce que cet homme vient-il au juste de lui dire. Après un moment ou il parut absent, il leva son bras qu'il observa puis tout en regardant ce Baku, son membre et puis son corps produire une léger fumé noir pour revêtir exactement la même apparence que le garçon d'or.
Slide se rapprocha chercha à nouveau ces mots, que répondre lorsque l'on ne soit pas sois même la réponses à la dite question ? Il prit une voix quasi pareil a celle de Baku en plus bestiale, comme un cri, un sifflement que Slide essaierais de faire ressembler le plus possible à un mot.

-Ca ... s'appelle... Il finit sa phrase en levant les bras, Slide est un nom que les humains lui ont donné, lui même ne sait jamais donné la peine de se nommé. Quoi manger ?

Cette phrase est destiner a Baku, bien qu'il n'aie pas comprit la présentation de l'homme et donc fait le rapprochement sur son appellation. Mais Slide a néant moins compris que l'homme était en plein repas, hors du thé ne semble pas être un repas pour notre créature dévoreuse d'idées noires. Pour Slide c'est ça un repas et il est loin de comprendre que l'homme face à lui a une manière de se nourrir pas si éloigné de la sienne, mais laissez le temps à Slide de s'accoutumer aux humains et aux choses qui le dépasses très vite.
HRP:
Je prend la même couleur de parole que ton perso ou plus ou moins vu que Slide imite sa voix pour lui répondre. Si cela te dérange tu me le dis et je change de couleur Wink
avatar
Slide

Messages : 17
Date d'inscription : 28/04/2017

Évolution
Niveau globale: 0
Expérience:
0/10  (0/10)
Point de vie:
3/3  (3/3)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les idées noires rejoingnes les cauchemars. [Terminé]

Message par Yumekui Kuro Baku le Dim 30 Avr - 12:56

Bon appétit

L’étrange chose qui venait perturber mon doux repas n’était autre qu’une créature de la nuit. Un gène psychopathe ? Si c’est le cas, celui-ci a atteint le stade finale d’évolution, il ne semble même plus doué d’une véritable conscience voir son cerveau tout entier est sous l’emprise du gène. Enfin, cela arrive, et pourtant, je ne suis pas sûr de ce que j’avance. Je n’aime pas savoir, en général cela empêche de prédire les actions des personnes en face de soit, mais jouons le jeu et invitons le à ma table.

Avant même que je puisse proposer ceci, la chose se transforma, une légère enveloppe se soufflait au loin pour laisser place à un nouveau visage. Au départ, je pensais à une chrysalide qui venait d’éclore, de terminer son évolution, puis lorsque la fumée disparut, je venais de comprendre quel genre de personnage j’avais en face de moi. Un beau visage, une élégance qui n’est plus à démontrer, des yeux merveilleusement bleus, brillant, charmant, placé sur son trente-et-un, parfaitement parfait.

« Je dois dire que tu as plutôt bon goût en matière de physique le métamorphe. »

Ce doux personnage venait d’entreprendre de voler mon identité, mais il ne croit pas si bien faire. Pour éviter toute comparaison avec moi-même, je venais de légèrement modifier un minuscule petit détail. Mes yeux ne sont plus d’océan mais ensoleillé. Brillant d’un or merveilleux plus brillant que celui de mes cheveux. Je m’en retournais pour venir me poser sur ma chaise. Au passage, laisser moi vous annoncer qu’une nouvelle chaise, exactement de la même qualité, même motif, même couleur, placé en face de la mienne proche de la table. Une nouvelle tasse, il ne manquait plus qu’à servir. Ce que je fis dans les secondes qui suivirent en l’invitant à me rejoindre.

Puis, je m’installais, après tout, autant prendre du bon temps en cette douce journée. Nous sommes la nuit ? Je ne comprends pas bien ce que vous voulez me dire, nous sommes sous un ciel étoilé avec le merveilleux astre lunaire, il s’agit donc de la journée. Passons, je devais en savoir plus sur notre ami, j’ai comme l’impression de l’avoir déjà croisé quelque part, peut être il y a plusieurs jours de cela, dans un marché noir que j’ai organisé ? Nous verrons bien, je ne me rappel pas de tous les visages que je croise. Mais un si beau que celui-ci, je devrais normalement m’en rappeler. Je portais à mes lèvres le doux thé que je venais de préparer. Vous avez compris quelque chose ? Voudriez-vous que je vous explique ? Très bien, écoutez attentivement.

Les mangeurs de rêves, ou les rêves en général ne peuvent digérer la nourriture réel, nous avons besoin d’autres procédés, ou aucun pour certain. Je ne peux comprendre ces hérétiques qui refusent de se nourrir par ailleurs mais passons. Le thé que je viens de préparer est enrobé des cauchemars que j’ai volé cette nuit, dans un soupçon de tragédie et de mélancolie, c’est ainsi que ce prépare mon thé infini. Je pense que ce charmant jeune homme se fera foudroyer des souvenirs présents dans ce thé au moment où il tentera d’humer l’odeur qui s’en échappe. Accroche-toi bien, mais ne t’en fais pas, au moment où tes lèvres gouteront à ce délicieux nectar, je m’en irais avec toi pour te guider dans ce monde onirique si fascinant.

« Bon appétit. »

[HRP : Non ne t'en fais pas owo Si tu veux le code hexadécimal, c'est #ffcc00]
avatar
Yumekui Kuro Baku
Admin

Messages : 129
Date d'inscription : 24/04/2017
Age : 21
Localisation : Quelque part, buvant une tasse de thé.

Évolution
Niveau globale: 10
Expérience:
10/110  (10/110)
Point de vie:
10/10  (10/10)

Voir le profil de l'utilisateur http://creepypastarpg.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les idées noires rejoingnes les cauchemars. [Terminé]

Message par Slide le Lun 1 Mai - 18:53

L'être doré ne semblait pas étonné du changement d'apparence de Slide, il parait même satisfait de ce voir en miroir bien qu'il changea un détail que Slide remarque mais ne copia pas. Il a juste besoin d'emprunter une apparence pour communiquer, peut-être n'en a t'il pas besoin. A vrai dire lui-même ne sais pas s'il peut prononcé des paroles sans avoir à imiter les autres. Il observa les mimiques ce qui se passe autour de lui, bien évidement il ne fut pas surprit de voir une chaise de plus à la table. Cependant, il doit s’avouer qu'il ne s'attendait pas a ce que l'homme d'or l'invite aussi simplement à le rejoindre et à boire de son thé.
Il fut d'un naturelle pour Slide de se rendre compte que le liquide n'a rien de normal, mais aussi, d'être attiré par un élément auquel il n'aura jamais fait attention en temps normal. Quelque soit cette chose, il devrait être de son instinct de s'en éloigné sauf que, ce thé sens agréablement bon. Étrange pour un être ne pouvant sentir le parfum d'une fleur, l'odeur de la terre ou même celle de la cendre. Slide est limité mais pas idiot, il a de l'instinct, il sait sentir le danger, mais là, la curiosité l'emporte sur la raison, quoique se soit, quoi que ça puisse lui faire, il n'en ressent pas de danger directe, mais une expérience qu'il pourrait peut-être bien apprécié. Il n'est pas un dévoreur de songes, mais les cauchemars restes attirants, aussi attirant qu'une personne pessimiste, rongée par quelconque culpabilité. Il prit la tasse en main, huma le fumet se dégageant de la tasse par pur imitation de se que venait de faire Baku, puis il en prit une gorgée. Comment décrire la sensation d'un liquide qui traverse sa gorge quand on n'avait jamais bu quoique se soit avant cela. Cela lui parut étrange...mais est-ce parce qu'il a simplement bu ou parce qu'autre chose est entrain de se produire ?
avatar
Slide

Messages : 17
Date d'inscription : 28/04/2017

Évolution
Niveau globale: 0
Expérience:
0/10  (0/10)
Point de vie:
3/3  (3/3)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les idées noires rejoingnes les cauchemars. [Terminé]

Message par Yumekui Kuro Baku le Jeu 4 Mai - 11:44

Fallen in dreams

Plongé dans le silence de la nuit, après cette première gorgée, s’en était déjà finit. L’âme, l’esprit, ou quoi que se soit d’autres, il se retrouvait emprisonner dans le monde onirique alors que son corps ne se trouvait nulle part ailleurs, que sur cette même rue. Fort heureusement pour cette créature de la nuit, il adopta l’apparence du grand mangeur de rêves que je suis, ou son physique aurait rapidement attirer les petits curieux, puis la police et finalement les organisations défendant ce monde des choses fascinantes tel que nous. Là, il sera simplement écarter, aider des pompiers ou d’autres associations servant le bien. Fort heureusement pour lui d’ailleurs, nous sommes en Amérique, le Quartier Général de la Global Protection Of Humanity est tout prêt, ils sont sur leurs aguets, préparer à attaquer au moindre mouvement suspect. Mais revenons à nos pinceaux.

Tout autour, un voyage s’enclenche, il laisse tomber la tasse qui se brise au sol. Aucun liquide ne s’écoule, comme s’il n’avait jamais exister. Les morceaux vrillent et tournent sur eux-mêmes, plusieurs fois par seconde. Tu peux les compter, tout ralenti petit à petit. Tu vois les morceaux commencer à se stopper, puis plus aucun mouvement de leur part. Tu te sens faible, tu perds tes forces ? Non, tu n’as simplement pas l’habitude des rêves éveillés. Tu y es presque, le gouffre des songes t’attends. Ma main s’approche de ton visage, tu n’as plus la compréhension des perspectives, puis des tailles. Ce qui semble éloigné est pourtant si proche, et à l’inverse, ce qui est prêt semble si loin. Qui ou que croire ? Ton esprit t’abandonne, alors laisse toi bercer. La nappe de la table vient se relever pour tapisser le fond de ton regard, partout où tu regardes, tu vois ce même fond, il n’y a plus de rue qui tienne. Peut importe où tu tenteras de fuir, ton esprit est mien désormais et nous allons nous amuser.

Tu te sens tomber, tu sombres dans les méandres de ton subconscient. Tu es comme porter par une douce ivresse qui t’attire, de plus en plus profondément. Dans ce long gouffre cyclique, partout où tu poseras tes yeux, tu ne verras qu’une chose, des carreaux jaune et noir tapissant les murs de part et d’autres. Une tapisserie parfaite sans la moindre erreur. Tout est trop parfait n’est-ce pas ? Mais ce n’est pas le remarquer qui t’aidera à t’en sortir. Savoir que nous sommes dans un rêve, ou un cauchemar, ne fait pas que nous pouvons en sortir. Même te pincer ne t’aidera pas ici. Rien ne peut t’aider si ce n’est d’en trouver la sortie.

Sombre, encore plus loin, tu tombes encore et encore, toujours plus en profondeur vers les abysses de ton cœur. Ton âme hurle à l’aide mais ne pourra jamais atteindre cette porte que tu viens de voir apparaître. Comme plus tôt, tu ne sais pas si elle est loin ou proche, juste au dessus de toi, tu peux la voir alors que tu sombres encore. Elle s’éloigne, mais bien moins rapidement que la vitesse à laquelle tu t’engouffres, étrange ? Non, simplement illusion de ton esprit, divisions des souvenirs, pertes de conscience et plus tard, perte de la logique. Quand dis-tu ? Fascinant n’est-ce pas ? Un monde où tout est possible, toutes ses possibilités ne te font pas envie ? Toi aussi tu aimerais pouvoir comprendre, apprendre et maîtriser de tels exploits ? Bienvenue dans mon monde cher ami, là où jamais tu ne seras oublier, un condensé de souvenirs oniriques, la beauté suprême, le monde des rêves.

« Alors ? N’est-ce pas merveilleux ? Une simple gorgée de ce thé si merveilleux, et tu sombres en extase. Fascinant n’est-ce pas ? Et ce n’est pas encore finit, tu vas encore sombrer longtemps si tu ne trouves pas la sortie. Peut être même, qu’après cela risque d’être dangereux. Un esprit trop longtemps séparé d’un corps, je me demande ce qu’il va se produire lorsque le lien entre les deux cédera ? Mais je suis magnanime et sympathique, je vais te donner un indice. Tu sais déjà où se trouve la porte. Bonne chance ! »

Je n’allais pas disparaître, se serait bête de partir alors que j’ai pour moi aujourd’hui, un invité. Ici, je suis maître, je décide des règles et des gagnants, éblouit moi et peut être que la clef t’apparaîtra comme par magie. Déçois moi, et prépare toi à sombre encore dans les abysses. J’installais mon matériel à ses côtés, une chaise pour moi, une chaise pour lui -encore faut-il qu’il parvienne à l’atteindre-, une table entre les deux chaises, mon service à thé et ma tasse de thé. Non, cette fois-ci, pas de tasse pour ce monsieur, il ne manquerait plus qu’il s’endorme à tout jamais. Chose intéressante, cette fois-ci, les objets que je venais de faire apparaître n’était pas blanc, ils étaient tous du même motif que les murs, entièrement recouvert de carreaux jaunes et noirs. Même le thé à l’intérieur de la théière. Il sombre encore, mais je me trouve à ses côtés, étrangement, je ne sombre pas, ni ne tombe par la même occasion et je suis pourtant son mouvement. La porte au-dessus de nous est hors d’atteinte, des dizaines de mètres nous en séparent. Ou peut être une dizaine de centimètres ?

[HRP : Je te laisserais un certain nombre d'essaie pour t'en sortir en fonction du dé d'action lancé. Ici, tout sera mental, n'hésite pas à tenter des actions même invraisemblable, car après tout, nous sommes dans le monde des rêves. Si tu ne veux pas prendre de risque et que tu as peur, n'hésite pas à lancé un dé de fuite, s'il réussit tu te réveilleras instantanément, mais par contre cela déterminera la fin de notre rencontre.]
avatar
Yumekui Kuro Baku
Admin

Messages : 129
Date d'inscription : 24/04/2017
Age : 21
Localisation : Quelque part, buvant une tasse de thé.

Évolution
Niveau globale: 10
Expérience:
10/110  (10/110)
Point de vie:
10/10  (10/10)

Voir le profil de l'utilisateur http://creepypastarpg.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les idées noires rejoingnes les cauchemars. [Terminé]

Message par Yumekui Kuro Baku le Jeu 4 Mai - 11:44

Le membre 'Yumekui Kuro Baku' a effectué l'action suivante : Dé du destin


'Dé d'action' :
avatar
Yumekui Kuro Baku
Admin

Messages : 129
Date d'inscription : 24/04/2017
Age : 21
Localisation : Quelque part, buvant une tasse de thé.

Évolution
Niveau globale: 10
Expérience:
10/110  (10/110)
Point de vie:
10/10  (10/10)

Voir le profil de l'utilisateur http://creepypastarpg.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les idées noires rejoingnes les cauchemars. [Terminé]

Message par Slide le Jeu 4 Mai - 20:04

Un instant, peut-être plus, aucune idée, ce qu'il se passa soudainement, l'être ne le comprit pas. Ce fut soudain, étrange, anomal...amusant. Plus rien ne semble logique, le monde tourne au ralentit, le décor se répète encore et encore. L'être ayant imiter l'apparence du garçon aux songes, tourna la tête dans tout les sens, lentement presque émerveillé par ce monde étrange. Un monde illusoire ? Un monde de rêves ?

Qu'est-ce que cela peut bien signifié pour un être ne dormant jamais, ne rêvant jamais. Bien que des personnes normal serait en désarrois total. Slide fit une chose que jamais il n'avait fait auparavant en prenant l'apparence d'une personne. Il se mit à sourire, sa curiosité naturel, l'aidant à ne pas paniqué...pourquoi le ferait-il ? Il n'est qu'un superstitions nées des hommes. S'il meurt il reviendra de la même manière, théoriquement Slide ne peut mourir, il peut perdre son apparence physique, mais son existence sera toujours là t'en que les gens auront peur et déprimeront, a chaque fois qu'ils chercheront le pourquoi, Slide reprendra des forces jusqu'a pouvoir retrouver une forme physique.

Non, pour l'instant Slide ne se sens pas en danger, peut-être fait-il erreur ? Peut-être ignore t-il que s'il meurt ici, que son "esprit" restera coincé et qu'il lui sera alors impossible de renaître. Il regarde le mur qui s'éloigne, il baisse la tête, le sol tombe, il a une sensation de chute libre, mais il sens comme un sol sous lui. Son cerveau lui dit qu'il tombe mais sa raison lui dicte qu'il n'y a pas de danger réel. Il monte les yeux au plafond. Une porte ? La sortie ?

L'être se tourne alors vers son hôte, il remarque la table, les chaises, de nouveau il monte le regard vers le haut. Baku lui a soufflé la solution, du moins lui a expliqué qu'il devait trouver l'indice pour fuir. Un monde ou tout est possible, mais comment cela fonctionne-t-il ? Lui qui n'as jamais rêvé, comment pourrait-il savoir comment manipulé le rêve. Il se doute qu'il ne pourrait en être maître, le seul maître ici c'est l'homme doré. Dans la réalité, il passe aux travers des murs ou saute pour rejoindre les fenêtres, des fois se coinces dans les placards...mais ça c'est une autres histoires.

-Si ça saute, porte s'éloigner, porte peut-elle venir à ça ?
HRP:
Je ne comprends pas trop comment fonctionne le rêve, mais je suis joueuse, je veux voir comment tu vas faire évoluer le rp, t'en que tu ne tues pas Slide (pas trop vite) XD.
avatar
Slide

Messages : 17
Date d'inscription : 28/04/2017

Évolution
Niveau globale: 0
Expérience:
0/10  (0/10)
Point de vie:
3/3  (3/3)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les idées noires rejoingnes les cauchemars. [Terminé]

Message par Yumekui Kuro Baku le Dim 14 Mai - 14:04

Noir, noir, encore et toujours plus noir

Il voulait sauter, atteindre la poignée de cette manière, peut être lui est-ce utile ? Je n’en sais absolument rien, mais annoncer une action sans la réaliser, revient à perdre énormément de temps. Et ce temps est précieux, surtout lorsque l’on tombe de plus en plus profondément dans les abysses de notre âme. Ce cauchemar va prendre fin d’ici quelques minutes, et pour le moment, notre cher ami n’a absolument rien fait pour l’y aider. Peut être se réveillera-t-il brutalement sans aucun souvenir ? Parfois cela arrive avec les êtres vivants, je n’ai jamais compris pourquoi. Comment peuvent-ils oubliés ce genre de détail ? La vie n’est elle donc qu’un simple théâtre dans lequel nous sommes tous des acteurs ? Sortons de notre réflexion et revenons à notre cher ami.

« Et bien, essayez jeune métamorphe, mais je ne suis pas sûr que ceci vous aidera. Je répète, vous savez déjà où se trouve la porte. Mais à quelle distance se trouve-t-elle ? Y a-t-il un moyen de le savoir ? Elle semble à des années lumières, mais peut être que ce n’est qu’une simple illusion. »

J’en dis peut être un peu trop, mais ne vous en faîtes pas, personnellement, je suis déjà entrain de me repaitre de rêves et des délicieux. Le voyage continue, la chute est peut être entrain de se terminer ? Il ralenti, accélère, parfois tournoie, je ne peux vraiment pas me lasser de ce spectacle. Pas de sol, pas de plafond, rien, peut-être qu’il n’est entrain de tomber que d’un centimètre, mais que sa chute est si lente, qu’il ne le remarque pas. Peut être que son esprit lui joue des tours, peut être n’est-il pas entrain de descendre mais de monter ? Le monde onirique aime s’amuser des esprits fragiles, leur rappeler des souvenirs, des moments de leur vie passé, comme des prémonitions du futur. Les rêves ne sont que créations de l’esprit, mais ici, vous n’êtes maître de personne, afin de prendre le contrôle de ses rêves, il faut y croire, mais une simple croyance ne suffit pas, il faut tout aussi bien vivre comme s’il s’agissait de votre propre vie, que de croire que vous pouvez absolument tout faire.

Peut être un peu trop compliqué pour vos esprits de simple humain. Même mon créateur ne comprend pas mon monde et mon esprit. Il lui est impossible de concevoir une telle pensée, il ne fait que retranscrire ce qu’il comprend de ma mentalité. Je suis néanmoins bien loin de tout ça. Le charmant, mais élégant, mangeur de rêves noir, entre autre, Yumekui Kuro Baku. C’est bien moi, buvant mon thé devant le dernier voyage d’un être s’endormant pour une éternité dans ce qui semble être une fraction de seconde. Comment va-t-il s’en sortir ? Je n’en sais rien, j’espère néanmoins qu’il tentera plusieurs choses avant de s’arrêter là, ou sinon, j’aurais de quoi me nourrir pour les trois prochaines heures.

[HRP : Je ne compte pas le tuer, Baku ne tue pas, il dévore les rêves de ses victimes. J'ai placé plusieurs indices de comment réussir à t'en sortir, nous verrons bien comment tu t'en sors, tu as encore deux essais supplémentaires, bonne chance.]
avatar
Yumekui Kuro Baku
Admin

Messages : 129
Date d'inscription : 24/04/2017
Age : 21
Localisation : Quelque part, buvant une tasse de thé.

Évolution
Niveau globale: 10
Expérience:
10/110  (10/110)
Point de vie:
10/10  (10/10)

Voir le profil de l'utilisateur http://creepypastarpg.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les idées noires rejoingnes les cauchemars. [Terminé]

Message par Slide le Lun 15 Mai - 11:51


La réponse est peut-être simple, elle l'est même a vrai dire. Slide n'est pas ce que l'on pourrait qualifié d'idiot, il n'est juste pas de notre monde, ni de notre temps, ce qui pourrait nous paraître évident ne l'est pas forcément pour lui. Il sent étrange, ça il en est sur, mais ce qu'il voit autour de lui, il en est moins certain. Quelque part, il garde cette impression d'avoir le sol sous lui...hors il semble qu'il chute non ? L'homme énigmatique lui parle et lui donne encore un indice, même plus qu'un indice la ! C'est carrément une réponse.

Quoique Slide ne semble toujours pas percuter, il regarde encore la porte comme si son cerveau n'arrivait pas a comprendre ce qu'il se passe ici. Faire ce que l'on veut ? Des illusions ? Pour rappel que notre être étrange se retrouve parfois coincé dans les placard parce qu'il ne pense pas à en ouvrir la porte ou simplement passé au travers du mur. Je vous assure qu'il n'est pas idiot, juste d'un autre temps et toujours à coté de la plaque.

Si tend le bras et s'élance enfin, par réflexe il veut monter le bras en l'air vu que la porte lui semble en haut, mais maintenant que son bras en levé, cette même porte lui semble face à lui, il s'avance d'un pas, puis deux, il lui semble que sa main touche la poignée et qu'il la tourne...


[HRP: Est-ce que cela va ? ]
avatar
Slide

Messages : 17
Date d'inscription : 28/04/2017

Évolution
Niveau globale: 0
Expérience:
0/10  (0/10)
Point de vie:
3/3  (3/3)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les idées noires rejoingnes les cauchemars. [Terminé]

Message par Yumekui Kuro Baku le Lun 15 Mai - 11:51

Le membre 'Slide' a effectué l'action suivante : Dé du destin


'Dé de fuite' :
avatar
Yumekui Kuro Baku
Admin

Messages : 129
Date d'inscription : 24/04/2017
Age : 21
Localisation : Quelque part, buvant une tasse de thé.

Évolution
Niveau globale: 10
Expérience:
10/110  (10/110)
Point de vie:
10/10  (10/10)

Voir le profil de l'utilisateur http://creepypastarpg.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les idées noires rejoingnes les cauchemars. [Terminé]

Message par Yumekui Kuro Baku le Jeu 25 Mai - 12:54

A très bientôt

Il est parfois difficile quand vous voulez devenir célèbre, de plaire à tous alors que la majorité vous déteste. Les méchants d’une histoire sont souvent appréciés lorsque l’on n’en fait pas partie. Mais lorsque ce méchant se trouve être votre ennemi, alors peut importe son talent, son vocabulaire ou tout ce qu’il peut entreprendre, il sera toujours détesté. Rejeté comme la pire des pestes, ses actions mêmes magistrales seront dénigrées. C’est vraiment amusant je dois dire, la pensée des humains me chagrinent, leur stupidité m’étonnera toujours. Ni vos sentiments, ni vos actions ne concordent avec ce que vous pouvez énoncer. C’est souvent pour cela, que je m’étonne de voir des êtres intelligents annoncer haut et fort qu’ils n’ont pas d’émotion, ni d’âme, que personne ne les comprends. Êtes-vous stupide ? Si vous annoncez ceci, c’est que vous possédez déjà des émotions ainsi qu’une âme. Enfin, laissons tomber cette lecture et revenons au présent.

L’être que je venais d’enfermer s’est réveillé ? Il n’est plus ici, donc il doit forcément avoir trouvé la solution. Ou alors, le cauchemar était trop intense pour lui, son esprit est revenu à son corps tout simplement. Je n’en connais la réponse. Enfin, il se réveillera très certainement au milieu d’une ambulance ou d’un camion de pompier, l’emmenant à l’hôpital le plus proche pour être examiné. Bien sûr, il se réveillera avant, et je ne sais point comment tout cela va se dérouler, mais je pense que la panique lui fera retrouver son apparence ordinaire. J’imagine qu’il effrayera ses sauveurs ainsi que tous les passants dont il croisera la route. Lâchant une fois de plus, une légende à travers la ville. La G.P.O.H. le prendra immédiatement en chasse étant de proximité avec l’affaire précédente. Il n’a pas de chance, mais je pense qu’il s’en sortira s’il reste discret au cours des prochains jours. Un petit régime te fera le plus grand bien mon jeune ami.

Quand à moi, je vais m’en retourner à mon monde. Peut être nous retrouverons nous un autre jour. Personnellement, j’ai récupéré assez de rêves pour cette nuit. Quand à toi, j’imagine qu’à cause de mon intervention, tu as du sauter ton diner. Peut être que si tu pouvais boire mon thé, tu te serais régalé. Mais à l’heure actuelle, il ne te reste plus qu’à rêver.

[HRP : Le grand Baku se retire, merci à toi pour cette rencontre, et à peut être une prochaine fois.]
avatar
Yumekui Kuro Baku
Admin

Messages : 129
Date d'inscription : 24/04/2017
Age : 21
Localisation : Quelque part, buvant une tasse de thé.

Évolution
Niveau globale: 10
Expérience:
10/110  (10/110)
Point de vie:
10/10  (10/10)

Voir le profil de l'utilisateur http://creepypastarpg.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand les idées noires rejoingnes les cauchemars. [Terminé]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum