Got a Secret, Can you Keep it? [Terminé]

Aller en bas

Got a Secret, Can you Keep it? [Terminé]

Message par Kyu le Lun 17 Juil - 15:05

Kyu était retournée au QG après moult aventures trépidantes au sein de nuits macabres et catastrophiques. Les combats étaient rudes et chaque camp avait ses gains et ses pertes. La jeune femme était retournée dans sa chambre personnelle de lorsqu'elle est en déplacement, loin de chez Widdy, et s'installa sur le lit, observant la pièce assez petite et aucunement meublé, deux pièces, celle où le lit se trouve et une salle de bain de la même taille.

Elle regardait le plafond et respira un bon coup : Elle pouvait finalement souffler. Elle avait travaillé beaucoup en peu de temps pour cette organisation si nouvelle pour elle. Elle n'arrivait pas à être comme les autres en tant que Vétéran Hunter. Elle parlait justement d'eux en "Hunters", elle parlait de la Générale Ombrelle par réflexe et sortait des référrences que seuls les anciens hunters auraient pu comprendre.

Elle était donc quelque peu exclue, non pas rejeté, mais elle n'arrivait pas elle-même à accepter de se fondre dans la masse de cette nouveauté, trop encrée à un passé mouvementé. Après tout, elle a réussi en une vie à tuer son fère, avoir un ami au passé dramatique et très long à expliquer, aimer par syndrôme de Stockholmes le tueur de son frère, qui est le propre frère de son meilleur ami, elle était amie avec la Générale hunter d'auparavant, elle avait combattue maintes monstres des rues et a vu les Hunters disparaîtrent lors de la purge infernale.

Vraiment, où était passé l'ancienne Générale? Kyu s'inquiètait vraiment de savoir, mais elle n'avait vraiment plus aucune trace d'elle. Speed lui même n'avait pu lui apporter de réponses.

Toujours plongée dans ses pensées, elle regardait ses bras, les marques des combats secrets menés. Dire qu'elle avait été la plus jeune hunter, 14 ans ! Mais elle avait un don, un don offert par des entités très mystérieuses pour l'homme...

Son armure était là d'ailleurs, rangé dans un coin de la petite pièce, toute belle et toute propre. Kyu aimait cette armure, car ça lui évitait d'utiliser sa forme Loup-Garou quand la situation ne rendait pas celà nécessaire, avec une force moins équivalente mais autant efficace pour l'Espagnole.

Elle ferma les yeux après avoir jeté un oeil à son petit bijou et se laissa porter par des muscles trop tendus par une adrénaline qui avait du mal à partir. Elle ne savait plus vraiment ce qu'elle voulait faire de sa vie, suite à de longues réflexions avec elle-même. Elle n'a plus vraiment de but.

Elle manquait de s'endormir, l'air quelque peu angoissée de ne pas savoir ce qu'elle allait advenir d'elle-même dans le futur.
avatar
Kyu

Messages : 43
Date d'inscription : 27/04/2017

Évolution
Niveau globale: 7
Expérience:
28/80  (28/80)
Point de vie:
10/10  (10/10)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Got a Secret, Can you Keep it? [Terminé]

Message par Yumekui Kuro Baku le Lun 14 Aoû - 12:58

Si merveilleuse

Je ressens une certaine peine, quelques problèmes, un doute pertinent. Que faire ? Après tout, je suis tout de même le grand mais néanmoins très majestueux, Baku. Je dois trouver un moyen de lui rendre le sourire, ou je ne m’appel plus le marchand de sable. Ma chère aimante, que serais-je sans vous ? Vous parlez de syndrome de Stockholm, mais personnellement, je n’ai jamais ressentis rien d’autre que de l’amour pour vous, ou du moins, aussi loin que me porte mes souvenirs, je vous ai toujours apprécié, puis aimé.

Allongée paisiblement sur son lit, j’étais là, si prêt et pourtant si loin. Un monde nous sépare, celui de la réalité. Cette barrière que je ne peux briser qu’en de rare cas, n’étant qu’un être de songes, onirique et mystérieux. J’aimerais tellement pouvoir devenir réel pour vous. Même si je sais parfaitement, que devenir réel me demanderait de causer un mal bien plus profond à votre cœur. Vous vous obligez à ne pas me poursuivre, malgré que vos obligations doivent vous pousser à le faire. Je vous en suis terriblement reconnaissant, car je ne pourrais jamais me résoudre à vous vaincre. Plus aujourd’hui du moins. Toute personne à quelque chose à se rattacher, je pensais être en dehors de ce moule, d’être complètement différent. Et pourtant, malgré que l’on me considère comme le mal absolue, comme les plus horribles ténèbres de l’histoire, je ne peux m’empêcher de penser avant tout à vous ma chère.

Doucement, j’apparais dans votre chambrette, peut être seriez-vous heureuse de m’apercevoir, moi, votre délicieux partenaire pour la vie. Mon apparence, vous la connaissez déjà, mais je ne peux m’empêcher de vous la récitez de nouveau. Un nœud papillon sillé à un veston d’un jaune légèrement pâle au bouton et couture noir. Motif rayures verticales avec un jaune plus condensé, alors que par-dessus, je porte une veste noir au manche retroussé au dessus des coudes. L’intérieur des manches est blanc, ce qui rend mon accoutrement bien plus élégant ainsi. Un pantalon court, n’atteignant pas mes genoux, de ma couleur, alors que je porte des collants cachant la peau de mes jambes. Tout ceci rend un style très victorien et gentleman, et j’en suis bien fier.

Adossé sur mon crâne, un chapeau italien au mélange de couleur qui me compose, je suis certain que vous comprendrez. Mes doux gants d’ébène tiennent entre leur main, une canne nacrée de blanc si parfait, qu’aucune ombre ne se dessine dessus. Pour mon visage, vous ne pouvez l’oublier, quelque de si beau, que même vos rêves en son jaloux. Moi, le grand magicien onirique, aux yeux d’or et à la chevelure si étrange, qu’il faut plus d’une couleur afin de l’expliquer.

« Bien le bonjour ma chère Kyu, je suis heureux de vous revoir. »

Je m’inclinais devant elle, comme le ferait n’importe quel gentleman devant une si charmante femme. M’approchant du lit pour qu’elle ne soit point besoin de bouger, je m’adossais à celui-ci, à genoux, les genoux plaqués contre le martelât tenant ma tête avec mes mains. Je souriais, elle qui était si belle, je n’aurais jamais pensé avoir un jour, la chance de me vanter d’un tel exploit. Auparavant, je n’avais que ma personne à complimenter, maintenant, j’hésite à préciser quelle est la chose la plus magnifique entre elle et moi. Mais vous ne pouvez pas comprendre, vous n’êtes qu’un être réel, votre logique n’est pas naturelle.

« Comment allez-vous ? Si vous me demandez, personnellement, je suis légèrement embêter, bien que tout cela va peut être s’arranger. »
avatar
Yumekui Kuro Baku
Admin

Messages : 129
Date d'inscription : 24/04/2017
Age : 21
Localisation : Quelque part, buvant une tasse de thé.

Évolution
Niveau globale: 10
Expérience:
10/110  (10/110)
Point de vie:
10/10  (10/10)

Voir le profil de l'utilisateur http://creepypastarpg.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Got a Secret, Can you Keep it? [Terminé]

Message par Kyu le Ven 18 Aoû - 22:12

« Bien le bonjour ma chère Kyu, je suis heureux de vous revoir. »

Voilà quelque chose qui allait la sortir de sa torpeur, à moins qu'il n'était là pour l'endormir au contraire. C'est un mangeur de rêves après tout. Elle se retourna vers lui d'un regard très net sans vraiment d'émotions.

Il s'inclinait et s'approcha, tout en restant aussi respectueux que possible envers celle qui a pactisé avec lui. Auparavant, on aurait dit le diable. Mais au travers des yeux de Kyu, c'est quelqu'un de plus profond que cela.

Ces yeux roses, à la recherche de réponses constantes, ceux qui vous traquent au plus secret de vous même pour vous comprendre sans devenir excessive. Kyu n'a jamais trouvé lieu à déprimer ou à être suicidaire. Ses seules moment d'illogisme furent quand elle avait été vidée de ses rêves.

« Comment allez-vous ? Si vous me demandez, personnellement, je suis légèrement embêter, bien que tout cela va peut être s’arranger. »

Kyu lui souffla sans lever le ton, l'air fatigué et se redressa du lit pour l'inviter à grimper.

"Que puis-je faire pour vous retirer cette sensation d'être embêté?"

Elle répondit ensuite à sa question en se faisant doucement craquer la nuque en silence afin de sortir complètement de sa létargie doublée d'un vide d'esprit.

"Je vais bien, à priori. Ma santé est sans défauts, ma famille va fort bien ma foi, Widdy attends sagement que la semaine passe pour que je rentre chez lui pour lui tenir compagnie. Et mon esprit..."

Elle baissa les yeux un clair instant avant de se ressaisir de tout ce malaise en elle et reprit des couleurs ainsi que de l'intonation.

"Bah, je remue trop dans le passé. Je m'inquiètais juste de me trouver un nouveau but dans la vie depuis que je coche un à un chaque objectif important que j'avais auparavant."

Elle lui saisit son chapeau et le mit sur sa propre tête avant d'aller rejoindre la salle de bain pour s'éclairer le visage à l'eau fraîche et revenir auprès de Baku de manière plus naturelle que précédemment.


"Comme je disais plus tôt, je vous écoute, quel est le problème?"
avatar
Kyu

Messages : 43
Date d'inscription : 27/04/2017

Évolution
Niveau globale: 7
Expérience:
28/80  (28/80)
Point de vie:
10/10  (10/10)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Got a Secret, Can you Keep it? [Terminé]

Message par Yumekui Kuro Baku le Jeu 24 Aoû - 12:50

Bela Note

« Comment pourrais-je penser à moi avant vous ma chère ? »

Même si cela m’embêter, je dois bien avouer que je ne peux m’empêcher de penser à elle avant tout. Son bonheur est le mien, elle me permet de "garder les pieds sur terre". Moi qui n’a plus aucune logique, qui n’est qu’un amas de problèmes, de pertes, de déceptions et j’en passe. Depuis toujours, je m’accroche à ce que je peux, enfin, à ce que j’essayais d’avoir. Au lointain passé à la peur, au plus proche passé le pouvoir, au présent ma famille, au futur, ma vie avec celle que j’aime.

J’admets détester cette chansonnette. Autrefois si douce à mon oreille, pensant comprendre la situation, un démon pour ce qu’il est. Sans aucune raison, il faisait le mal, parce qu’il était ainsi. Pourquoi ? Parce qu’il se nourrissait de vos plus beaux rêves. Mais aujourd’hui, je pense que je ferais les mêmes erreurs que ce personnage créatif. Chasser les rêves, pour relever celle que j’aime de son plus long sommeil. Ce que les humains appellent, la mort.

Pourquoi autant de mélancolie d’un seul coup ? Je dois stopper cette brume de mon esprit et me concentrer sur ce petit chagrin que porte Kyu en son cœur. Son passé lui manque, les esprits de ses camarades lui couvrent son jugement. Elle n’arrive pas à se défaire de ce précédent lien. Poussons donc une petite chansonnette.

Oh nuit, belle nuit,
Sous un ciel d’Italie,
On l’appel, "Bella Note".
Et sous les cieux,
Des étoiles plein les yeux,
On l’appel, "Bella Note".

Deux par deux,
Comme des amoureux,
Vivons l’enchantement.
Si c’est l’amour qui vous appelle
De tout cœur, répondez-lui.


L’artiste se leva pour repousser de ses mains, les rideaux de la fenêtre, libérant par sa simple magie, la douce lumière de la nuit étoilée. D’une simple et mince caresse, il laissa la brise s’engouffrer dans la chambre.

Oh nuit, belle nuit,
Dans le ciel, c’est écrit,
Quelle est belle, la "Bella Note".

Nuit, belle nuit,
Sous un ciel d’Italie,
On l’appelle "Bella Note"
Et sous les cieux,
Des étoiles plein les yeux,
On l’appel "Bella Note"

L’artiste lui tendit la main, une douce main couvert d’un gant plus vraie que nature. Sans son chapeau, si légère, soumise aux lois naturelles, sa toison d’or se déplacer au grès du vent. De fines notes de nuit dérivées sur les blonds cheveux de notre mangeur de rêves. Vint ensuite sa mélodieuse intonation.

« Ma chère Kyu, si j’ai appris quelque chose grâce à vous, c’est qu’il faut oublier le passé et vivre dans le présent. Actuellement, n’êtes-vous pas heureuse ? Vous avez le plus merveilleux des amants possibles. Votre meilleur ami est en parfaite santé et vous avez resserré les liens entre vous. Votre famille se porte pour le mieux, malgré qu’ils me traitent d’hérésie en apprenant mon existence. Et vous avez retrouvé votre vie de chasseur, n’est-ce pas merveilleux ? »

Je m’arrêtai à ses paroles, lui laissant le temps de prendre réflexion, de se poser, et d’accepter son présent. Le passé est écrit, il ne peut être changer, l’avenir peut être changer, mais l’actuelle est un cadeau, c’est pour cela qu’il se nomme le présent.
avatar
Yumekui Kuro Baku
Admin

Messages : 129
Date d'inscription : 24/04/2017
Age : 21
Localisation : Quelque part, buvant une tasse de thé.

Évolution
Niveau globale: 10
Expérience:
10/110  (10/110)
Point de vie:
10/10  (10/10)

Voir le profil de l'utilisateur http://creepypastarpg.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Got a Secret, Can you Keep it? [Terminé]

Message par Kyu le Ven 25 Aoû - 11:51

« Comment pourrais-je penser à moi avant vous ma chère ? »

Cette scène était un peu trop romantique pour la sauvage personne qu'était Kyu, elle détournait le regard un peu gênée, n'attendant que de savoir ce que lui voulait sa moitié.

Et puis le voici qu'il se met à chanter. Certes, il a une sublime voix à en faire tomber toute les gonzesses du coin, mais celà mettait d'autant plus Kyu dans le malaise. Elle le laissait ouvrir les rideaux de la petite fenêtre. Ce n'était pas une grande chambre après tout, il faut de la place pour beaucoup de soldats dans les bases de la HCM.

Oui, la nuit est jolie, en effet, mais, pensait-elle, Baku, je vous en prie, arrêtez ce dérangeant instant et dites-moi ce que vous voulez.

Mais les mots ne lui traversèrent même pas la gorge tandis qu'elle le laissait faire, lui prenant sa main tendue dans un soupir et le regardant dans le blanc des yeux d'un air un peu dépité.

« Ma chère Kyu, si j’ai appris quelque chose grâce à vous, c’est qu’il faut oublier le passé et vivre dans le présent. Actuellement, n’êtes-vous pas heureuse ? Vous avez le plus merveilleux des amants possibles. Votre meilleur ami est en parfaite santé et vous avez resserré les liens entre vous. Votre famille se porte pour le mieux, malgré qu’ils me traitent d’hérésie en apprenant mon existence. Et vous avez retrouvé votre vie de chasseur, n’est-ce pas merveilleux ? »

Kyu aurait aimé tout approuver, mais il y a encore des séquelles, des cicatrices qui ne se referment pas. Où est partie Ombrelle, une des rares personnes à qui Kyu a sû se confesser dans le passé. Widdy est victime de solitude quand Kyu n'est pas là. Elle apprécie cette vie de chasseur mais personne ne les respectaient dans le passé. Et puis son frère, encore une fois, victime du plus terrible des crimes, surtout quand on a pas conscience que la mort n'est pas un jeu.

Mais elle savait déjà bien avant Baku qu'elle devait arrêter de penser à tout celà. Mais que fera-t-elle dans le futur encore une fois? Quel est son nouvel objectif? Elle travaille pour quelqu'un qu'elle ne connaît même pas de visage, elle est égarée dans cette nouvelle entreprise comme un vétéran avec des jeunes soldats prêts à partir au front.

Elle angoisse de ne plus savoir quoi faire d'idéal, vu qu'elle vit, dans l'idéal.

Mais elle ne prit pas part à se confesser d'avantage à Baku, l'histoire ne ferait que traîner et elle ne veut pas être plainte pour ce côté Calimero qu'elle déteste elle-même.

Elle hochait simplement la tête, croisant doucement ses bras et tapant doucement du pied :

"Maintenant pouvez-vous me dire votre problème du moment, je vous prie?"


avatar
Kyu

Messages : 43
Date d'inscription : 27/04/2017

Évolution
Niveau globale: 7
Expérience:
28/80  (28/80)
Point de vie:
10/10  (10/10)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Got a Secret, Can you Keep it? [Terminé]

Message par Yumekui Kuro Baku le Ven 8 Sep - 16:42

Besoin d'informations

Notre chère rêveuse ne veut donc pas avouer ses sentiments ? Enfin, ce n’est pas bien grave, je la vois agacer, pourquoi cela ? Je ne saisis pas vraiment la situation, mais je doute qu’il faut passer à autre chose, que je dois stopper mon insistance devenant gênante pour ma jeune compagne. Ah, oui, mon problème, peut être n’aurais-je pas du venir ici en premier lieu, j’aurais dû y réfléchir d’avantage, à présent je me sens coupable de vouloir demander une chose pareil.

Fermant tout d’abord les yeux, mains sur les hanches, mordant légèrement ma lèvre inférieure, avant d’ouvrir les yeux tout en postant mon regard vers le ciel, pensif et légèrement gêner de mes problèmes. Je dois dire, que ce n’est pas par habitude que je viens me confesser à ma tendre en cette douce nuit d’été. Cela est en partie car je n’ai pas le choix, il me faut plus d’informations, sur ce que sait les différentes organisations, sur moi, le gène psychopathe et les créatures de la nuit en général. Je pourrais ainsi bien plus m’étendre et rechercher les possibles alliés intéressants.

« Et bien, voyez-vous Kyu mon amour, je suis légèrement en peine d’indicateur. Je n’ai aucunes informations sortant des différentes organisations du fait de leur choix de ne jamais montrer leur visage. Je n’ai plus aucune connaissance dans le domaine des chasseurs de primes. Et aucune créature de la nuit ne me parait assez intéressante pour aller la chasser actuellement. »

J’esquissais un léger sourire sur le coin de ma joue en l’observant, portant toujours mon chapeau sur sa tête, couvrant légèrement ses cheveux pourpres sublimes. Elle me fait chavirer, c’est un fait, mais est-ce que mon sourire suffira à lui faire accepter ce que je lui demande ? Je sais qu’elle est capable de faire preuve d’une loyauté à tout égard, principalement lorsqu’il s’agit du secret professionnel, je risque d’avoir beaucoup de mal de la convaincre.

« Pensez-vous que vous pourriez m’aider à avoir des informations sur la H.C.M. et toutes les données qu’elle récolte ? S’il vous plait ? »
avatar
Yumekui Kuro Baku
Admin

Messages : 129
Date d'inscription : 24/04/2017
Age : 21
Localisation : Quelque part, buvant une tasse de thé.

Évolution
Niveau globale: 10
Expérience:
10/110  (10/110)
Point de vie:
10/10  (10/10)

Voir le profil de l'utilisateur http://creepypastarpg.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Got a Secret, Can you Keep it? [Terminé]

Message par Kyu le Sam 9 Sep - 21:02

« Et bien, voyez-vous Kyu mon amour, je suis légèrement en peine d’indicateur. Je n’ai aucunes informations sortant des différentes organisations du fait de leur choix de ne jamais montrer leur visage. Je n’ai plus aucune connaissance dans le domaine des chasseurs de primes. Et aucune créature de la nuit ne me parait assez intéressante pour aller la chasser actuellement. »

Oula, que présagait ce message des plus précis? Kyu ne résistait pas au charme que produisait Baku dans sa posture et se tenait de ne pas sauter dessus, séduite par son physique. Elle sentait son coeur s'accèlerer mais elle ne devait pas cèder ainsi.

Il avait un sourire si...Explicite. Il traduisait tant de possiblités d'attitudes. Il était charmant, séduisante, mignon, adorable, provocateur, malin, taquin, tant d'adjectifs probables et Kyu s'accrochait à ses lèvres du regard comme elle s'accroche à l'amour qu'elle lui porte.

Puis vint la dite question, dites d'une manière si enfantine dans le ton.

« Pensez-vous que vous pourriez m’aider à avoir des informations sur la H.C.M. et toutes les données qu’elle récolte ? S’il vous plait ? »

Kyu, absorbée deux secondes plus tôt par la séduisante présence, vit son rêve se faire percer comme un ballon de baudruche par cette demande des plus délicates.

Elle entreouvrit ses lèvres en rond avant d'en extirper un souffle, hésitant à dire oui, mais aussi à dire non. Que lui répondre? Elle aurait aimé le servir, elle pourrait se couper un bras pour lui. Mais si elle trahit la HCM, elle perdra ce qu'elle venait à peine de récupèrer.

En plus elle adore faire la maline devant les jeunes chasseurs quand elle raconte ses exploits en grande chasseuse qu'elle a été et qu'elle est toujours. Ce qu'elle a vut? Bien des creepypastas, Smile Dog, Jeff The Killer, Slenderman, Laughing Jack, et tant d'autres ! Et beaucoup étaient épatés de son parcours, mais d'autres restaient dubitatifs. Après tout, elle avait perdu ses archives lorsque l'ancienne organisation a chuté.

Mais à qui veut la croire, elle ne force personne, et si elle doit prouver ses talents, elle n'hésitera pas.

Mais même si elle perdait son travail ici, elle se demande si ça ne changerait rien de toute façon. Elle risque plutôt la mort, mais est-ce que la mort l'inquiète autant? Si elle n'aimait pas deux garçons du plus profond de son cœur, elle n'aurait pas d’hésitation.

Revenons à maintenant. Elle finit par s'approcher de lui, et sans aucune once de blasement ou d'agacement, elle lui annonçait d'une voix très douce :

"Mais enfin, Baku, vous savez ce que ça me coûterait... Qu'est-ce que j'y gagnerais, à faire cela?"
avatar
Kyu

Messages : 43
Date d'inscription : 27/04/2017

Évolution
Niveau globale: 7
Expérience:
28/80  (28/80)
Point de vie:
10/10  (10/10)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Got a Secret, Can you Keep it? [Terminé]

Message par Yumekui Kuro Baku le Ven 15 Sep - 18:51

Dilemme

La surprise se voyait sur son visage. Ses belles lèvres en ronds, ses grands yeux brillants, quelle beauté. Ce tableau est des plus magnifiques de ceux qui me sont donné d’observer. Pour vous, humains, l’amour n’est que réaction chimique, chose essentiel communiant entre les tissues de vos nerveuses cérébrales. Pour un rêve, l’amour se ressent, elle se vit, c’est quelque chose de palpable, de potable et d’extraordinaire. Je vous plains de ne pouvoir ressentir ce genre de sensation, croyez-moi, c’est quelque chose à ne pas manquer dans votre vie.

Malheureusement, l’amour est une faiblesse, quelque chose de terriblement dangereux, à double tranchant. Il permet de réaliser de grande chose, mais ne permet pas de se défendre. Blessé, un cœur a besoin de temps pour se remettre, bien plus que vos nuages de poussières. Diantre, qu’est-ce que je peux m’égarer dans certaines absurdes philosophies. Revenons au moment présent mes amis.

La réponse de ma chère et tendre Kyu me fit réfléchir. Il est vrai qu’elle m’était en danger sa carrière, mais je pouvais toujours lui permettre d’en avoir une plus resplendissante. Mais c’est ce qu’elle apprécie par-dessus tout, je ne peux la priver de ce côté guerrière, cela la rend si merveilleuse par moment. Lorsqu’elle se permet d’heurter avec tant de violence de pauvres créatures sans défenses. Quel sadisme, c’est à en rêver. Oh, j’oubliais que je ne le peux. Comment pourrais-je réagir ? Que dois-je dire ? Je tournais sur moi-même, raclant les talons de mes chaussures sur le sol, pensif.

L’une des extrémités de mes douces mitaines arriva entre mes lèvres, caressant doucement ce qu’il vous sert à mâcher votre nourriture, chose horrible je trouve, vous osez me dire que dévorez votre âme est douloureux alors que vous fracassez de l’émail de vos dents des morceaux de carcasses vivantes ?

Mes yeux se fermèrent, il y avait peut être une solution. Non. Enfin, peut être. Oui c’est cela ! Non je m’égare. Il faut quelque chose de plus concret, saupoudrer de nuage mes délicieux rêves ne m’aidera pas dans cette situation. Même si le fait d’y penser me rappel la douce saveur au profond de mon cœur. La voilà la solution ! D’un demi-tour net et précis, les chevilles venant s’heurter l’une à l’autre, une posture raide, droit comme un i, je m’exclamais, levant l’index vers les cieux.

« Ma chère Kyu, mon amour, ma beauté, mon rêve adoré. Qu’est-ce que vous y gagnez ? Et bien absolument rien à vrai dire, je vous permets d’avoir de moi, tout ce que vous désirez. Donc m’aider ne changera rien à votre situation. Seulement ! Je m’approche doucement vers ma tendre, d’un pas léger, glissant légèrement au-dessus du plancher, en acceptant de me donner des informations, vous m’enlèverez une épine du pied. N’est-ce pas parfaitement en règles ? »
avatar
Yumekui Kuro Baku
Admin

Messages : 129
Date d'inscription : 24/04/2017
Age : 21
Localisation : Quelque part, buvant une tasse de thé.

Évolution
Niveau globale: 10
Expérience:
10/110  (10/110)
Point de vie:
10/10  (10/10)

Voir le profil de l'utilisateur http://creepypastarpg.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Got a Secret, Can you Keep it? [Terminé]

Message par Kyu le Dim 17 Sep - 18:17

« Ma chère Kyu, mon amour, ma beauté, mon rêve adoré. Qu’est-ce que vous y gagnez ? Et bien absolument rien à vrai dire, je vous permets d’avoir de moi, tout ce que vous désirez. Donc m’aider ne changera rien à votre situation. Seulement !... en acceptant de me donner des informations, vous m’enlèverez une épine du pied. N’est-ce pas parfaitement en règles ? »

Il essayait d'attendrir Kyu alors qu'il n'avait aucun arguments pour la convaincre de le servir. Ses lèvres firent beaucoup de mouvements très communicatifs. Une moue, resserrée, rentrant presque ses lèvres à l'intérieur de sa bouche, avant de les ressortir pour laisser glisser une dent qui pinçait la lèvre inférieur. Et ses yeux roulaient de droite à gauche dans un débat avec elle-même. Mais elle n'aimait vraiment pas cette idée.

En fait si, elle aimerait lui dire oui, immédiatement. Mais dans quel intérêt? En fait, peu importe son choix, rien ne vient dans son intérêt. De toute façon où cette nouvelle vie monotone la mènera-t-elle? Si elle a un objectif, c'est bien d'en trouver un tient, quel comble.

Mais si elle venait à servir son maître, venait-elle finalement de penser dans un éclair d'intelligence, Widdy serait mit en danger, la HCM remonterait jusqu'à lui et Dieu seul sait, si il existe, ce qu'ils feront à son pauvre ami qui est pourtant exempté de cette histoire, étant un mangeur de rêves, il ne s'en retrouvera que plus en danger.

Et rien qu'en imaginant le visage effrayé et en détresse de son meilleur ami, la chair de Kyu fit poule, et ses pupilles eurent raisons de rétrécir rapidement un bref instant de panique. Mais grâce à cet éclair, elle savait qu'elle avait encore un objectif : Widdy. Elle ferait autant pour lui que pour Baku, mais là, c'était choisir entre l'un ou l'autre, et elle préférait malheureusement privilégier l'amitié à l'amour.

Elle secoua donc la tête en silence, avant de déclarer en fronçant les sourcils d'une manière encore confuse, déclarant :

"J'ai bien réfléchit, et vous suivre me coûterait bien plus que je ne l'aurais cru. Donc c'est un non, définitif."

Pour relever l'ambiance un peu trop lourde pour Kyu, elle lui tira vulgairement la langue d'un air faussement blasé et fit un demi-tour pour se réinstaller sur son lit, bras derrière la tête et le regard vers ce plafond, qui, comme d'habitude, lui faisait suggèrer des faits philosophiques, comme un mur qui couvre notre liberté, qui rappelle la sobriété de ce monde.

Elle pensait d'avantage à son souriant partenaire qui avait de grands objectifs. Il est mannequin, mais il souhaiterait être l'un des meilleurs dans son domaine. Il a le style, il a la grâce, et Kyu lui doit bien son aide après qu'il lui ait donné la sienne dans le passé, quand elle recherchait des réponses à des questions bien trop sombres.

Elle jetait néanmoins un œil sur la séduisante créature qui était dans la pièce pour imaginer d'avance son air outrée ou bien désespéré de ce Non si tendancieux. Avait-il d'autres tours dans son sac ou comptait-il tricher pour obtenir ce qu'il veut? Elle le guettait comme un loup guette un mouton qui n'y ressemble pas, n'est-ce pas Baku?
avatar
Kyu

Messages : 43
Date d'inscription : 27/04/2017

Évolution
Niveau globale: 7
Expérience:
28/80  (28/80)
Point de vie:
10/10  (10/10)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Got a Secret, Can you Keep it? [Terminé]

Message par Yumekui Kuro Baku le Ven 22 Sep - 22:52

Psychologie inversée

Le sourire léger, enchanteur, continuant dans mes pas de dance subtile pour m’approcher de ma tendre et chère amie. Jusqu’à cette nouvelle légèrement agaçante. Enfin, je ne pouvais lui en vouloir, je voyais sur son visage, lors de sa réflexion intérieur, qu’elle hésitait. Le doute était grand, cela signifie que sa réponse doit très certainement être fragile, une faible certitude. Je pourrais ainsi parvenir à rebondir, à parvenir à la faire changer d’avis.

Elle se reposa sur son lit après m’avoir comme nargué. Oh, je vois, elle cherche à me faire courir après elle. C’est bien le genre des femmes, obliger les hommes à témoigner leur amour pour enfin accepter leurs avances. Cela signifie qu’elle doit vouloir m’aider, mais qu’elle ne veut pas le montrer. Vous aboyez beaucoup Kyu, mais je sais que vous ne me mordrez pas. Preuve de ce que j’avance, elle porte encore sur la tête, mon si séduisant chapeau, elle m’invite à venir le récupérer, à continuer dans mes demandes. Elle voudrait que je l’a supplie n’est-ce pas ? Soit, si je dois y parvenir, je le ferais sans aucunes hésitations.

Mais, pour le moment, jouons le jeu, la psychologie inversée pourrait fonctionner. Un doux sourire se dessina sur le visage du démon attiré par la pureté de notre jeune demoiselle. Il s’avança de quelques pas, glissant jusqu’à elle, les paupières légèrement fermées, les lèvres légèrement relevées pour afficher ce sourire si étrange que notre mangeur de rêves à l’habitude d’arborer. Il s’assit sur le bord du lit de la jeune fille, avant de se remettre à monologuer.

« Et bien soit, je vois, vous ne voulez pas m’aider. De toute façon, je ne voulais pas que vous m’aidiez. Vous vous mettriez en danger pour moi. Je ne serais pas un gentleman, si je laissais une faible et fragile fleure comme vous s’engluer dans un chemin d’orties et de boue. »

Il ouvrit très légèrement son œil droit, tourné du côté de son amour. Son œil brillant, bleu, peut être plus beau qu’un saphir. Une once de mesquinerie se voyait en lui, comme s’il cherchait à ce que Kyu dise exactement, au mot prêt, une certaine phrase. Mais, je doute que notre lycanthrope use de cette phrase qui serais un plaisir, aux oreilles pointues de notre diablotin.
avatar
Yumekui Kuro Baku
Admin

Messages : 129
Date d'inscription : 24/04/2017
Age : 21
Localisation : Quelque part, buvant une tasse de thé.

Évolution
Niveau globale: 10
Expérience:
10/110  (10/110)
Point de vie:
10/10  (10/10)

Voir le profil de l'utilisateur http://creepypastarpg.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Got a Secret, Can you Keep it? [Terminé]

Message par Kyu le Sam 23 Sep - 15:17

Elle l'observais en essayant de décomposer ses paroles, mais elle se doutait qu'il essayait de la prendre en pitié ou en lui laissant penser qu'il la voit comme une fragile quand elle sait mettre sa race au bras de fer à des mecs plus musclés qu'elle.

Mais c'est justement ce recul qu'elle avait prit qui lui a permit de ne pas tomber dans le piège. Et cet œil, il est vraiment sublime, Kyu pourrait l'observer des yeux et ses joues se sentaient rougir devant ce charme si puissant. Il émanait vraiment une aura intense de séduction, et c'était presque impossible pour une femme même mariée de ne pas céder à la tentation. Kyu a longtemps affronté cette aura mais elle savait déjà très bien qu'elle était fichue, prise au piège avec lui.

Elle ne devait pas s'expliquer auprès de lui, elle lui jeta tout simplement un nouveau non de manière brève :

"Je ne changerais pas d'avis, Baku."

Ce qui signifie en terme de sous-titres : "Je sais à quoi vous jouez, je ne rentrerais pas dans votre petit jeu".

Elle devait se concentrer sur Widdy, ce qui l'obligeait à dire non. Il est bien plus fragile que Baku, vu qu'il est à moitié humain et à moitié rêve. Il ne peut pas fuir aussi facilement que Baku, le danger le guette plus aisément.

Elle vint lui rendre son chapeau tant qu'il était près d'elle et en profita pour couvrir ce maudit œil qui l'hypnotisait comme un pendule. Elle ne bougea pas de place, mais elle finit néanmoins par lui avouer :

"Si je vous aide, Widdy sera mit en danger car ils remonteront jusqu'à moi en passant par lui, si ils découvrent qu'il y a eu une fuite d'informations. Et Widdy ne doit pas être intégré dans nos magouilles, il aimerait mener une vie de star, pas d’inquiétudes."

Au moins, il saurait pourquoi Kyu ne veut pas se donner totalement à lui. Peut-être aurait-il une solution pour l'Espagnole ? Elle envisagerait peut-être autre chose, seulement si Widdy n'est pas en danger. C'est un peu l'ultime condition, et à partir de là, elle risquerait de faire des bêtises...
avatar
Kyu

Messages : 43
Date d'inscription : 27/04/2017

Évolution
Niveau globale: 7
Expérience:
28/80  (28/80)
Point de vie:
10/10  (10/10)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Got a Secret, Can you Keep it? [Terminé]

Message par Yumekui Kuro Baku le Ven 29 Sep - 11:21

Aveux timide

Elle restait impassible, peut être n’insistais-je pas assez pour ma chère Kyu ? Il faut que j’aille plus loin, que j’entre plus dans les détails, plus de compliments, que je la place plus en valeur que je ne me place tout en émanant de mes doux gestes et positions, ce qui hypnotise les jeunes demoiselles qui m’observent. Comment réaliser ceci ? Le démon tourna alors la tête pour y réfléchir, mordant le bout de son doigt, tirant légèrement sur son gant de soie le recouvrant. Peut être en répétant que je l’aime à la folie ? Qu’elle est la plus merveilleuse de toutes les jeunes femmes que j’ai pu rencontrer ? Oui, parfait, il faut que je réfléchisse comme une humaine.

J’ai souvent entendu dire que les femmes étaient impossibles à comprendre pour les hommes, que ceux-ci se plaignaient de l’incompréhension totale de leur conjointe. En réalité, je vous trouve plus illogique jeunes hommes que vos charmantes versions féminines. Les humains sont si étranges, rien que ce système de sexes différents, et de différences entre eux. Pourquoi la réalité ne peut elle pas être tout simplement homogène dans l’hétérogène ? Tout serait alors plus simple.

La jeune demoiselle s’était approchée du rêve, arrêtant ainsi ses réflexions en déposant délicatement sur sa tête, le chapeau tant adoré par son possesseur. Ses yeux tombèrent alors sur le regard rosé de la si simple humaine, mais si merveilleuse à sa vue. Elle lui couvrit les perles brillantes qui lui servaient à séduire toutes les jeunes filles qu’il rencontre d’un simple regard. Puis, elle avoua à notre créature machiavélique, le pourquoi de ses non répétitifs.

« Vous vous inquiétez donc pour mon frère ? Je vois, et je comprends parfaitement. Il n’est pas aussi grand, séduisant et impressionnant que votre compagnon éternel que je suis. »

Il ne pouvait s’empêcher de se jetait des roses à lui-même. Dès qu’il en avait l’occasion, il faisait pleuvoir des louanges sur sa personne, quitte à défavoriser ceux qui l’entourent. Famille, ami, connaissance, tous passait après sa propre personne. Sauf une. Ma chère Kyu, jamais je ne pourrais me faire passer avant votre propre bonheur. Vous refusez donc catégoriquement de m’aider, car mon frère en serait à jamais en danger. Je vous comprends malgré tout, le sentiment de famille est bien plus puissant chez vous que chez moi.

Le démon des songes redressa légèrement son chapeau, pris les mains de sa charmante partenaire pour les tenir avec le plus de délicatesse possible, dans la douceur de ses gants de soie. Le touché de ces gants, n’étaient pas comme il pouvait l’être à la normal, ces gants n’étaient pas réel après tout. Kyu devait avoir l’habitude, que les sensations au touché de l’être onirique, vêtement, peau, cheveux, jamais ne possède les mêmes touches, les mêmes ressentis, etc. Il sourit, ce sourire si angélique, divin, berçant vos doux rêves dans une symphonie de joie et de bonheur.

« Ne vous en faîtes pas, je n’insisterais pas plus, affirma-t-il une fois, puis une seconde en levant la main pour promettre. Puis-je tout de même rester à vos côtés pour cette nuit ? Votre présence me manque ces temps-ci, avoua-t-il en détournant légèrement le regard, gêné de cet aveu, ses joues prenant de légères teintes rosées. »
avatar
Yumekui Kuro Baku
Admin

Messages : 129
Date d'inscription : 24/04/2017
Age : 21
Localisation : Quelque part, buvant une tasse de thé.

Évolution
Niveau globale: 10
Expérience:
10/110  (10/110)
Point de vie:
10/10  (10/10)

Voir le profil de l'utilisateur http://creepypastarpg.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Got a Secret, Can you Keep it? [Terminé]

Message par Kyu le Dim 1 Oct - 11:36

Et comme d'habitude, Baku faisait le malin à côté de Widdy. Mais c'était normal, de la part d'un Dom Juan, de vouloir surpasser un Furby avec une tête de Tumblr Bitch malgré lui. Mais peu importe qui surpasse l'autre, elle ne cède pas au favoritisme, elle les aime beaucoup l'un et l'autre et refuse de voir sa vie future sans ces deux là.

Kyu laissait faire le petit démon aux airs angéliques lui prendre les mains, dire qu'il est plus petit qu'elle, c'est à en sourire quand on observe la différence de taille entre ceux deux-là. A une époque Kyu complexait beaucoup de par les reflexions de Baku sur certaines parties de son corps. Mais c'est révolu, et c'est Baku qui se retrouve plus petit que Kyu sur pas mal de points.

Ca n'en faisait pas d'elle une abusive qui en profitait. Mais elle n'hésitait pas à le taquiner sur le sujet. Elle le laissait faire, lui et son toucher digne de ce que les enfants ont toujours imaginé comme matière aux nuages en pensant qu'on pouvait marcher dessus.

Un rêve en soit, et tout les rêves semblent avoir cette texture, la texture parfaite.

Il lui souriait, et elle essayait de l'imiter en retour mais elle commençait vraiment à fatiguer. Il avait arrêté d'insister et demanda seulement refuge auprès de Kyu pour la nuit. Il ne dormirait pas vu que c'est un rêve mais sa présence allait probablement apaiser Kyu.

Elle s'était installée en le prenant contre elle et l'enlaçant dans ses bras, le nez dans ses cheveux blonds parfumés. Elle fermait les yeux en le resserant contre elle paisiblement. Elle se sentait en sécurité, comme si rien ne pouvait lui arriver. Après tout elle se trouve quand même avec un puissant personnage. Si elle s'en faisait vraiment un ennemi elle n'aurait aucune chance. La première rencontre ne fut que de la chance que Baku soit joueur, un One Shot l'aurait exterminée.

Elle ne craignait plus de faire de cauchemars, elle savait qu'il était là.

De quoi rêverait-elle ce soir? Sûrement de choses étranges, comme d'habitude, qui se traduisent par des allusions. Elle lui fit d'ailleurs un dernier baiser pour le nourrir avant de laisser la fatigue l'emporter.
avatar
Kyu

Messages : 43
Date d'inscription : 27/04/2017

Évolution
Niveau globale: 7
Expérience:
28/80  (28/80)
Point de vie:
10/10  (10/10)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Got a Secret, Can you Keep it? [Terminé]

Message par Yumekui Kuro Baku le Mar 3 Oct - 13:14

Bonne nuit, faîtes de beaux rêves

Ah, la belle vie n’est-ce pas ? Maître incontesté de la nuit, un rôle caché et incompris de tous, capable de disparaître comme par magie, identité protégée par la plus ravissante des jeunes femmes. Il avait tout pour lui ce démon, un véritable gredin qui pensait ne pas avoir de cœur. Et pourtant, permettez-moi de vous décrire la situation dans laquelle ce filou se trouve.

Incapable de dormir, il observe la ravissante merveille qui se trouve à ses côtés, l’enlaçant dans une tendresse inégalée. Il apprécie ce moment, plus encore, il apprécierait pouvoir comprendre les sens. Le touché, il ne pourrait l’expliquer, le sien n’est pas le même que le notre. Ce qu’il touche, se sont des fils, des fils liés à l’âme, des rêves en soit. Mais, cette douceur dans les rêves cachent aussi de sombre dessin, les cauchemars, tout ceci qui n’est que mensonge pour nous, est vérité pour notre cher Baku. Pour le goût, le sien est plus raffiné, ne pouvant s’en prendre qu’un une parcelle infime du visible. Que se passerait-il s’il pouvait toutes les palpées ? Vous connaissez peut être déjà la réponse à cette question.

L’odorat, il ne ressent rien, les odeurs, elle n’existe pas dans son monde, ce n’est que pure imagination. Comme lorsque les enfants jouent à la cuisine. Qu’ils fabriquent des plats imaginaires en nous les faisant goûter. Vous en imaginez une infime partie des odeurs, des goûts, mais jamais il ne s’agit des véritables sensations, une simple imitation obtenue grâce à notre mémoire. Imaginez que vous ne pouvez que ressentir cette imitation, mais pas ce qui se trouve vraiment devant vous. Seul la vue des mangeurs de rêves semblent identiques à la notre. Pouvant voir le réel, mais aussi l’imaginaire, ils observent des fils, des lumières, des couleurs, s’échappaient sans cesse de nos corps, sans que ceux-ci n’est une véritable signification pour eux, ce ne sont que d’autres rêves, des créatures vivant dans la même réalité que notre démon, considéré par celui-ci comme du bétail.

Les douces exagérations de l’esprit deviennent réalité avec celui que l’on surnomme par bien des noms. Néanmoins, le marchand de sable ne put s’empêcher d’ajouter secrètement, quelques couleurs à celle de notre jeune fille. Volant les lumières s’échappant d’autres rêveurs alentours, pour bercer dans de doux rêves, celle qu’il juge comme la plus belle de toute. Il se blotti contre elle, en faisant le moins de mouvement possible pour qu’elle dorme bien, laissa ses lèvres rejoindre les siennes. Dans un ton des plus romantiques, il n’ajouta que ces derniers mots.

« Bonne nuit ma tendre amour, faîtes de beaux rêves. Je veille sur vous. »
avatar
Yumekui Kuro Baku
Admin

Messages : 129
Date d'inscription : 24/04/2017
Age : 21
Localisation : Quelque part, buvant une tasse de thé.

Évolution
Niveau globale: 10
Expérience:
10/110  (10/110)
Point de vie:
10/10  (10/10)

Voir le profil de l'utilisateur http://creepypastarpg.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Got a Secret, Can you Keep it? [Terminé]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum