Back to school. [Pv Lana Striker]

Aller en bas

Back to school. [Pv Lana Striker]

Message par Nathan Gear le Dim 26 Nov - 15:19



Une sonnerie vient me réveiller. La sonnerie se tait, laissant place aux son de vibration d'un objet. Mon téléphone... Il est par terre à côté de moi, la lumière de l'écran éclaire le tout petit endroit dans lequel je me trouve. Mais malgré la lumière, je n'arrive pas à réfléchir à où je suis, et surtout pourquoi. Par chance, la douleur que je ressens sur à peu près tout mon corps me fait revenir mes souvenirs de ma journée. A la fin des cours, des loubards sont venu me chercher alors que je sortais, ils m'ont amené ici, et nous nous sommes battus. Mon moi de ce monde n'avait pas une bonne réputation dans ce lycée, j'étais décrit comme un fragile, débile, incapable, et ect. Il va falloir que je modifie ça, que ça ne devienne pas ma routine. Hé hé, en tout cas, je suis sûr qu'ils ne s'attendaient pas à me voir me défendre...!

Ma vision devenait plus claire, mes yeux s'habituaient à la lumière du téléphone, je pouvais alors commencer à observer. Je me trouvais dans les toilettes du lycée, la porte de la cabine était explosée, et les toilettes aussi, des débris sont au sol un peu tout autour de moi et de mon portable, et moi je suis avachi contre les restes des toilettes. C'est mouillé... Il y a de l'eau par terre, tout l'arrière de mon corps est trempé jusqu'au milieu de mon dos. J'ai froid... Il est quelle heure ? Je trouve la force de ramasser du bout des doigts mon téléphone sans trop me mouvoir, minuit pile... Merde, je suis resté K.O... Neuf heures ? Personne ne m'a trouvé ici ? Quel manque de chance... Bon, ça au moins j'ai l'habitude.

Il me reste 70% de batterie, je ne l'ai pas beaucoup utilisé aujourd'hui. J'active la lampe torche du portable, et je commence à lentement me redresser hors des restes des toilettes pour ensuite commencer à me relever. J'ai morflé, j'halète de douleur, mais je me contrôle rapidement et redevient silencieux une fois sur mes deux jambes. Je crois que je n'ai rien de cassé, juste de mauvaises blessures. Droit devant moi à presque deux mètres se trouve un miroir. Il y en a toute une rangée sur le mur, avec en dessous de chacun des éviers. Je dépose le téléphone sur l'évier, lampe torche vers le plafond, et je me regarde. J'ai saigné du crâne mais je vais bien, et j'ai toujours toute mes dents. J'aurais de beaux bleus sur le visage demain.

Je dois rentrer chez moi. En reprenant mon téléphone, je remarque que la raison pour laquelle mon téléphone avait sonné était l'arrivée d'un message. Ma... Mère je suppose. Elle me demande où je suis, elle me l'a demandé des dizaines de fois depuis 19h27. Je lui réponds, "Désolé de ne pas avoir répondu je n'avais plus de batterie, j'étais en train de faire mes devoirs chez un ami car j'ai un gros devoir dans pas longtemps, j'ai dîné chez lui et on a un peu joué aux jeux vidéos puisque demain nous n'avons que deux heures de cours. Je suis en train de rentrer." En espérant réussir à mentir sur mes blessures une fois à la maison. Mon premier jour dans ce monde, et me voilà déjà dans de beaux draps.

Je remet la lampe torche, puis je sors des toilettes en poussant la porte grinçante. Il fait complètement noir, pas de lune ce soir, je ne pourrais pas profiter de sa lumière pour mieux voir, ou pour me sentir mieux mentalement. Un lycée dans le noir le plus absolut... Rien de plus effrayant. Mais je tente de me rassurer, et je me dis que je vais juste pas plus tarder ici, je vais sortir du lycée, passer par dessus le portail, et rentrer chez moi. Je suis au rez de chaussé et il y a trois étages à l'établissement en comptant le toit, je n'ai qu'à aller au bout de ce couloir, tourner, puis je serais rapidement aux portes menant au portail.
avatar
Nathan Gear

Messages : 3
Date d'inscription : 27/08/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Back to school. [Pv Lana Striker]

Message par Lana Striker le Dim 26 Nov - 17:04

Anormal. Voilà un mot qui a bien sa place dans ma vie. Si l'anormalité n'existait pas, je ne serais pas coincée ici à servir de rat de laboratoire pour cette maudite entreprise, si l'anormalité n'existait pas, je serais tranquillement au lycée, avec mes petits problèmes, et mes petites notes, j'aurais eu ma petite vie, un petit travail, peut-être même une petite famille, puis avec mes grandes maladies je n'aurais pas eu le temps de pleinement profiter de ma petite vie, mais j'aurais déjà été très heureuse de l'avoir vécu. Je ne suis pas ambitieuse, je n'ai jamais vu grand, sauf dans de rares rêves, et je n'ai jamais voulu voir grand. Un rien me suffit, mais un rien c'est déjà quelque chose. Comment faire si je n'ai rien ? Je ne sais pas. Et puis, si j'avais vraiment rien, je serais morte. Ça tombe bien, j'ai ma vie. Encore moins que rien.

Ça fait bientôt une dizaine de minutes que ces deux scientifiques sont sortit de ma chambre pour discuter entre eux, j'entends leur voix, mais je ne les comprends pas. De quoi parlent-ils ? Du prochain test à me faire faire ? D'une prochaine expérience ? J'en ai marre des prises de sang. J'ai mal au crâne maintenant. Et puis ces médicaments... Ils ont un goût pire qu'horrible. A en vomir. Je suis fatiguée, ça fait trois nuits de suite que je n'ai pas dormi, encore un de leur test. Jusqu'à combien de temps je vais tenir comme ça ? Ils finiront par s'arrêter, j'en suis sûre. Pour commencer une autre expérience.

... Ça sent... Très bizarre. Mes yeux me jouent des tours, ou je vois réellement une sorte de brouillard vert dans la pièce depuis quelques secondes ? Est-ce que ce sont de nouvelles neurotoxines destinées à me tenir éveillée ? Non, c'est... L'inverse ? La fatigue se réveille, et avec puissance. Mes yeux n'arrivent pas à rester ouvert, je vacille de droite à gauche assise sur mon lit, je m'endors petit à petit, lentement, mais sûrement. Je tombe en arrière sur le lit. Je ne rêve pas, j'étais bien trop fatiguée pour ça, mon cerveau devait en profité pour récupérer un maximum.

J'ai l'impression de flotter... C'est agréable. Mais cette impression change vite et se transforme en saut sans parachute. Je me réveille sur un sol très froid dans un court sursaut, comme si j'allais heurter le sol après une longue chute. Je suis immédiatement consciente, directement tirée hors du brouillard du sommeil par le froid ambiant. Le sol est froid... Et le vent aussi ? Le vent ? Alors que j'étais sur le ventre, je me relève vite, et je regarde tout autour de moi. Je suis sur une espèce de grande plateforme dallée dans le noir le plus total, je n'y vois presque rien, mais je sais au moins que je suis dehors. Mais pourquoi et comment ?

Un bruit vient directement se faire entendre dans mon oreille gauche, je sursaute et je me tourne dans cette direction. Rien. Je touche mon oreille gauche et remarque que s'y trouve accroché une sorte d'appareil, une... Oreillette ? Oui, c'est ça, je peux toucher son fil qui remonte jusque dans mes vêtements, ils ont du installer ça dans mon sommeil. Je suis toujours en blouse blanche, ils n'ont même pas prit la peine de me changer pour me préparer a un froid pareil... Une voix me demande si tout va bien, je connais cette voix, il s'agit de celle de l'un des scientifiques qui "s'occupait" de moi, je n'ai pas sa tête en mémoire, ni comment il était au niveau de sa personnalité, je connais juste sa voix.

Je ne réponds pas à sa question directement, je lui demandais d'abord où est-ce que je me trouvais. La voix me répondait que je me trouvais sur le toit d'un établissement scolaire. Remarquant qu'il ne continuait pas, et restant relativement immobile sur ma position, je lui demandais pourquoi. Il me répondait que j'avais été envoyée ici pour être testée dans un cas réel. Ne comprenant pas vraiment, je demandais ce que je devais faire ici, me plaignant au passage du froid mordant qui me faisait maintenant trembler. Le scientifique me révéla alors mon objectif en parlant quelques minutes, puis il me conseilla de faire très attention à moi, puis il cessa de parler, me laissant entièrement seule.



Je me trouve en réalité sur le toit d'un lycée dans le cadre d'une mission, je dois trouver l'être surnaturel qui vie ici la nuit, et le mettre hors d'état de nuire, seule. Le scientifique m'a expliqué que depuis quelques semaines, des adolescents et quelques professeurs seraient portés disparus, et après quelques recherches, ils auraient réussi à détecter la présence d'une creepypasta par ici. Ils ne savent absolument pas ce que c'est, du moins, ils ne m'ont rien dit dessus, mais en tout cas la voix m'a assuré que ce soir je serais seule ici, et que je devais revenir ici à une certaine heure pour rentrer au laboratoire, il ne fallait pas que des gens de la vie normale ne me découvrent ici, il ne fallait pas que l'on parle de la chose qui enlevait, et tuait très probablement ces adolescents et ces professeurs. C'est là les seules informations que j'ai reçu. Ha si, il est minuit pile.

J'ai un peu peur, l'ambiance ici est très pesante... Mais je dois bouger. Si je n'élimine pas la menace, je risque d'avoir de gros ennuis. Je progresse donc sur le toit, et je trouve presque directement une porte par laquelle je pouvais passer pour descendre aux étages inférieurs. J'ouvrais la porte, sans bruits, puis je commençais à descendre les marches. J'avais l'impression que mon cœur faisait un vacarme monstrueux.
avatar
Lana Striker

Messages : 6
Date d'inscription : 02/07/2017

Évolution
Niveau globale: 2
Expérience:
25/30  (25/30)
Point de vie:
5/5  (5/5)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Back to school. [Pv Lana Striker]

Message par Nathan Gear le Lun 27 Nov - 11:46

J'atteins facilement le bout du couloir, à vrai dire, je ne vois pas comment j'aurais pu me paumer sur dix mètre sur une pauvre ligne droite. Mon téléphone éclaire le sol, et un peu les murs, j'essaie de visualiser au mieux l'endroit dans lequel je me trouve par pur réflexe, on veut toujours voir plus dans le noir, surtout quand on est seul et blessé. J'atteins le hall, c'est là que se trouvent les trois rangées de casiers, je n'ai pas besoin de récupérer d'affaires autres que mon sac. Alors je vais à mon casier qui est au passage celui le plus proche de l'entrée du lycée, et... Putain, où sont mes clés ?

Merde, on me les a quand même pas volé ?! Ou... Je les ai peut-être laissé dans mon sac. Ca m'étonnerait pas. Bah, pas grave, je le récupérerais au matin en demandant à un surveillant d'ouvrir le casier. Je me tourne donc vers la porte juste à côté de moi, et je tente de l'ouvrir. Fermée. J'aurais du y penser plus tôt, ils vont pas laisser les portes ouvertes de nuit ! Bon, je vais passer par une fenêtre d'une salle de classe ou d'un club, techniquement elles sont tout le temps ouvertes. Je quitte donc le hall mais je ne repars pas dans le couloir d'où je venais, mais dans celui de la direction opposée. Directement, il y avait le club d'arts plastique auquel j'avais envie de m'inscrire, la porte était ouverte, c'était parfait.

J'entrais dans la pièce en refermant tranquillement la porte derrière moi, et sans prendre le temps de traîner je me dirigeais immédiatement vers les fenêtres. Je pose ma main droite sur la poigner et... Merde ? Toujours pas ? Je vais vers une autre fenêtre, je retente... Je vais vers une autre fenêtre, je reretente... Mais c'est n'importe quoi ! Ils ferment même les fenêtres à clé ? A quel moment...? J'éclaire avec mon téléphone l'extérieur, on y voit vraiment rien, j'y voyais à peine la pelouse. Je vais faire comment pour sortir ? Je brise une vitre ? Je risque d'avoir de gros problèmes si je fais ça, et je pense que j'en ai assez comme ça.

J'ai dis que je rentrais chez moi, je ne dois pas tarder plus longtemps, je suis sûr que je peux trouver une sortie, il faut juste la trouver. Je me retourne en avançant, mais ne regardant pas vraiment où j'allais je me prends une toile vierge sur un pied en bois qui tombe au sol, faisant un peu de bruits. On... Va dire que c'est le vent. Personne ne saura que c'est moi de toutes façons, ils n'auront qu'à ramasser, je suis juste un peu trop fatigué pour le faire moi même. Je quitte la salle d'arts, je referme la porte, et je réfléchis. Où chercher ?

J'imagine que toutes les autres salles du rez-de-chaussé sont fermées... Mais, au pire, ce que je peux faire, c'est aller chercher les clés dans la salle des profs, ou encore dans un bureau, comme par exemple celui du proviseur ! Hey, je suis pas si débile que ça en fait ! Faut juste espérer que ces salles là ne seront pas fermées non plus. Puis si elles sont fermées, j'irais fouiller les salles de classe, avec de la chance un professeur aura oublié ses clés. Je me met à avancer, je commence à faire le tour de la passerelle jusqu'à trouver les escaliers menant à l'étage, je ne suis plus vraiment sûr, mais les salles que je cherche sont soit au premier étage ou au second, je verrais bien de toutes façons.

J'arrive aux escaliers, et je pose mon pied sur la première marche, mais je m'arrête immédiatement à cause d'un bruit. Quelque chose tombe, une canette de soda roule, dévale les marches, et finit sa course contre le mur derrière moi. J'éclaire le haut des escaliers, qui va là ? C'est très cliché le coup de la canette ! Une mauvaise blague ? Peut-être, je sais qu'il y a un distributeur de boisson à l'étage dans l'espèce de petit hall dans lequel tout le monde va manger, une sorte de foyer ouvert. Je n'ose pas ouvrir la bouche, au cas ou, puis je recommence à monter les marches, plus silencieusement, plus prudent, de peur que quelqu'un me saute dessus.

Si c'est l'un des connards qui m'a démonté aujourd'hui, je me venge, j'ai retenu toute leur têtes et j'ai bien l'intention de me les faire. Je rappelle que je ne viens pas de n'importe où, avec ou sans drive, je peux les exploser ! Aujourd'hui j'étais coincé dans les toilettes avec très peu d'espace, demain ils seront coincés dans les toilettes, mais pour de vrai, ils seront dedans, littéralement.

[dé d'action pour vérifier un petit quelque chose Wink]
avatar
Nathan Gear

Messages : 3
Date d'inscription : 27/08/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Back to school. [Pv Lana Striker]

Message par Yumekui Kuro Baku le Lun 27 Nov - 11:46

Le membre 'Nathan Gear' a effectué l'action suivante : Dé du destin


'Dé d'action' :
avatar
Yumekui Kuro Baku
Admin

Messages : 129
Date d'inscription : 24/04/2017
Age : 21
Localisation : Quelque part, buvant une tasse de thé.

Évolution
Niveau globale: 10
Expérience:
10/110  (10/110)
Point de vie:
10/10  (10/10)

Voir le profil de l'utilisateur http://creepypastarpg.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Back to school. [Pv Lana Striker]

Message par Lana Striker le Mer 29 Nov - 17:55

Alors que je me trouve sur les marches les plus basses de l'escalier, je me fige instantanément. J'entends un bruit relativement lointain, quelque chose de métallique est tombé, un objet relativement petit et léger si je puis dire, mais où ? Pas moyen de le dire, le son avait résonné trop loin. J'imagine que ma cible est bien dans le coin. J'espère que ce ne sera pas un espèce de monstre comme j'en ai vu dans les vidéos que m'ont montré les scientifiques, les fantômes ou entités... Car je serais incapable de les frapper avec ce que j'ai, et ce serait très problématique. Non, sers toi un peu de ta tête Lana, bien sûr que c'est un monstre que tu peux toucher, autrement tu ne serais pas ici...!

J'arrivais à reprendre un certain calme, j'étais moins stressée, mes yeux s'habituaient facilement au noir. Si j'ai été envoyée ici, c'est que je peux y arriver, alors pas de quoi paniquer, non ? Je finis de descendre les escaliers, et me voilà maintenant sur un carrelage plat. Suis-je à l'étage ou au rez-de-chaussé ? Je progresse de quelques pas en avant, je tourne ma tête à droite puis à gauche, et j'obtiens facilement la réponse à ma question. Je suis à un étage, je vois des escaliers qui descendent encore à côté de ceux que je viens de descendre. J'imagine que maintenant, je dois fouiller les lieux ? Comment trouver la creepypasta qui rôde ici facilement ? Faire du bruit ? Non, on m'a apprit que je ne devais pas être trouvée pour trouver, mais trouver avant d'être trouvée.

Je peux sois aller à gauche, le couloir est court, et il n'y a qu'une porte sur le mur côté escaliers, une sorte de cul de sac j'imagine. Je peux aller à droite, c'est pareil, sauf qu'on dirait bien que ça mène à des toilettes. Et enfin tout droit, un couloir si long que je n'en vois pas encore le bout. Il y a beaucoup de portes dans ce couloir là, sans doutes des salles de classe, ou encore des ateliers pour d'éventuels club comme dans mon lycée. J'aurais aimé faire parti d'un club un jour...

Je veux commencer par les toilettes. Je n'ai pas eu le droit de voir de miroirs depuis un long moment, je me demande bien quelle tête je dois tirer actuellement, même si ce n'est pas une priorité. Si ça se trouve la cible est là dedans, alors... On va dire que cette visite n'est pas inutile. J'avance rapidement et silencieusement vers les toilettes, je suis à la fois heureuse et mécontente du fait que je sois pieds nus, je ne fais pas de bruits, mais j'ai l'impression que tout le froid du monde s'accumule dans mes jambes. Je gèle !

Je commence par les toilettes des filles, je n'ai pas l'intention de faire celles des garçons. Je pousse la porte, puis je rentre dans la pièce. Il faisait déjà sombre, mais ici c'est pire, j'ai bien du mal à voir...! Je me vois obligée de m'aider un peu des murs pour avancer, je commence à plaindre le quotidien des aveugles. Je finis par atteindre un lavabo, et comme dans toutes les toilettes de tout les lycées, il y a un miroir installé au dessus de chacun. Je n'arrive pas vraiment à me regarder à l'intérieur, je ne vois que ma silhouette, et... Mes yeux. C'est normal que je voie mieux mes yeux que n'importe quoi d'autre dans le miroir ? Je m'en approche, je les regarde plus attentivement, ils sont rouges, j'ai l'impression de n'être plus qu'une silhouette avec deux lumières rouges pour voir... Bien que ces lumières ne soient pas extrêmement brillantes.

Je décide de me passer de l'eau sur le visage, je me le frotte en même temps que mes paupières, puis je me redresse, jette un coup d’œil rapidement autour de moi, et je commence à rebrousser chemin afin de sortir des toilettes. Je ne ressens pas le besoin d'examiner plus longtemps les toilettes, je ne raterais rien. Je retourne aux escaliers, au croisement plus exactement, et je me met à hésiter sur le chemin à prendre. Devrais-je aller à gauche, ou dans le long couloir tout droit ? Et si le bruit métallique venait de là bas...? Je sens que je dois aller tout droit.

Je commence à marcher lentement dans le couloir, je prends mon temps, je tends l'oreille, afin de voir si je peux entendre un bruit provenir de derrière les portes. Vers le milieux du couloir, comme dans mon lycée, à ma droite se trouvait une sorte de gros hall avec des tables, des chaises, des distributeurs, bref une zone pour déjeuner ou pour passer ses récréations. Les distributeurs... Est-ce que le bruit venait de là ? Je décide de m'y rendre en faisant attention aux tables et au chaises, peut-être y trouverais-je un indice ? Si c'est bien une canette d'un de ses distributeurs qui est tombée, alors c'est que la creepypasta est passée par là. Les canettes ne tombent pas toutes seules.

[Dé d'action pour voir si Lana produit du bruit en heurtant accidentellement une table ou une chaise pendant qu'elle rejoint les distributeurs. Raté, elle passe en heurtant une table, la décalant, et faisant tomber une chaise qui était rangée dessus. Réussi, elle passe sans bruits. Parfait, je te propose de me dire si je peux trouver quelque chose dans cette petite zone, comme une sorte d'indice par exemple (via mp ou tout simplement irl pour pas perdre de temps)]
avatar
Lana Striker

Messages : 6
Date d'inscription : 02/07/2017

Évolution
Niveau globale: 2
Expérience:
25/30  (25/30)
Point de vie:
5/5  (5/5)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Back to school. [Pv Lana Striker]

Message par Yumekui Kuro Baku le Mer 29 Nov - 17:55

Le membre 'Lana Striker' a effectué l'action suivante : Dé du destin


'Dé d'action' :
avatar
Yumekui Kuro Baku
Admin

Messages : 129
Date d'inscription : 24/04/2017
Age : 21
Localisation : Quelque part, buvant une tasse de thé.

Évolution
Niveau globale: 10
Expérience:
10/110  (10/110)
Point de vie:
10/10  (10/10)

Voir le profil de l'utilisateur http://creepypastarpg.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Back to school. [Pv Lana Striker]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum