Mèngyǎn -PV Baku-

Aller en bas

Mèngyǎn -PV Baku-

Message par Roberd le Mer 1 Nov - 21:56

...Qu'il a l'air ridicule avec ces yeux-là, n'est-ce pas? Il avait beau les baisser vers le sol pour ne pas affronter le regard des autres, il savait que ses yeux très dérapant restent visibles et hideux. Il aurait aimé avoir des lunettes de soleil, car sa capuche, actuellement sur sa tête, ne faisait pas totalement le travail. Il observait ses chaussures comme un chien avec la queue entre les jambes.

Il était en Chine car il était en voyage avec sa famille adoptive. Il aurait préféré le Japon mais la mère est amoureuse des paysages chinois et Roberd n'aurait pas voulu refuser le sourire d'une femme qui lui procurait beaucoup plus d'amour que sa véritable mère.

Aaah, enfin, tout les parents n'en sont pas des bons, Roberd n'a juste pas eu de chance à son sujet. Il avait déjà vu dans les journaux que certains parents battaient leur nourrisson car ils n'étaient pas très sains de base. A priori, sa punition n'était pas aussi élevée que ces enfants là. Il n'a juste pas eu d'amour ni d’intérêt.

Ils étaient passés par un temple somptueux, dans des champs à perte de vue, et ils se sont arrêtés dans leur hôtel pour pouvoir voir ce qu'ils allaient faire le reste de la semaine de vacances.

Roberd s'était étalé sur le dos sur son lit, en observant sa petite soeur adoptive de 11 ans sauter sur le sien juste à côté en faisant des grimaces à son frère. Il lui sourit péniblement alors qu'elle essayait de le regarder comme elle pouvait dans les yeux, mais il finissait toujours par dire aux gens : "Regardez juste un oeil, ça ira."

C'était décidé, demain ils allaient voir la Cité Interdite !

Elle s'appelait comme ça car elle était interdite au peuple, c'était royale, empereur uniquement. Devenu maintenant un musée, la mère semblait ravie de s'introduire dans un lieu qui a traversé les âges.

Quand la nuit fut, Roberd n'avait pas sommeil. Il avait l'impression d'avoir vécu un long cauchemar avant de partir en vacances. Il ne distinguait plus le faux du vrai jusqu'à aujourd'hui. Sa petite sœur dormait à poings fermés, et Roberd l'observait silencieusement, espérant qu'elle dorme mieux que lui.

...Il avait la sensation d'avoir vécu des choses intenses, mais aujourd'hui, c'était fini. Il se reposait finalement avec sa famille, et même si ses yeux le rendent hideux dans la société, il ne manquait vraiment de rien.

Il finit par fermer les yeux, bercé par le bruit de la pluie dehors et de la douce lumière de la lune filtrée par les rideaux qui donnaient à la pièce des tons bleus marins.

Roberd a peut-être 18 ans, mais il a toujours cette sensation d'être un enfant victime des monstres sous le lit...

Demain...Cité Interdite.
avatar
Roberd

Messages : 1
Date d'inscription : 01/10/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum