L'ouverture [Feat, Ayaka, Phantasmagoria, Jeff, Kyu, Roy, Stein, Slide]

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

L'ouverture [Feat, Ayaka, Phantasmagoria, Jeff, Kyu, Roy, Stein, Slide]

Message par Yumekui Kuro Baku le Ven 28 Avr - 14:44

Le marché noir est ouvert

Mdina, ancienne capitale de Malte, petite île perdue au milieu de la grande mer Méditerranée. Pendant longtemps protégée par l’Eglise, reconstruite après un tremblement de Terre par un architecte français. Sous la tutelle de l’empire arabique, puis français, sauvé par les Anglais après avoir repoussé Napoléon Bonaparte, l’île de Malte proclama son identité et son autonomie. Considérer comme un pays à part entière, depuis quelques années, cette ville à bien changé afin de devenir l’un des lieux principaux du grand marché noir. Ici, les lois des organisations ne valent rien, mais ce n’est pas un regroupement de monstres non plus. S’affronter dans les quartiers du marché noir revient à vous mettre à dos non pas simplement les organisations, mais aussi tous les "honnêtes" gens qui y travaillent. J’espère que vous en êtes conscient.

La petite ville se trouve au sommet d’une pic rocheuse, entouré de falaise, ancien fort entouré de mur, on se croirait de retour au temps des chevaliers vous ne trouvez pas ? Moi ? J’attendais, je me prélasser sur ma chaise longue, à doré à la Lune, en attendant le départ des festivités. Il faudrait d’ailleurs que je commence à me dépêcher, il est tard et il ne faudrait pas être en retard. En un simple laps de temps, avant même que vous ayez pu claquer des doigts, tout était rangé et moi, habillé de la plus chic des façons. Mon élégance resplendissante, mon chapeau posé sur mes deux oreilles pointues, celle-ci cachées par mes doux cheveux de miel et d’encre, vous comprenez qui je suis à présent ? Nous nous reverrons au cours de la soirée mes chers amis, laissez-moi pour le moment vous présentez les coulisses du spectacle.

Les habitants clôturent leur porte, les institutions locales savent exactement ce qu’il va se passer ce soir. Afin de protéger la population civil, ils ordonnent un couvre-feu à l’heure précise de 22h, pas une minute de plus n’est autorisé. Les jeunes enfants qui décideront de tricher en regardant par la fenêtre ne verront pas grand-chose. Pour rendre l’ambiance plus appréciable pour nous, travailleurs de la nuit, des machines produisant une épaisse purée de pois sont mise en marche. Une bonne douzaine sur les toits, le double au sol et un peu plus de la moitié autour du palais et de la cathédrale. Les vendeurs sont déjà en place, à l’abri au sein du brouillard, ils attendent leurs clients. Tous, sous les ordres d’un seul homme, celui qui commande le marché noir et qui en prépare les festivités. Si quelque chose se passe mal, c’est lui qui en sera tenu pour responsable, et il ne rigolera pas avec les malfrats qui lui font porter le chapeau.

Mais que vend-on dans ce merveilleux tableau ? Et bien, de nombreuses choses, comme de la nourriture, des légumes, des fruits, des bouteilles d’eau, des épices. Vous vous croyez au marché de votre grand-mère ? Ce qui est vendu ce soir est représenté en divers catégorie. Les armes, les armures, la technologie, des informations, des esclaves et bien d’autres choses. Des chasseurs de primes prennent aussi place pour attendre les propositions, ceux qui traînent dans les parages sont souvent des assassins, allez savoir pourquoi. Mais je pense, que le final sera ce qui va attirer le plus de personnes. L’affrontement contre le monstre, les paris, les mises, les jeux d’argents. Je pense que nous allons bien nous amuser n’est-ce pas ?


Dernière édition par Yumekui Kuro Baku le Mer 3 Mai - 10:34, édité 1 fois
avatar
Yumekui Kuro Baku
Admin

Messages : 129
Date d'inscription : 24/04/2017
Age : 21
Localisation : Quelque part, buvant une tasse de thé.

Évolution
Niveau globale: 10
Expérience:
10/110  (10/110)
Point de vie:
10/10  (10/10)

Voir le profil de l'utilisateur http://creepypastarpg.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ouverture [Feat, Ayaka, Phantasmagoria, Jeff, Kyu, Roy, Stein, Slide]

Message par Slide le Ven 28 Avr - 15:51

S'il y a bien un être que l'on se demanderait bien ce qu'il vient faire ici, se serait sans doute Slide. Mais oui, pourquoi venir voir ces marcher dont-il a longuement entendu parlé ? Pourquoi avoir de la curiosité pour un endroit ou il ne trouverait certainement rien qui puisse l'intéressé ou même lui servir ? Les armes, il n'en voit pas l'utilité, des armures pour une chose qui paraître inexistant à quoi bon ? De la technologie, il serait aussi avancé qu'un poupon avec un téléphone portable dans son parc de jeu alors qu'il ne sais même pas encore parlé. Des informations peut-être ? Mais il ne sait pour ainsi dire pas parler !

Non, je vous le demande moi, qu'est-ce que Slide est venu chercher ici. Et bien je vais vous répondre ! Lui-même ne le sait pas, il a avancé attiré par l'épaisse fumé, ho oui la fumé ça il aime, il aime beaucoup, il peut passé inaperçu et observer le monde qui l'entour. Malheureusement, avec le couvre-feu, il ne peu même pas espéré rentré dans une maison pour profité des idées noires de ses hôtes. Mais ça ce n'est rein, il y est naturellement attiré, ce n'est pas un besoin physique pour lui et de toute façon, il se nourrira du premier à l'approcher et ce pauvre être va ce mettre à broie du noir sans rien y comprendre. Ce n'est pas volontaire, il ne contrôle pas ça notre petit Slide.

Mais le voila a déambuler lentement dans les rues enfumées, presque invisible, d'un pas hésitant car il ne connaît pas vraiment cette région, a vrai dire il ne connaît rien et ne sait pas non plus se repéré il va là ou ces pas le guide. Curieux de regarder les étales, mais plus impressionné des gens se baladant et passant à coté de lui, il est gêné bien que se sentiment, il ne le ressent pas réellement, il est plutôt surprit de voir que les gens passe à coté de lui sans rien dire, sans même montré de signe de frayeur pour la plus part. Au final il aime ça, il se sent comme chez lui. Du coup il s'ose a s'avancer un peu plus, mais il ne comprends pas, pourquoi les gens s'agglutine ici, pourquoi il regarde se qui est présenté devant eux, pourquoi un tel raffut pour des objet inanimé ? Il ne comprend pas...
avatar
Slide

Messages : 17
Date d'inscription : 28/04/2017

Évolution
Niveau globale: 0
Expérience:
0/10  (0/10)
Point de vie:
3/3  (3/3)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ouverture [Feat, Ayaka, Phantasmagoria, Jeff, Kyu, Roy, Stein, Slide]

Message par Charles Stein le Ven 28 Avr - 15:56

Qu’es-ce-qu’on pouvait bien faire ici ? A observer une ville dans une brume artificielle faite pour couvrir un mal d’un autre genre. Un mal que notre homme en blouse lui faisait ni chaud, ni froid. La seule chose dont il étudiait était les « patients » nommés Creepypasta, rien de plus, rien de moins. C’est ainsi que l’on vit cette lueur blanche se déplacer dans ces rues avec son activité illégale. Son œil bionique scannait la zone, recherchant la moindre trace de ce qu’il cherchait, des volontaires. Il avait un code, une science, un visage de marque qui pouvait lui attirer des ennuis s’il employait le tout mal. Mal, un mot fortement utilisé mais qui n’était pas un échec mais un palier de franchis pour se rapprocher du progrès. Enfin, le Docteur Stein marchait donc dans les rues de Mdina, une ville d’un petit pays d’Europe, Malte. Il n’était pas venu armé mais cachait tout de même ses « outils » sur lui en cas où il se sentirait menacé. Il avait en main une mallette cachant un stylo et plusieurs papiers administratifs. De la paperasse pour valider la volonté d’un des « sujets » à participer à la recherche. C’était sa règle, toujours avoir un patient volontaire pour ses expériences. Cela permettait de prévenir tout risque de patient récalcitrant ou de problèmes administratifs qui bloquerait ses recherches pour des jours. Pour lui, l’administration était un boulet derrière le progrès de la Science. Une Science pour laquelle sa famille œuvrait de génération en génération.

Enfin, celui-ci s’arrêta devant un vendeur, un vendeur d’information. Celui-ci était assis sur une chaise et attablé à une table assez bancale mais suffisante pour son commerce. Il se chauffa la voix et dis, d’une voix calme et déterminée :

-Je souhaiterais avoir des informations à propos d’individus pouvant intéresser mon employeur. Possédez-vous ce genre d’information pour celui-ci ? Bien-sûr, si elles me semblent assez intéressante pour lui, vous serez payé comme il se doit. Enfin, je vous écoute.


Pendant ce temps-là, Charles s’était assis et tapotait légèrement, de ses doigts, le bois de la table.
avatar
Charles Stein

Messages : 12
Date d'inscription : 27/04/2017
Age : 21

Évolution
Niveau globale: 4
Expérience:
10/50  (10/50)
Point de vie:
7/7  (7/7)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ouverture [Feat, Ayaka, Phantasmagoria, Jeff, Kyu, Roy, Stein, Slide]

Message par Kyu le Ven 28 Avr - 18:54

A peine de nouveau sur le circuit, déjà à l'autre bout du monde. Un endroit dans lequel Kyu n'était jamais allé auparavant, soit de nouveaux horizons : Mdina, à Malte. Elle s'était à peu près renseigné sur le plus gobal de la ville afin de ne pas se retrouver perdue. Quand on voit qu'un marché noir prospère la nuit dans la ville, ne pas être au courant coûterait des scandales inutiles à la femme.

Elle était d'ailleurs Chasseuse pour le H.C.M, aucunement discrète avec son armure, elle était surtout le tank, la cavalerie lourde en cas de danger.

Elle marchait lourdement sur le sol, traversant la brume en silence, scrutant de ses yeux roses les formes diverses qu'elle pouvait discerner. Ne s'adressant à personne, pas même un regard. Elle glissait ses yeux sur les étalages illégales quand elle s'en approchait, sans s'arrêter afin de ne pas donner de faux espoirs aux marchands. Elle n'était pas là pour faire du lèche vitrine.

On lui avait surtout demandé de rejoindre cet endroit assez sinistre et risqué au délà de la journée afin d'y surveiller des évènements douteux. Il est vrai que cet endroit semble regorger de secrets dont on ne veut pas voir la surface, oh non. Le froid de la nuit n'atteignait pas l'Espagnole.

L'Organisation lui avait dit qu'elle ne risquait pas d'être la seule sur le terrain, mais ils n'avaient pas pensés à lui dire qui serait de la partie. Des forces en commun peuvent être utiles. Kyu était pragmatique pour le coup, elle voyait en ses collègues juste un détail pour atteindre ses objectifs, c'est une louve solitaire en l'absence de Widdy, qui faisait d'eux un duo de choc.
Elle finira par s'attacher aux autres, mais de Hunters à H.C.M, la jeune femme a encore du mal à accepter le changement. Comme de l'eau froide dans laquelle on doit s'enfoncer, il faut laisser le corps s'habituer à son environnement.

Maintenant, première chose à faire une fois sur les lieux : Se positioner de façon à être sûre de coincer un quelconque détail étrange, sortant bien sûr de l'étrangeté même du marché noir.

Elle s'arrêta là où elle le pouvait, non pas devant un étalage, et observait le brouillard artificiel. Tch, ce brouillard allait bien l'ennuyer durant sa mission, la fuite de l'ennemi serait aussi aisée que de l'eau dans une passoire.
Elle faisait le tour de ses stratagèmes mentaux sans perdre de vue le devant, soit, elle ne baissait pas les yeux et ne les baisserait pas. Une main sous son menton en guise de refléxion, et l'autre entourant sa taille en dessous.

Elle repensait encore à cette organisation. Bien sûr qu'elle allait chasser des Creepypastas pour les étudier, mais elle avait bien précisé qu'elle ne comptait pas ne faire que cela. Elle voulait ses propres règles, sans déroger à celles déjà mises en place par le H.C.M.
avatar
Kyu

Messages : 43
Date d'inscription : 27/04/2017

Évolution
Niveau globale: 7
Expérience:
28/80  (28/80)
Point de vie:
10/10  (10/10)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ouverture [Feat, Ayaka, Phantasmagoria, Jeff, Kyu, Roy, Stein, Slide]

Message par Jeff Madfists le Sam 29 Avr - 12:45

-Armes blanches?

-Oui.

-Poisons?


-Oui.

-Armes à feu?

-Oui.

-Explosifs?

-Ho oui!

-Techniques furtives?

-Mouais pourquoi pas.

-Techniques frontales?

-OUI!


-D'accord, souhaitez-vous le supplément de la traque nocturne? Si vous le prenez alors la cible n'auras pas de repos, même la nuit.


-Ça me semble légitime, je vais me laisser tenter.


-Bien dans ce cas nous allons pouvoir signer le contrat, puisque vous prenez la formule complète, ce qui est assez rare, je vais vous faire un tarif. En revanche, question de professionnalisme, je dois vous reposer cette question... Vous êtes bien sûr et certain de vous désigner comme la cible?


-Oui oui.


-Pardonnez moi d'insister mais vous êtes en train d'engager un chasseur de prime... Et la cible que vous lui désigné... C'est vous.


-Je sais, c'est le principe justement.


-Bon... Dans ce cas comme prévu... La traque commencera dans 24 heures et... Je vous tuerais quand je vous retrouverais...


Jeff était assit à une table de bois rongée et quasi délabré, en face de lui, un chasseur de prime, visiblement d'une certaine expérience qui avait des airs de dandy et de gentilhomme, ce qui expliquait ses manières.

-C'est très professionnel de votre part. Lui dit le colosse en souriant d'un air agréable... Par contre... Dans un craquement sec, Jeff brisa la table dans le mouvement qu'il avait fait pour attraper le dandy à la gorge. Je te préviens Dartagnan, si t'es pas à la hauteur ou que tu me déçois je te jure que quand j'en aurais fini avec toi on t'appellera Quasimodo! Grogna-t-il avant de le jeter au sol.

Le chasseur de prime se tenait le cou à pleine main, sa peau était marqué de marques rouges et s'était pliée de façon bien trop violente, c'était la la preuve qu'il avait bien en face de lui le démon des rings, le tueur de champions, le briseur de carrières et de colonnes : Jeff "les poings fous" Madfists. Ce dernier n'était d'ailleurs pas d'humeur à perdre son temps, d'après les rumeurs, il y avait ici ce soir un défi qui pourrait être à sa hauteur.

 Cependant, il était bien conscient que sa petite scène avec le bourgeois n'était pas passée inaperçue, mais il s'en moquait, les gens le regarde, soit, dans ce cas il les regarderait lui aussi. Ainsi, il se contenta de fusiller de son regard aux pupilles écarlates quiconque le regardait avec un peu trop d'insistance. La soirée risquait d'être mouvementée...
avatar
Jeff Madfists

Messages : 21
Date d'inscription : 24/04/2017

Évolution
Niveau globale: 5
Expérience:
35/60  (35/60)
Point de vie:
3/8  (3/8)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ouverture [Feat, Ayaka, Phantasmagoria, Jeff, Kyu, Roy, Stein, Slide]

Message par Ayaka Kawemo le Sam 29 Avr - 15:27

Comment est-ce qu'Ayaka est arrivée là ?:
Aujourd'hui, Ayaka se baladait bien loin de son village ! Elle avait voyagé jusqu'à ce nouvel endroit en utilisant d'étranges moyens de transports ! Tout d'abord, elle était allée à un endroit avec plein de gros monstres en fer encore plus gros que des camions flottant sur l'eau ! Ça avait amusé Ayaka, quelque chose d'aussi gros et d'aussi lourd ne pouvait pas flotter sur l'eau ! C'était magique ? Ayaka voulait alors voir comment c'était de plus près en se faufilant jusqu'à l'intérieur, et il se trouve que c'était géniaaal ! Quand Ayaka posait ses pattes sur le gros monstre en ferraille, elle ne ressentait pas la même sensation que quand elle était sur le vrai sol bien dur, au tout début, Ayaka était perturbée, mais elle s'habitua vite !

Le problème, c'est qu'Ayaka avait effectivement du se faufiler sur cette grosse machine flottante, elle ne devait pas avoir le droit de se trouver dessus vu tout les monsieur qui patrouillaient dedans, ce qui faisait rire Ayaka, c'était le fait qu'ils se ressemblaient tous ! De grands hommes de la même taille habillés en noir avec des espèces de verres noirs sur les yeux, il ne voyaient pas ? Ayaka n'en savait rien, mais elle avait très envie d'essayer ces verres noirs elle aussi ! Sauf que... Ayaka n'avait pas prévu quelque chose.

La gros monstre de ferraille commençait à quitter la terre ferme en flottant vers l'horizon, Ayaka avait peur, elle était toute paniquée ! "Mais comment Ayaka allait faire pour revenir à son village ? Elle ne pourra pas y retourner en flottant toute seule" ! Ayaka se rassura rapidement en se disant qu'elle trouverait une autre machine flottante pour rentrer chez elle, Ayaka partait en voyage, et elle reviendra chez elle avec plein de nouvelles choses ! Encore faut-il qu'elle sache où est-ce qu'elle se rend exactement.

Ayaka avait passé tout son temps sur la machine à visiter et à jouer des tours aux autres gens sans se faire voir, Ayaka avait peur d'avoir des problèmes, il fallait alors qu'elle fasse tout ce qui était en son pouvoir pour ne pas se faire remarquer, le problème c'est que la route était longue et qu'Ayaka s'ennuyait très rapidement, en plus, elle avait très faim... Et l'endroit où les gens entreposaient la nourriture était bien gardée ! Ayaka allait mourir de faim si cela continuait, elle n'avait pas mangé depuis deux heures ! Ayaka réfléchit alors et prit une grande décision:


Ayaka : Ayaka va manger des gens uns par uns pour se frayer un chemin jusqu'à l'endroit où ils gardent la nourriture ! Mais Ayaka ne mangera pas tout le monde, il faut bien quelqu'un pour conduire cette grosse maison d'océans !

Ayaka usa alors de sa légendaire furtivité pour attraper uns par uns avec un certain laps de temps les gens qui gardaient la nourriture d'Ayaka, "manger pour pouvoir manger", quel beau dictooon ! Ayaka fit même un effort pour manger proprement, elle mangeait au dessus d'un sceau pour éviter de laisser des traces par terre, puis elle y rangeait les restes d'os avec dans un endroit à l'ombre que les gens ne pouvaient pas voir, Ayaka avait même pu essayer les verres noirs des messieurs puisqu'elle avait manger ! Sauf que quand elle les mettait il faisait tout de suite plus sombre, Ayaka n'y voyait presque plus rien ! Alors Ayaka décida de les jeter, elle n'a pas besoin de verres pour dire si il fait jour ou nuit !

Il y avait d'autres affaires que les messieurs qu'Ayaka avait mangé possédaient et qu'elle avait envie d'essayer, une sorte de grosse griffe en métal, Ayaka avait déjà vu ça et avait entendu quelqu'un prononcer le nom exact de l'objet... Cauu.. Cou...Coutro ? Coutoh ? Ha, nan, couteau ! C'était pas utile, Ayaka préférait utiliser ses griffes ! Et il y avait cette dernière machine un peu plus grosse... Ça ressemblait à un "L" à l'horizontal avec une sorte de gâchette à l'angle intérieur... Ayaka était intriguée, alors elle décida d'appuyer sur la gâchette toute curieuse qu'elle était ! Mais Ayaka n'aurait jamais du faire ça... Un gros "BOOM" explosa du L horizontal projetant quelque chose contre le mur en métal, le perçant ! C'était une arme bizarre qui venait de faire beaucoup beaucoup de bruits !

Dans la panique et en entendant plein de monde arriver, Ayaka fonça dans le garde manger, prit plein de cartons remplit de nourriture avec elle, puis elle détala plus loin dans le monstre de fer pour se cacher et manger tranquillement jusqu'à que la maison des océans s'arrête pour qu'Ayaka puisse sortir en toute sécurité. Après un superbe repas et une longue sieste, Ayaka pouvait entendre le grondement du monstre de fer, elle pensa tout d'abord "Holala le monstre de fer sait que je suis à l'intérieur de lui il va me mangeeeer "! Mais non, ce n'était qu'un simple grondement sans significations qui réveillait Ayaka. Elle décida alors de sortir à l'extérieur de la machine en ferraille pour voir si il s'y passait quelque chose, et Ayaka fut très heureuse, car oui, il se passait quelque chose !

Ayaka pouvait voir à l'horizon la terre, mais pas la même qu'à son départ, ce n'était pas sa terre à elle mais une autre ! Ayaka s'écria alors "Ouaaaouw ! Un nouveau monde ! Ayaka va découvrir un nouveau monde ! Avec plein de nouvelles saveurs à découvrir ! Les papilles d'Ayaka vont en prendre plein la figuuure" ! Le monstre de fer ralentissait et s'arrêtait au niveau d'un pont de pierre et les hommes en noirs commençaient à décharger la machine de ferraille de tout ce qu'elle transportait, dont un carton où se trouvait à l'intérieur... Ayaka ! Une fois descendue hors du gros monstre, en s'assurant que personne ne la remarque, Ayaka sortit du carton et partit vivre de nouvelles aventures !


Ayaka avait beaucoup marché sur ces nouvelles terres et allait se trouver dans très peu de temps dans un nouvel endroit, une nouvelle ville dont elle trouva le nom sur une sorte de gros papier collée à un panneau qu'elle sut lire car oui, Ayaka sait lire ! C'était écrit... Aimdina ? Mé'dina ? Enfin bref. Il faisait actuellement nuit, le ciel était éclairée de la belle ronde blanche des cieux, hoooo, que c'est poétique ! Ayaka aime les jolies choses, et là où elle allait aller, elle allait avoir une meilleure vue sur la jolie ronde blanche. Ayaka se dirigeait vers le sommet de la grosse pique rocheus , là où se trouvait cet énorme endroit avec d'énormes murs où se trouvait plus exactement la ville et ses habitations. A peine arrivée à destination, Ayaka pouvait remarquer quelque chose, tout les gens qu'elle voyait encore dehors rentraient tous un par un chez eux et s'enfermaient... Ayaka fait peur ? Ou alors ce n'était pas à cause d'Ayaka, mais d'autre chose.

Là, Ayaka pouvait commencer à sentir une trèèès mauvaise odeur venant avec un fond de poubelle bien sombre, de la fumée commençait à cacher la lumière de la belle ronde des cieux, Ayaka y voyait encore, mais c'est comme si elle se retrouvait dans le brouillard le plus noir de tout les temps, Ayaka était triste, elle voulait voir le ciel... Ayaka continua alors d'avancer en faisant la moue, et elle pouvait commencer à entendre du bruit, du brouhaha, comme celui de chez elle quand elle passe derrière les marcher... Elle s'approcha encore et pouvait enfin commencer à distinguer des gens, des vendeurs, et des clients... Donc, les gens font leurs affaires dans le brouillard pour éviter qu'on ne les voit ? Ayaka n'était pas sûre de bien comprendre ce qu'il était entrain de se passer, mais... Tant pis, Ayaka allait faire son petit tour ! (Bien qu'elle n'avait pas d'argent sur elle).

Au fur et à mesure qu'Ayaka avançait, elle pouvait déjà remarquer des gens bizarres, Ayaka pouvait observer cette personne dans de gros vêtements très lourds ayant l'air de réfléchir au sens du goût du poisson (Kyu), ce gros bonhomme qui n'aime pas trop les tables (Jeff), et... Ayaka pense avoir vu une dernière chose... Une sorte de silhouette noire dans l'obscurité du brouillard... Nyah, Ayaka n'a pas mangé depuis un moment déjà, elle doit avoir des hallucinations ! Ayaka s'arrêtait alors un instant pour bailler et pour regarder tout autour d'elle, des gens qui vendent des L horizontaux longs et courts, des gens qui vendent de gros vêtements lourds un peu comme ceux que la personne qui réfléchit au sens du goût du poisson, des gens qui vendent de la nourriture grand format dont certains avec de bonnes têtes, c'est à dire des hommes et des femmes, et des gens qui vendent du vide... Attendez... Ayaka voit sérieusement ça ? Des gens qui vendent du vide ? C'est qui ces gens qui attendent tout seuls à leur tables ? Nyah, c'est pas important, Ayaka a faim, elle doit manger !

Ayaka se dirigea alors l'un de ceux qui vendent de la nourriture grand format, et lui demanda si elle pouvait en avoir un.


Ayaka : Bonsoir petit monsieur ! Ayaka aimerait savoir si tu voulais bien lui donner cette madame là ? Dit-elle toute enthousiaste.

Vendeur : Tss, vous croyez sérieusement que je vais vous donner comme ça ce que j'ai eu tant de mal à avoir ? Sérieusement, regardez moi cette dame là, vous dites la vouloir alors que c'est elle qui m'a donner le plus de mal à la récupérer, le prix va juste en être... Plus élevé, je dirais [insérez un prix élevé au dessus de 0] ! Et bien oui ma petite dame ! Vous croyez que tout est gratuit ou quoi ?

Ayaka : Ha, Ayaka va avoir un problème alors, elle ne sait pas avec quoi elle pourrait payer...

Vendeur : Et bien... Soit en monnaie, soit en nature, au choix~.

Ayaka : En nature ?

Vendeur : Vous avez bien entendu, en nature.

Ayaka : Si vous voulez, il y a des plantes pas loin d'ici, Ayaka veut bien aller vous en chercher !

Vendeur : (Bordel mais c'est qui cette débile ?!) Bon, vous m'avez assez fait perdre mon temps, oust !

Ayaka partait alors, triste, elle avait envie de trouver de l'argent maintenant, elle avait si faiiiiim, elle devait même se trouver assez d'argent pour s'acheter deux personnes, car imaginons il y en a une plus sympa que l'autre, Ayaka va avoir envie de ne pas la manger ! Qu'est-ce qu'Ayaka est prévoyaaante ! Quant à la seconde personne, gentille ou pas, si Ayaka pense qu'elle l'est moins que la plus gentille des deux, elle va la dévorer toute crue, Ayaka ne la laissera pas partir, ce serait comme laisser tomber son bol de riz par terre en disant "Cours ! Allez vivres votre vie petits grains de riz" ! Ce serait complètement stupide ! Ayaka rôdait alors dans le brouillard à la recherche de quiconque pourrait lui faire gagner de l'argent, une fois qu'elle aura atteint deux fois la somme requise, elle pourra aller s'acheter de la nourriture avec peut-être une bonne personne incluse !
avatar
Ayaka Kawemo

Messages : 10
Date d'inscription : 25/04/2017

Évolution
Niveau globale: 5
Expérience:
6/60  (6/60)
Point de vie:
8/8  (8/8)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ouverture [Feat, Ayaka, Phantasmagoria, Jeff, Kyu, Roy, Stein, Slide]

Message par Phantasmagoria le Sam 29 Avr - 21:22

Depuis que je possède ce corps, il ne s'est passé que quelques jours, jours pendant lesquels j'ai étudié, mais qu'ai-je étudié exactement ? Mes capacités relatives entre ce monde-ci et le monde miroir. Comme je m'y attendait, ici, je suis bien plus faible que de l'autre côté de la glace, certains construisent des réalités, moi je suis sensée les détruire, et ici, je ne peux faire qu'avec ce que j'ai et avec difficultés, mes pouvoirs de destruction ne se limitent désormais qu'à mes propres capacités physiques, dommage. Mais, par rapport aux autres humains du coin, je ne suis pas encore faiblarde, nan, loin de là, ce corps est assez fort, rapide, et endurant, bien que ma synchronisation avec ce dernier ne soit pas encore totalement bonne puisque je n'ai pas fais de pacte, mais bon, tant que je continue à boire l'essence vitale de types que je bute, tout ira bien et pour le mieux pour mon cas. Après m'être personnellement testée pour voir ce dont j'étais capable dans ce corps, après avoir vu l'étendu de la ridicule partie du pouvoir qui m'anime pour le moment, j'ai décidé de chercher à m'améliorer au possible.

Comment pouvais-je faire pour m'améliorer ? Je n'avais pas vraiment besoin d'entrainement physique, pour l'instant, mon corps était bien pour ce qu'il valait, il me fallait... Je sais pas... Une arme ? Un truc du genre ? Bref, quelque chose d'assez puissant pour que je puisse me tirer d'affaire en cas de besoin, car je suis peut-être orgueilleuse, voire vaniteuse, mais pas encore stupide au point de ne compter que sur moi même alors que je suis dans de beaux-draps, enfin... Encore faut-il que ce genre de situations arrive, ksh ksh ksh ! J'ai alors fouillé l'ordinateur de l'Invocateur, il travaillait avant pour des gens que l'on surnommait autrefois les "Hunters", gens dont on entend plus parler depuis... Je sais pas exactement combien de temps, c'est écrit ou expliqué dans aucuns dossiers de l'Invoc', mais une chose est sûre c'est que si il bossait avec eux, alors il devait forcément avoir de bonnes infos. Dans ses dossiers dessus, j'ai pu trouvé quelque d'intéressant... Une liste de lieux, et pas de n'importe quel lieux, les lieux d'où étaient installés des marchés noirs, des endroits où l'on vend un tas de choses, des armes, des protections, des technologies, des esclaves, et où l'on y fait aussi plein d'autres trucs ! Bref, tout ce qu'on aime hein ! Je pense que là bas je pourrais trouver de quoi m'améliorer, surtout qu'il a les moyens l'Invoc'...!

Alors, prenant mes quelques affaires, porte-monnaie carte de crédit carte d'identité téléphone écouteurs Blacktail et j'en passe, je sortais dehors en direction d'un certain endroit qui m'amènera là où je le souhaite. Maintenant que je suis dehors, et prête à vivre dans ce monde, mon identité à découvert n'est plus Phantasmagoria, mais l'Invocateur ! Personne ne se doutera de qui se trouve derrière cette identité là, personne ne se doutera de mon existence, personne ! Je vais pouvoir agir dans l'ombre de tous et toutes sans que personne ne me remarque, et si jamais ce genre de bourde venait à arriver, alors j'éliminerais quiconque découvrira mon nouveau secret ! M'enfin, end of the talkshow, c'est partit ! J'allais tout d'abord au port le plus proche, j'avais réussi à contacter par message un ancien contacte du chasseur de creepy', un type qui serait capable de m'amener par la voix maritime là où je le voulais dans le cadre du possible.


Phantasmagoria : Yop Sadler, ça faisait longtemps !

Sadler, c'était ce gars juste là, il avait la quarantaine et une vie assez bien remplie, il était habillé d'une chemise noire à carreaux verts avec ses habituelles bretelles pour tenir son futal car il ne tenait pas à sa taille à cause de son ventre devenu assez rond à cause d'un diabète, comment je savais tout ça ? D'une part grâce aux infos dans le pc de l'Invocateur, d'une autre grâce aux souvenirs, moi même depuis le monde miroir je l'ai vu puisque pendant longtemps j'ai observé l'Invocateur, mais il n'y a pas que ces souvenirs là, il y les "autres" souvenirs, ceux de ce corps contenu dans le cerveau, je n'arrive pas à les voir très clairement, même presque pas du tout, mais ils sont là, je les ressens...

Sadler : C'est bien vrai... Bon sang, j'arriverais toujours pas à m'y faire, j'ai qui en face de moi ? L'Invocateur ou l'Invocatrice ?

Phantasmagoria : Ne te torture donc pas l'esprit avec ça et appelles moi juste l'Invoc, ça fera l'affaire.

Sadler : Tu as raison. Tu voulais que je t'embarque pour quel endroit alors ?

Phantasmagoria : J'aimerais que tu me déposes à Malte, je vais à Mdina pour faire un tour au marché noir, celui là est assez bien réputé donc... J'ai décidé d'aller là bas.

Sadler : Dans un marché noir ? Mais qu'est-ce que tu vas faire là bas ? Je croyais que tu détestais ce genre d'endroit ?

Phantasmagoria : C'est bien vrai, mais... Si tu veux, un moment après que je me sois transformé en femme, il m'est arrivé un sacré problème, j'arrive plus à invoquer mes monstres, je les vois plus, je les entends plus, je ressens plus leur présence... Enfin bref, j'espère pouvoir chopper des infos là bas, et éventuellement de l'équipement, tu sais que je mène pas le vie tranquille dont n'importe qui rêve, je continue de chasser, et je compte pas m'arrêter de si peu, hé-hé !

Sadler : Hmph, je vois le problème. Aller, embarques ! Je vais t'amener là bas, en espérant que tu trouves ton bonheur.


C'est qu'il servait bien ce Sadler ! Parfait, lui, j'allais avoir besoin de le garder envie, dans ce monde je peux pas créer une explosion pour voyager de tel à tel endroit, alors le bateau va bien me servir pour aller à mes futures destinations ! J'embarquais dans le bateau avec son navigateur, et sans tarder, nous entamions notre route pour Malte. En attendant que le trajet se fasse, j'allais dans ma petite cabine pour m'allonger sur mon lit provisoire, et pour commencer à rêver des mêmes rêves que d'habitude, des rêves où je m'éclate... De beaux rêves...!

-----------TIME LAPS-----------

Enfin ! Nous arrivions sur l'île de Malte après une bonne journée de navigation depuis le sud de la France, ouais on allait pas super vite, mais j'avais du temps à perdre. Nous étions sur le nord de l'île, nous venions il y a quelques temps de faire escale au sud de l'Italie pour manger un bout, il n'allait pas tarder à faire nuit et j'avais encore de la route à pied à faire, d'après la carte que Sadler m'avait montré, Mdina se trouvait vers le centre de l'île à une bonne heure de route de ma position, je devrais arriver si tout se passe bien juste avant l'ouverture du marché noir.

-----------TIME LAPS-----------

C'est enfin bon ! J'ai pas eu de problème pendant la marche, sauf les quelques insectes qui venaient essayer de me piquer, tout ces insectes... Ça m'étonne pas vu la chaleur qu'il faisait ici ! Mais la température allait bientôt enfin baisser, car la nuit est tombée, et il est l'heure pour insectes comme humain de rentrer chez eux pour laisser les grandes personnes faire ce qu'ils ont à faire dans leur nuage de malhonnêteté et d'illégalité. J'attendais patiemment non loin de l'église, sur un parking, plus exactement derrière un petit muret me cachant de la lumière des lampadaires du coin pour que personne ne me voit, tout le monde rentrait dans sa maison, un par un, l'endroit se vidait de sa population pour laisser les bonnes gens de la nuit préparer les yeux. Il était 22h, le spectacle allait commencer. Une épaisse fumée aussi sombre soit-elle commença à embaumer le quartier, l'on y voyait plus grand chose, mais toujours assez pour marcher sans risquer de se prendre masse de gens dans le corps, des personnes sortaient d'ici et là pour placer leur équipements, produits, et ect... Bref, bienvenu au marché noir de Mdina, l'ancienne capitale de Malte !

Je pouvais alors quitter le parking pour me mêler à la bonne foule aussi éparpillée soit-elle pour regarder ici et là ce qui pourrait m'intéresser, je ne cherche pas d'armes en particulier, ni d'équipements que ce soit pour la protection ou la technologie (mais si jamais je trouvais quelque chose qui pourrait m'intéresser alors j'irais voir), mais je cherchais des informations. Sur quoi ? Qu'est-ce que je pouvais bien vouloir ? Plein d'infos ! Des infos sur la G.P.O.H. ou la H.C.M. ! Pourquoi faire ? Pour b**ser tout le monde pardi ! Laissez moi donc m'expliquer d'après ce que j'ai vu dans les dossiers de l'Invoc' : Il était autrefois de ceux qui chassaient les creepypasta, aujourd'hui, deux grosses organisations s'occupent de ceci, la G.P.O.H. qui chassent les creepy' et les extermine tout en en recrutant certaines assez intelligentes pour ne pas se faire crever, et la H.C.M. qui se charge des recherches de le but de faire disparaître le gène psychopathe, gène qui est à l'origine de certaines creepy' sauvages et autre, bref, comme vous pouvez le constater, c'est un sujet pas trop complexe si tant est qu'on à un cerveau en état de marche. Moi, ce que je veux faire, ce que j'ai eu l'idée de faire, c'est me servir de l'identité de l'Invoc' pour obtenir assez d'information sur les deux entreprises pour au final les utiliser contre elles et la planète entière, et pour moi dans un but de destruction et d'anarchie totale, que ce soit en me hissant au plus haut grade de l'une des deux compagnies, ou que ce soit de manière complètement et ultimement inégale ! Ça doit être tellement amusant à faire ou à essayer, se faire passer pour une personne œuvrant pour le bien de tous tout le long du film pour au final dévoiler sa véritable identité pour enfin réaliser son plan et tout casser !

Pendant que je marchais entre les personnes qui avançaient de mon sens ou contre celui-ci, je pouvais déjà remarquer quelques personnalités méconnues (c'est à dire des gens que j'ai remarqué mais sans gros plus), comme par exemple cette grande personne armure aux airs paladins, ce gars qui vient d'atomiser une table pour attraper un autre bien plus petit à la gorge de toute sa main, ou encore cette fille drôlement habillée discutant avec un vendeur d'esclaves... Attendez... C'est bien une queue de chat que je vois à son derrière ?! Je vois le genre, cette fille doit avoir des fantasmes très félins... J'imagine que l'esclave qu'elle va acheter va passer du bon temps avec la chatte. Quand à ce grand gaillard, lui, il m'intéressait, il venait d'exploser une table rien qu'en avançant, rien de bien impressionnant pour tout ce que j'ai pu voir en une vie, mais pour ce monde-ci, c'était quelque chose, j'allais le garder à l'oeil tant qu'il était encore dans les parages, lui et son regard hautain. Il regardait partout autour de lui comme si il cherchait un défis, peut-être m'aura-t-il remarqué à travers la foule sous ma capuche, moi et mon regard sournois, si seulement il me remarquait, alors il viendrait m'engueuler et tenterait même de me faire passer à travers un mur ! Je sens que ce gars là peut m'amuser...

...Mais je suis pas là pour ça, mes envie d'amusement de pétage de c*l attendrons, je dois trouver quelqu'un capable de me filer des infos sur les deux entreprises qui m'intéressent. Je continuais d'avancer jusqu'à finalement passer devant la femme en armure, et... Un petit flash me passa à travers l'esprit. Je tournais alors direction à droite et je me posais dos à un mur le temps de vérifier un dossier que j'ai copier du pc à l'Invoc' jusqu'à mon téléphone, cette fille... Il me semble avoir déjà vu sa tête dans un dossier "Hunter" du chasseur... Après une bonne minute de recherche, je ne trouvais rien. J'avais encore cette impression de souvenirs, comme avec Sadler, l'Invoc' connaissait cette fille, peut-être juste un peu, peut-être beaucoup, je n'en sais franchement rien, je sais juste qu'il l'a déjà connu, c'est tout... Peut-être... Peut-être aurait-elle des informations sur les deux entreprises qui m'intéressent...? Je devais tenter ma chance, on ne sait jamais. Je retournais sur mes pas et j'avançais dans la direction de la femme en armure, et je m'arrêtais à quelques pas d'elle pour l'interpeller d'une voix relativement sympathique et d'un air amical.


Phantasmagoria : Excusez moi, mademoiselle ? Vraiment désolée de vous déranger, mais seriez-vous une informatrice ? Ou vous ai-je alors confondu avec une autre personne ? Disais-je poliment et respectueusement.
avatar
Phantasmagoria

Messages : 27
Date d'inscription : 24/04/2017
Localisation : Tu veux vraiment savoir ? ☞ ☞ ☞

Évolution
Niveau globale: 5 (8 monde miroir)
Expérience:
30/60  (30/60)
Point de vie:
8/8  (8/8)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ouverture [Feat, Ayaka, Phantasmagoria, Jeff, Kyu, Roy, Stein, Slide]

Message par Roy Armsteel le Mer 3 Mai - 21:16

Roy -Donc, si j'ai bien compris, je me rends là bas, je récolte, et je me retire.

Iris -C'est ça, mais tu ne trouveras jamais ce que nous cherchons comme ça par hasard, à moins que tu ne fasse un bon mois de recherches, problème, tu ne peux pas rester un mois à Malte, c'est encore trop tôt pour que tu puisses rester trop longtemps loin d'ici.

Roy -Oui, je sais ça. Mais du coup comment je vais faire pour la trouver ?

Iris -Le marcher noir. Il y en a un à Mdina, l'ancienne capitale du coin. Tu iras récupérer des informations la concernant, et une fois ceci fait, tu la récupères et tu reviens ici.

Roy -Ok. Et je fais quoi si ça tourne mal dans le coin ?

Iris -Tu restes en vie, ce sera déjà un bon début. Bon, je vais te laisser bosser pour le moment, mais je continue de surveiller avec les caméras que tu as embarqué, appelles-moi en cas de besoin, bonne chance. Oh et dernière chose : Si tu veux quitter l'île, préviens moi et part au nord, j'enverrais une équipe qui partira de l'Italie pour te récupérer. Aller, bonne nuit.


L'oreillette ne produisait plus le son de la voix d'Iris. Roy continuait de marcher sur un trottoir en commençant à regarder sa montre, après avoir lu l'heure, il esquissa un petit sourire, et il passa sa main sur sa veste pour s'assurer qu'une saleté n'était venue se coller à cette dernière qui n'a pas coûté cher, ce serait dommage de salir une veste en cuir aussi jolie à si petit prix. Le brun sentit par la suite sa poche lui vibrer à la cuisse, il venait de recevoir un message qu'il vérifia sans se presser, il lut le texte en marmonant.

Roy -"Début du marcher noir vers 22 heures, ne perd pas trop de temps, normalement depuis ta position tu devrais arriver un peu après son ouverture". Bien, il n'y a pas raison que tout se passe mal là bas. ... Si ? Bah, peu importe, let's go.

Roy continua alors d'avancer jusqu'à se retrouver au lieu dit, Mdina. Il avait avancé jusqu'à se retrouver dans les alentours de la cathédrale, le bâtiment qui serait sans doutes le plus voyant de la ville de par sa hauteur, ici, ce serait son point de repère pour ne pas se perdre. Tout était sombre dans le coin à cause d'une épaisse fumée, qu'est-ce qui produisait ça ? Des sortes de machines disposées sur des toits de maisons, et le double de leur nombre au sol. Ce devait être normal, les enfants ne devaient pas assister à ce qu'il se passait dehors à cette heure là, d'où le couvre feu.

Roy commençait alors à se déplacer dans l'épais brouillard, il regardait ici et là à la recherche d'un éventuel informateur, il cherchait quelque chose d'assez spécial qu'il ne pourrait trouver qu'ici, à Malte, mais pas sans recherches un peu plus avancées manuelles, ou pas sans bonnes informations. Que cherchait-il exactement ? Quelque chose que l'on pouvait surtout retrouver à Malte, on pourrait croire que l'on en voit partout, mais elle n'est qu'une seule parmi des millions, peut-être même des milliards. Il cherche une fleure, mais pas n'importe quelle fleure, une Lychnis, mais pas n'importe quelle Lychnis, la Lychnis Alpha, mais qu'est-ce donc ?

Roy est à la recherche d'une plante ressemblant à ceci, mais ici à Malte, il y en a beaucoup trop. Heureusement, la Lychnis Alpha, bien qu'elle soit rare, peut-être reconnue grâce à ses traits un peu différents, comme sa petite taille, sa tige fine mais solide, ses pétales plus pointus que les autres, sa couleur rouge très vive, et son centre d'un jaune reluisant. Peut-être que cette fleure a même déjà été récoltée ici et que cela ne sert plus à rien de chercher à Malte ? Peut-être que quelque pourrait indiquer à Roy comment facilement la trouver.

La Lychnis Alpha est très rare, Malte est une petite île et d'après les informations d'Iris, Roy peut en trouver une plus facilement ici, mais comme je l'ai déjà dis, il faut du temps ou une information très précise pour pouvoir trouver la bonne. Roy observait donc qui pourrait éventuellement connaître cette plante, et qui pourrait éventuellement l'aider à la trouver. Une fille déguisée en grand chat tentant de négocier pour avoir un esclave, un gros costaux qui en impose de la ceinture, une paladine, et juste devant cette dernière, une autre femme portant une capuche rouge. Roy pensa.


Roy -*Oh my god, c'est quoi cet endroit avec des gens bizarres ? Des ventes d'esclaves, des gens habillés bizarrement, des gens pas trop bien dans leur tête, et moi qui doit peut-être faire un peu tâche dans ce décors...*

Roy continuait alors de doucement marcher dans le brouillard à la recherche de quelqu'un pouvant lui parler de la Lychnis Alpha, peut-être trouvera-t-il cette personne ici, peut-être la trouvera-t-il un autre jour, comme par exemple dans la boutique d'une jolie fleuriste qui l'aurait récolté de ses douces mains et qui accepterait dans la plus grande des gentillesses de la lui offrir.
avatar
Roy Armsteel

Messages : 26
Date d'inscription : 30/04/2017

Évolution
Niveau globale: 5
Expérience:
30/60  (30/60)
Point de vie:
5/8  (5/8)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ouverture [Feat, Ayaka, Phantasmagoria, Jeff, Kyu, Roy, Stein, Slide]

Message par Yumekui Kuro Baku le Jeu 4 Mai - 13:20

Les hostilités ont déjà débuté

Amusant, déjà beaucoup de monde se sont rassemblés. Je peux voir des politiciens peu scrupuleux qui n’attendent de trouver la perle rare, une esclave douce et pourquoi pas une sirène. Je vois ça dans leurs yeux et par habitude, ce n’est pas comme si c’était différent des autres fois. Des chasseurs de primes proposant leur service, dont l’un venant de se faire "agresser" par un client. Peut être devrais-je faire intervenir la garde ? Non, inutile, ils semblent faire affaire alors je n’ai point à me soucier de ce genre de détail. Les enfants sont tous couchés, je les entends marcher dans le monde onirique, leur doux rêves ne seront pas de refus, j’ai besoin d’une bonne tasse de thé pour me détendre.

Les vendeurs d’esclaves semblaient ne pas faire de grandes affaires, un lycanthrope ou un jeune vampire fraichement mordue ne semble pas intéresser la clientèle. Pas de sirène pour aujourd’hui malheureusement messieurs, il s’agit d’un animal beaucoup trop rare. Mais nous avons tout de même de merveilleuses filles que nous avons récupérées. Encore effrayer de la course-poursuite et de la découverte de notre vie, il ne vous faudra que quelques jours pour vous en faire un cadeau parfait. La jeune fille effrayée, voudra trouver du réconfort. Donner lui cette aide, présenter vous comme un homme de charme, quelqu’un de galant sauvant une pauvre jeune fille. Ne jouer pas tout de suite avec elle, attendez qu’elle vous fasse confiance pour la trahir et lui briser le cœur. Lui faire comprendre qu’ici, ce n’est point une question de vie, mais de survie. Je ne pus m’empêcher de lâcher un ricanement alors que cette jeune fille enchaîné me lancer un regard de détresse. A travers la brume, elle a put apercevoir mon élégance, ma présence seule suffit à charmer ces jeunes femmes. Malheureusement, je vais devoir la décevoir, mon cœur est déjà éprit pour quelqu’un et puis, elle a choisit la mauvaise personne en se tournant vers moi, je suis le maître du marché noir après tout. Oh, et au cas-où vous me traitiez de misogyne, mes chères amies féminines, il y a aussi de quoi ravivez vos papilles, des hommes de toutes les sortes, beaux, musclés ou fragiles, je suis certain que vous trouverez votre bonheur.

Disparaissant à nouveau dans la brume, j’allais bientôt intervenir, produire mon spectacle. Quelle heure est-il ? Encore tôt, quel dommage, je m’impatiente vraiment. Laissons-les donc encore s’amuser un peu. Un jeune scientifique recherche des informations. Celui-ci ne semble pas véritablement précis, s’approchant de l’un d’entre eux assez aléatoirement, il ne semble pas avoir l’habitude de ce genre de lieu. L’informateur, si ce n’est en être un, il n’y a pas d’étalage pour les informateurs en général. Je pense qu’il vient surtout de s’approcher d’un chasseur de primes, mais ce genre de personne peut aussi rendre ce genre de service. L’homme tenta très légèrement de repousser la personne devant lui.

« T’es trop bruyant le vieux, et puis d’abord, qui est ton employeur ? Je ne suis pas devin tu sais. Et t’as l’air nouveau, donc je vais te renseigner sur deux trois trucs de comment ça marche ici. L’homme se releva de sa chaise pour se placer au niveau de la personne qu’il avait en face de lui. Avec une vitesse déconcertante, il sortie de sa veste une dague qu’il plaqua sous la gorge de son "client". Ici tu n’as aucun droit sur qui que se soit, tu obéis aux règles sinon il va t’arriver des problèmes, tu piges ? Alors, tu aboules la monnaie en premier lieu, puis tu fermes ta gueule et tu écoutes. »

Il se rassit alors, rangeant son arme sans faire plus d’histoires. Ce que venait de faire ce jeune homme était risqué, comme pour notre cher casseur de table, menacer quelqu’un ici ne peut vous apporter que des problèmes. Mais sa façon d’agir venait de sauver la vie de quelqu’un d’autre, il ne peut lui être que redevable. S’il avait continué à demander des informations ainsi, il aurait finit par attirer l’attention et quoi de pire que de faire ceci ici, où assassins et meurtriers sont à chaque coin de rue. C’est souvent des erreurs de débutants comme celle-ci qui font perdre la vie aux personnes trop arrogante et sûr d’elle. Tout peut arriver, le chaos est à la porte, le moindre mouvement pourrait tout faire dégénérer. Voilà pourquoi il ne faut pas faire de bêtises. Je pense que je vais devoir annoncer au plus vite les festivités, afin d’éviter que ce genre d’événements n’arrivent fâcheusement.

C’est alors que des lumières s’allumèrent, tout autour d’un personnage au milieu de la piste. Un simple point où il n’y avait pas de brouillard, bien que ce mystérieux gentleman ne soit que brume de secrets. Haut en couleur, délicieuse tenue de noir et de jaune, une merveilleuse coiffe ornée d’un couvre-chef sublime. Cheveux au vent, d’or aux pointes d’ébènes. Vous pouvez observer en face de vous, la beauté pure, le charisme lui-même. Oui, l’élégance et le charme ont un nom, est celui-ci est…

« Bonsoir à vous tous mes chers amis et bienvenue. Je suis heureux de vous présenter votre hôte, qui n’est autre que moi-même, le grand Yumekui Kuro Baku ! »

Quelques applaudissements s’entendirent dans les coulisses de la scène, un peu plus loin dans la brume. Mes yeux couleurs océans s’ouvrirent enfin, sous se sourire de miel, un véritable ange vous ne trouvez pas ? Ce doux personnage apparut à vos yeux ébahit, après sa présentation bloqua sa canne blanche entre son bras et son aisselle afin d’avoir les mains libre. Il continua par la suite à parler de sa voix hypnotique, son sourire angélique toujours présent. Il présenta divers étalage, les pièces maîtresses en ventes, salua quelques habitués et finit par revenir à certaines choses plus sérieuses.

« Comme vous le savez, ce soir, l’activité principale se déroulera au Palazzo Falson à très exactement minuit pile. Je vous demanderais de bien vouloir contenir vos pulsions jusque là, où il me faudra intervenir et vous n’aimeriez pas être privé de dessert n’est-ce pas ? Il ria de bon cœur en espérant que d’autres le suivent, bien qu’au final il n’y eut peut être que du vent. Il reprit finalement d’un ton un peu plus sérieux que jusqu’à maintenant. Aujourd’hui nous avons la chance de recevoir des membres des organisations chassant les créatures de la nuit, ces mêmes gens chassés par les organisations, des chasseurs de primes et j’imagine, des gens qui n’ont rien à voir dans toute cette histoire. Alors, malgré les différents veuillez bien vous tenir, et pour les nouveaux, n’attirer pas toute l’attention sur vous voyons, c’est ma spécialité ceci. »

Je pivotais au même moment vers ce jeune homme qui est parvenue à ne pas attirer l’attention sur lui, grâce à la grande gentillesse de celui à qui il a adressé la parole. Mon regard plongé dans le sien, c’est étrange vous ne trouvez pas ? Il est normalement si éloigné que je devrais être incapable de le voir, et pourtant, cette brume ne semble pas arrêter mes pupilles perçantes. Voyons voir, ce qu’il va se passer à présent. Je souriais, me renfonce dans le brouillard et laisse les événements reprendre leur cours normal. Bien sûr, je suis libre si jamais de jeunes gens veulent discuter avec ma magnificence.
avatar
Yumekui Kuro Baku
Admin

Messages : 129
Date d'inscription : 24/04/2017
Age : 21
Localisation : Quelque part, buvant une tasse de thé.

Évolution
Niveau globale: 10
Expérience:
10/110  (10/110)
Point de vie:
10/10  (10/10)

Voir le profil de l'utilisateur http://creepypastarpg.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ouverture [Feat, Ayaka, Phantasmagoria, Jeff, Kyu, Roy, Stein, Slide]

Message par Slide le Jeu 4 Mai - 19:28


Slide n'était pas là de puis bien longtemps que les rues se remplir rapidement autour de lui, l'être un peu perdu observait dans son éternelle silence les êtres qui tourne, vont et vient autour de lui. Ca chauffait déjà à certain endroit, d'autres restaient dans leurs coins tout comme lui. Après quelques minutes a resté planté au milieu de tout, une personne lui fonça dedans et lui demanda de manière très sympathique de bouger son cul d'abrutis de là !
Et tous ce dont compris Slide, fut le fait qu'il gênait un peu la circulation en restant planté comme un piquet au même endroit. Il fut quelque peu attiré par les pensées négative que certaines personnes dégages ici même. Des envies meurtrières de certains qui l'éloignait d'instincts, mais les pensées négatives venaient surtout de ces personnes sous liens aux regards perdus et cherchant la détresse dans celui des passants. L'esclavage Slide n'en connaît rien, il ne sait donc pas pourquoi ces personnes sont si désespéré, il a juste un repas facile a disposition et sa présence n'aidant pas les plus faible d'esprit a garder leurs calmes. Au bout de quelques minutes plusieurs personnes surtouts des jeunes filles se mirent à hurlé, leurs pensées les plus noirs leurs remontant dans la tête, les rendants hystériques.
La créature s'éloigna simplement de se groupe, ce qui n'aida pas les plus faibles à se reprendre. Apathique Slide ne peut avoir pitié d'eux, il ne s'éloigne pas part pitié, mais simplement pour ne pas attiré trop l'attention sur lui.
Soudainement, l'éclairage se fit plus intenses et un homme doré fit son apparition, il présenta alors le marché et les enjeux s'y déroulant. Slide écouta, mais comme à son habitude la moitié des paroles de l'homme lui furent incompréhensible. Certains l'applaudirent, d'autre semblait septiques... Lui, il observe sans réaction, certain pour le croire niait, ce n'est pas une erreur, Slide est complètement paumé pour tout ce qui est des habitudes, moeurs et traditions des humains de manière générale. Il est très vite dépassé par ce qui l'entour. Tous comme il l'est a cette instant peut-être trop archaïque pour cet univers ? Même lui se rend compte qu'il n'est à sa place ici.
avatar
Slide

Messages : 17
Date d'inscription : 28/04/2017

Évolution
Niveau globale: 0
Expérience:
0/10  (0/10)
Point de vie:
3/3  (3/3)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ouverture [Feat, Ayaka, Phantasmagoria, Jeff, Kyu, Roy, Stein, Slide]

Message par Kyu le Jeu 4 Mai - 21:56

Kyu observait du coin de l’œil ce qu'il se passait sans faire plus de bruits. Beaucoup de choses se passait durant sa patiente observation, scrutant du regard quelques personnages sortant du décor ou qui attirait juste l'attention de la vétéran. Elle ne s'attendait pas alors que l'une des personnes qu'elle avait observé vienne à elle. Avait-elle été trop fixée sur la personne pour l'inciter à venir chercher le problème auprès de Kyu? Ça n'était probablement pas ça vu que la femme en veste à capuche rouge, et au corps adulte de type séduisant pour les mâles classiques, lui demanda d'un ton très amical pour une ambiance plutôt malsaine.

"Excusez moi, mademoiselle ? Vraiment désolée de vous déranger, mais seriez-vous une informatrice ? Ou vous ai-je alors confondu avec une autre personne ?"


Kyu décroisa les bras et posa un bras plié sur une de ses hanches, laissant pendre l'autre et pliant légèrement un genou, en clignant plusieurs fois des yeux en signe d'incompréhension avant que sa voix ne prenne la suite de la conversation devenue orale :

"Je ne suis qu'une visiteuse, je pense qu'il y a méprise, ne vous en voulez pas"

Kyu répondait tout aussi poliement et d'une voix fine, jettant un rapide coup d'oeil sur la jeune femme en face d'elle. Elle n'a pas l'air dangereuse à priori, mais à voir les clients de cet île qui pourraient être vos voisins de tout les jours sans le savoir, Kyu restait néanmoins méfiante sur la véritable identité de cette dame. De toute façon si une baguarre éclatait ici, ce sera les marchands qui arrêteront le bordel aussitôt, et de manière plutôt macabre si vous voulez mon avis.

Kyu ne regardait pas trop autour d'elle, elle n'avait pas envie de vomir en voyant ces femmes en détresse qui finiront dans le lit de quelque dégeulasse personnage beauf et macho. Beurk, et dire qu'elle n'y pouvait rien, c'était la dure loi de ce monde, l'injustice est partout, et on ne peut que s'en plaindre à priori.

Quand un évènement se produisit finalement : Un personnage que Kyu reconnaissait avec aisance apparut sous les feux des projecteurs, comme sa personnalité aime se faire remarquer. Elle n'avait pas envie d'entrer en contact avec, elle risquait de faillir à sa mission si elle était déconcentrée. Il était certes difficile d'arracher son regard du jeune homme, mais elle finit par finalement réussir à baisser les yeux et à simplement écouter en s'adossant de nouveau au mur, l'oreille attentive.


"...Aujourd’hui nous avons la chance de recevoir des membres des organisations chassant les créatures de la nuit, ces mêmes gens chassés par les organisations, des chasseurs de primes et j’imagine, des gens qui n’ont rien à voir dans toute cette histoire. Alors, malgré les différents veuillez bien vous tenir, et pour les nouveaux, n’attirez pas toute l’attention sur vous voyons, c’est ma spécialité ceci. »


Donc ils savent déjà, au moins Kyu n'aura pas à être discrète, c'est chiant la discrétion avec une armure de paladine. Kyu suggérait d'aller immédiatement à ce "Palazzo Falson" même avant Minuit pour connaître et identifier les lieux. Elle prit donc soin de partir de sa position pour rejoindre l'endroit, peu importe le temps que ça lui prenne.
avatar
Kyu

Messages : 43
Date d'inscription : 27/04/2017

Évolution
Niveau globale: 7
Expérience:
28/80  (28/80)
Point de vie:
10/10  (10/10)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ouverture [Feat, Ayaka, Phantasmagoria, Jeff, Kyu, Roy, Stein, Slide]

Message par Charles Stein le Ven 5 Mai - 13:08

Le tout s'enchaîna très vite. Je n'eus pas le temps d'expliquer le pourquoi du comment que l'homme me menaça avec son arme pour, selon ses dire, m'éduquer des règles de ses lieux. Je posais deux doigts bioniques sur la lame pour l'écarter légèrement et lui faire comprendre par ce geste qu'on n'était pas obligé d'y arriver à cette extrémité. Il dégagea son arme de ma gorge à la fin de son "explication". Je me raclai la gorge tout en la massant avant de lui dire :

-Comprenez ma méfiance au sujet d'un service ici. Tout le monde n'est pas un homme de parole. Enfin, si c'est ce que vous voulez, voici.

Je lui tendis le prix de ses informations, tout en rajoutant :

-Je vous écoute.

Je patientais calmement. Ces lieux étaient vraiment pas mon univers. Le mien était les éprouvettes et les clefs à molette. Enfin, il fallait bien que j'aille de temps en temps sur le terrain pour recueillir des patients. Soudain, des lumières brisèrent ce voile de mystère avec d'un homme haut en couleur par son caractère assez....imbu de lui même ? Enfin, qui pouvait juger ? Ce "Yumekui Kuro Baku" prévenait d'une certaine activité à 0h précise, étrange. Était-ce celui qui gérait ce petit rassemblement ? Mais ce qui me fis froncer les sourcils c'est quand il se mit à parler de chose un peu plus dans mon domaine. Il semblait que mes mouvements risquaient d'être beaucoup plus surveillé avec ce qu'il venait de lancer. Merde, déjà que c'est compliqué d'avoir des informations sans donner trop d'information sur soit même alors maintenant qu'il avait lancé ça, tout le monde sera en alerte. Enfin, cette énergumène pouvait être n'importe qui, mon zoom le percevait difficilement à travers ce brouillard mais une lueur bleu parmi une foule de squelette me permit de le distinguer légèrement. Joli squelette d'humain. Enfin, cet interlude me coûtait du temps de recherche. Je reviens à l'informateur en lui disant :

-Désolé, je vous écoute.
avatar
Charles Stein

Messages : 12
Date d'inscription : 27/04/2017
Age : 21

Évolution
Niveau globale: 4
Expérience:
10/50  (10/50)
Point de vie:
7/7  (7/7)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ouverture [Feat, Ayaka, Phantasmagoria, Jeff, Kyu, Roy, Stein, Slide]

Message par Phantasmagoria le Lun 8 Mai - 12:58

Kyu : Je ne suis qu'une visiteuse, je pense qu'il y a méprise, ne vous en voulez pas.

Sous ma capuche, j'avais peut-être l'air d'avoir un visage amical, un sourire au lèvres, un regard sympathique, mais au fond de moi, je regardais cette personne d'un tout autre air. Une visiteuse ? Sérieusement ? Tu te foutrais pas un peu de ma gueule le tank de service ? Si seulement j'avais un peu plus de pouvoir pour la faire parler... Parce que ici, il n'y a pas de visiteurs ou de visiteuses, pas dans un marché noir. Bon, je vais juste la titiller, mais, c'est pas gra-

Baku : Bonsoir à vous tous mes chers amis et bienvenue. Je suis heureux de vous présenter votre hôte, qui n’est autre que moi-même, le grand Yumekui Kuro Baku ! [...] [...] Alors, malgré les différents veuillez bien vous tenir, et pour les nouveaux, n’attirer pas toute l’attention sur vous voyons, c’est ma spécialité ceci.

Putain ! On se fout de ma gueule ! Qu'est-ce qu'on en a à péter de ce Baku ? "Je vous demanderais de bien vouloir contenir vos pulsions jusque là, où il me faudra intervenir", approche un peu gamin que je te fasse comprendre pourquoi t'aurais du faire comme tout les autres gosses de ton âge, c'est à dire respecter le couvre feu qui a été mis en place spécialement pour que les tâches dans ton genre n'emmerdent pas le monde pendant que les grands règlent leurs affaires ! ... Enfin nan, n'approche pas, c'est pas encore le moment d'attirer l'attention, j'ai déjà perdu assez de temps comme ça, de plus, la paladine est déjà en train de partir, sans doutes pour le lieu des festivités... Je lui dis alors en haussant un peu le ton pour espérer attirer encore un peu son attention toujours avec mon air amical (et si les autres me regardent parce que je parle un peu trop fort, ils vont baisser les yeux dès que MOI je les regarderais) :

Phantasmagoria : Ah, c'est bien dommage, j'espérais avoir des informations sur la H.M.C., tant pis, j'irais demander à quelqu'un d'autre !

Je ne lui disais pas ça dans l'intention de la faire s'arrêter pour qu'elle vienne répondre à mes questions, je veux surtout voir sa réaction, est-ce qu'elle va se figer un instant ? Est-ce qu'elle va accélérer ? Parce que sérieusement, je ne suis pas conne, je demande à une grande dame dans une armure scintillante des infos, elle me dit que je me trompe sur la personne, bon, jusque là tout va à peu près bien même si j'ai quelques doutes, c'est juste qu'on répond pas "Je ne suis qu'une visiteuse" dans ce genre de lieux, puis dès lors que ce Baku parle des groupes/catégories gens se trouvant ici, la même dame en armure commence à dégager vers le lieu des festivités avant minuit, donc avec pas mal d'avance, c'est tout de même étrange, non ? Ne cherche-t-elle pas à fuir tout regards suspicieux comme le mien ? Aller, elle est quoi ? Créature de la nuit ? Nope, civile ? Nope nope, elle a plus une tête de dame de la H.C.M. ou de la G.P.O.H., j'en suis presque sûre.

M'enfin, c'est pas comme si c'était grave, je la recroiserais lors de la petite fête, ou alors je trouverais quelqu'un d'autre. Pour le moment, je vais me contenter de me mettre dos à un mur en attendant la bonne heure, puis je vais attendre en étudiant la carte des lieux au cas ou quelque chose arriverait, quelque chose qui m'obligerait soit à fuir, soit à faire une course poursuite, on est jamais trop sûrs, surtout quand on cherche des gens à interroger.

[Hrp : Je post avant Jeff avec son autorisation pour causes de disponibilités, je préférais répondre au plus vite pour ne pas mettre 30 ans après.]
avatar
Phantasmagoria

Messages : 27
Date d'inscription : 24/04/2017
Localisation : Tu veux vraiment savoir ? ☞ ☞ ☞

Évolution
Niveau globale: 5 (8 monde miroir)
Expérience:
30/60  (30/60)
Point de vie:
8/8  (8/8)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ouverture [Feat, Ayaka, Phantasmagoria, Jeff, Kyu, Roy, Stein, Slide]

Message par Jeff Madfists le Mar 16 Mai - 18:56

Alors que les gens détournait le regard à l'approche de celui de Jeff, c'est une toute autre personne qui attira l'attention sur elle.

« Bonsoir à vous tous mes chers amis et bienvenue. Je suis heureux de vous présenter votre hôte, qui n’est autre que moi-même, le grand Yumekui Kuro Baku ! »

Qui était ce type "Iouméquhi Couro quoi?" Baku, disons Baku, ça ira très bien, Jeff n'avait jamais été très doué avec les langages asiatiques de toute façon. Au yeux du bagarreur, l'hôte ressemblait à un adulte qui devait bien avoir dans la vingtaine avec des traits secs et droits. Depuis quand les marchés noirs avaient des spectacles de ce genre? Ce n'était pas sensé être... Ben comme un marché normal, sauf qu'à la place d'acheter 3 carottes et un poulet fermier, on y allait pour se fournir des esclaves, des armes, de la drogue, ce genre de petites plaisirs coupables quoi. Ce devait être une spécificité locale, animer un lieu supposer être discret, bien pourquoi pas.

« Comme vous le savez, ce soir, l’activité principale se déroulera au Palazzo Falson à très exactement minuit pile. Je vous demanderais de bien vouloir contenir vos pulsions jusque là, où il me faudra intervenir et vous n’aimeriez pas être privé de dessert n’est-ce pas ?  Aujourd’hui nous avons la chance de recevoir des membres des organisations chassant les créatures de la nuit, ces mêmes gens chassés par les organisations, des chasseurs de primes et j’imagine, des gens qui n’ont rien à voir dans toute cette histoire. Alors, malgré les différents veuillez bien vous tenir, et pour les nouveaux, n’attirer pas toute l’attention sur vous voyons, c’est ma spécialité ceci. »

Ho? Alors ça serait ça le fameux défi? Hoho mais en plus de ça il n'était pas tout seul sur le coup! Il y avait des gens qu'il risquait de connaître et mieux encore, des gens qui risquaient de le reconnaître! Alors qu'avons nous au menu ce soir? Des baby-sitters de la HCM venu réclamer la présence de Jeff dans leurs locaux? Non soyons sympathique avec ces braves types, après tout, c'était eux qui avaient élevé Jeff! Mais ça n'empêchait pas ce dernier de leur coller une bonne paire de mandale si ils tentaient de le ramener aux bercailles.

 Peut-être que la GPOH était là elle aussi? Ha là on parle d'un autre niveau, ici nul besoin pour le colosse de se retenir (il ne se retiens pas non plus face aux agents de la HCM mais ça lui donne bonne conscience de croire à ce mensonge). Jeff aimait bien la GPOH, et il ne les supportaient pas à la fois. Quelque part, il aimait cette rage que les agents mettaient dans le combat, mais le meurtre très franchement, c'est moche. La majorité du temps, lorsque Jeff tue quelqu'un c'est par accident... Un accident très récurant certes, mais il ne le fait pas exprès!

 C'est tellement plus intéressant d'écraser quelqu'un mais de le laisser vivre pour qu'il puisse revenir encore plus fort! Sinon où est la beauté du sport? Il serait facile pour le monstre du ring de se pointer dans des clubs amateurs, de repérer les futurs champions et de les écraser avant la fin de leur entraînement, mais où est le sport dans tout ça? Où est le challenge? Quoiqu'il en soit, qu'importe son adversaire, si combat il y a ce soir, Jeff serait sûr d'offrir son maximum à son opposant, après tout, le combat n'est-il pas la plus basique des formes d'expression?
avatar
Jeff Madfists

Messages : 21
Date d'inscription : 24/04/2017

Évolution
Niveau globale: 5
Expérience:
35/60  (35/60)
Point de vie:
3/8  (3/8)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ouverture [Feat, Ayaka, Phantasmagoria, Jeff, Kyu, Roy, Stein, Slide]

Message par Ayaka Kawemo le Dim 21 Mai - 14:27

Ayaaa... Ayaka ne trouvait personne, ni lui, ni elle, personne n'était capable de faire gagner de l'argent à Ayaka, ils voulaient juste lui en prendre ! Ayaka a bien demandé pourtant, "Bonjour monsieur le marchand, Ayaka peut avoir de l'argent s'il vous plaîîîîît ?" Mais les vilains marchands refusaient tous d'aider Ayaka dans sa quête importante... Heureusement, Ayaka avait plus de chance qu'elle ne le croyait ! Un monsieur arriva, il était bizarrement habillé, et il avait des cheveux tout jaunes et une coiffure toute bizarre ! Ou peut-être que c'était une sorte de chapeau noir ? Bha, Ayaka s'en moque, ce monsieur donnait une belle information !

Baku : Bonsoir à vous tous mes chers amis et bienvenue. Je suis heureux de vous présenter votre hôte, qui n’est autre que moi-même, le grand Yumekui Kuro Baku ! Comme vous le savez, ce soir, l’activité principale se déroulera au Palazzo Falson à très exactement minuit pile. Je vous demanderais de bien vouloir contenir vos pulsions jusque là, où il me faudra intervenir et vous n’aimeriez pas être privé de dessert n’est-ce pas ? Aujourd’hui nous avons la chance de recevoir des membres des organisations chassant les créatures de la nuit, ces mêmes gens chassés par les organisations, des chasseurs de primes et j’imagine, des gens qui n’ont rien à voir dans toute cette histoire. Alors, malgré les différents veuillez bien vous tenir, et pour les nouveaux, n’attirer pas toute l’attention sur vous voyons, c’est ma spécialité ceci.

Aya ? Palazzo Falson ? C'est quoi ? Ca se mange ? Nan, ça n'en a pas l'air selon Ayaka, c'est sans doute... Un bon restaurant ! Il a parlé de dessert, Ayaka est sûre que c'est ça, c'est obligé ! Ayaka devait y aller ! Il fallait qu'Ayaka trouve quelqu'un pour y aller, car elle ne savait pas où est-ce que c'était la Pizzayolo Fait-Maison... Ayaka scruta alors la foule de son regard sournois, et Ayaka trouva quelqu'un à suivre ! C'était une grande dame avec de gros habits, elle avait l'air d'y aller, alors Ayaka la suivait pour être sûre de ne pas se perdre ! Ayaka va pouvoir mangeeeer !

Il doit y avoir tout plein de truc dans un restaurant, mais le problème, c'est que là aussi il faut payer, et là, ça sera pas super, Ayaka n'a toujours pas d'argent ! Mais peut-être que la grande madame voudra bien lui payer à manger, peut-être peut-être ! Aaaaah'Ayaka a tellement hâte !

(Désolée pour la réponse courte, mais j'ai rien à dire XD)
avatar
Ayaka Kawemo

Messages : 10
Date d'inscription : 25/04/2017

Évolution
Niveau globale: 5
Expérience:
6/60  (6/60)
Point de vie:
8/8  (8/8)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ouverture [Feat, Ayaka, Phantasmagoria, Jeff, Kyu, Roy, Stein, Slide]

Message par Roy Armsteel le Mar 23 Mai - 23:08

Baku -Bonsoir à vous tous mes chers amis et bienvenue. Je suis heureux de vous présenter votre hôte, qui n’est autre que moi-même, le grand Yumekui Kuro Baku !

Roy se retourna vers le détenteur de la voix masculine, cette personne était un homme aux cheveux d'or et aux vêtements de gentleman, son nom était Yumekui Kuro Baku, comme il vient de l'annoncer. Il poursuivit alors que Roy partait se ranger dans un coin moins fréquenté, histoire d'être seul pour une future communication avec sa boss.

Baku -Comme vous le savez, ce soir, l’activité principale se déroulera au Palazzo Falson à très exactement minuit pile. Je vous demanderais de bien vouloir contenir vos pulsions jusque là, où il me faudra intervenir et vous n’aimeriez pas être privé de dessert n’est-ce pas ? Il ria de bon cœur en espérant que d’autres le suivent, bien qu’au final il n’y eut peut être que du vent. Il reprit finalement d’un ton un peu plus sérieux que jusqu’à maintenant. Aujourd’hui nous avons la chance de recevoir des membres des organisations chassant les créatures de la nuit, ces mêmes gens chassés par les organisations, des chasseurs de primes et j’imagine, des gens qui n’ont rien à voir dans toute cette histoire. Alors, malgré les différents veuillez bien vous tenir, et pour les nouveaux, n’attirer pas toute l’attention sur vous voyons, c’est ma spécialité ceci.

Roy fronça les sourcils à l'énonciation des différentes personnes ici, créatures de la nuit, et ceux qui les cherchent pour soit les capturer, soit les exterminer, c'est à dire la H.C.M. et la G.P.O.H., et nous passons le reste car ce sont ces trois groupes là qui intéressent notre personnage. Roy ne s'attendait pas à ce que d'autres membres de la H.C.M. soient sur place ici, Iris n'avait pas informé le chercheur, était-elle seulement au courant ?

Roy -Iris, je viens d'apprendre que je n'étais pas seul ici, il y aurait d'autres gens de la H.C.M., des gars de la G.P.O.H., et des Creepypastas. C'est normal ou pas ?

Iris -Je suis au courant pour les membres de la H.C.M., je me suis renseignée très rapidement sur qui serait là, tu n'a rien à craindre d'eux, ils ne sont pas nombreux, et pas la peine de te donner leur identité maintenant puisque je ne les ai pas en tête, tu les rencontreras sans doutes par toi même.

Roy -Et si ils avaient des informations sur la fleure ?

Iris -Dans ce cas, comme je l'ai dis, tu le découvrira par toi même, j'ai peut-être accès à certaines données que je ne peux pas te communiquer puisque je suis occupée à faire autre chose mais je ne suis pas dans leur tête, je ne sais pas ce qu'ils savent. Quant à la G.P.O.H., tu es sûr à 100% qu'ils soient dans un tel endroit ? Si c'est bien le cas, évite la à tout prix, tu n'es pas ici pour procéder à une capture, juste pour une récupération de ressource rare, ne te mets pas en dangers avec eux pour je ne sais quelle raison. Et enfin pour les Creep's, si elles n'interréagissent pas avec toi, alors fait de même, autrement, fuis, bats toi, fait ce qu'il faut pour te tirer d'affaire.

Roy -Bien. Le blondinet à parlé de "Palazzo Falson", là où une certaine activité aura lieu à minuit pile, je sais pas exactement à quoi m'attendre, mais je vais m'y rendre, et je vais faire gaffer à mon derrière, je tiens à rentrer en un seul morceau plus une belle plante. Terminer.


Roy quitta alors son petit coin sombre derrière une maison pour se diriger en suivant quelques personnes parlant anglais jusqu'à l'endroit définit pour être le théâtre de l'activité principale de la soirée.
avatar
Roy Armsteel

Messages : 26
Date d'inscription : 30/04/2017

Évolution
Niveau globale: 5
Expérience:
30/60  (30/60)
Point de vie:
5/8  (5/8)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ouverture [Feat, Ayaka, Phantasmagoria, Jeff, Kyu, Roy, Stein, Slide]

Message par Yumekui Kuro Baku le Jeu 25 Mai - 14:04

Faîtes votre choix

Le chasseur de primes observaient son client, celui-ci ne semble pas avoir encore compris sont agissement, ni la scène avec toute la menace, etc. Il faudrait peut être lui expliquer plus explicitement ? Il soupira et très discrètement repoussa la somme d’argent pour que l’homme les récupère. Il avait profitait de mon arrivé pour que tous détourne le regard, malin le petit, très malin. Malheureusement, il se met en danger, j’aimerais savoir pourquoi il fait de telles choses pour un simple étranger ? Peut être par altruisme comme vous pourriez le dire vous les êtres vivants. Personnellement, je ne crois pas en ce mot, il doit certainement avoir une raison dans le coin de son crâne, mais je ne peux le deviner malheureusement. Discrètement, pendant mon discours, l’homme chuchota à l’oreille de son commanditaire.

« Ce que j’ai fais tout à l’heure c’était pour vous sauver la vie, si vous continuez à être aussi bavard et excentrique que l’hôte, vous risquez d’attirer la curiosité sur vous. Il tourna les yeux autour de lui afin d’observer la situation. Il s’arrêta en observant droit dans les yeux ma personne lorsque j’avais préparé mon pivotement. Lorsque les événements reprirent leur cours normal, il reprit la discussion avec l’homme bionique. Beaucoup d’invité de marque sont ici ce soir, des légendes parmi les légendes, peut importe le clan. Vous devriez faire attention, un conseil d’ami. Il s’arrêta avant de pousser une gueulante pour reprendre sur un ton froid et violent pour que tous l’entende, abusant même de la puissance de ses paroles. Et maintenant dégagé d’ici avant que je ne change d’avis et vous égorge pour de bon ! »

Pour en revenir à moi, le plus grand, le plus beau, le plus majestueux d’entre tous. Soit le grand Baku, pour vous servir. Je discutais avec la population. Des personnes venues m’applaudir pour mon discours, d’autres cherchant une faille, un point faible en moi. Et un dernier tenta de me faire les poches en toute discrétion. Il repartie tout mécontent de n’avoir absolument rien trouvé. Qui est prit qui croyait prendre, je suis magicien ou du moins prestidigitateur, les tours et astuces me connaissent comme leur meilleur ami. Vous devriez prendre exemple sur moi voleur de pacotille, vous êtes d’un ennui. Après m’être débarrassé de tous ces enquiquineurs, je pouvais enfin retourner à mes affaires. Je passais à travers les différentes échoppes, afin d’observer les différentes marchandises, peut être que quelque chose m’amusera ou même, éveillera ma curiosité. Comme cette petite femme qui m’avait jeté ce regard éperdu afin que j’aille la sauver.

Au final, le temps passait, et je ne trouvais rien d’intéressant. Une heure entière était passé, peut être qu’il est temps de se diriger vers le palais. Notre jeu va pouvoir enfin commencer. Traversant la rue, un homme encapuchonné d’un voile noire frappait sur deux casseroles, l’une contre l’autre. Il était l’heure, le rassemblement aller se faire. Il fallait suivre le son pour se diriger vers la salle des fêtes. Ceux qui s’occupent de leurs étalages restèrent en retrait, avec les potentiels clients venant à leur rencontre. Certains n’ont pas vendu grand-chose, d’autres se sont fait une petite fortune. Au cours de cette nuit, tous ont joués un rôle, à présent, il est temps de jouer le mien.

L’homme encapuchonné entra dans le palais, traversant la magnifique porte vitrée, celle-ci s’ouvrit sans le moindre effort. Suivit par une foule de personnes riches et élégantes, ainsi que bon nombre de costauds et de monstruosité. Une fois à l’intérieur, plus aucun brouillard, vous pouvez enfin vous observer les uns les autres, vous témoigner vos prouesses physiques, vos merveilleux visages. Mais aucun ne sera plus beau que le mien. Un trait parfait, des yeux éblouissant, une peau sans défaut, des cheveux blonds brillant comme l’or de vos poches, avec des touches sombre, tel le diamant de votre cœur corrompu par vos richesses. Alors que je jouais de ma prestance, j’étais de nouveau devant ces délicieux invités.

« Mesdames et messieurs, je vous invite pour les parieurs à passer à ma droite, dis-je tout en levant ma main droite, la porte s’ouvrit alors au même moment, comme un simple courant d’air. Pour les possibles candidats, je vous inviterais à rejoindre les vestiaires à gauche, je répétais la même action, mais du côté gauche cette fois-ci, la voisine de la première porte ne fit pas de résistance elle non plus. »

Pour ce qui est des règles, je comptais les annoncer plus tard, car après tout, il est inutile de chercher où se trouve les parieurs et les joueurs dans cette foule. Ils se dénonceront d’eux même, j’en suis certain. Les curieux deviendront joueur où s’enfuiront, mais une fois la porte passé, il est trop tard pour refuser. Je ne dévoilerais rien tout de suite, il est encore trop tôt. Néanmoins, je restais dans le hall d’entré, à observer les plus ou moins courageux tenter l’aventure.

[HRP : Faîtes votre choix mes chers invités.]
avatar
Yumekui Kuro Baku
Admin

Messages : 129
Date d'inscription : 24/04/2017
Age : 21
Localisation : Quelque part, buvant une tasse de thé.

Évolution
Niveau globale: 10
Expérience:
10/110  (10/110)
Point de vie:
10/10  (10/10)

Voir le profil de l'utilisateur http://creepypastarpg.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ouverture [Feat, Ayaka, Phantasmagoria, Jeff, Kyu, Roy, Stein, Slide]

Message par Kyu le Ven 26 Mai - 22:45

Il y avait un bon nombre de personnes à priori qui allait se laisser tenter, se laisser prendre au jeu. A leurs risques et périls, Kyu ne se sentira pas coupable si il y a des accidents, quand on voit ce misérable marché de truands, elle ne souhaite que des "accidents" mortels à ces personnes qui se croyaient permises de vendre des humains comme on vendrait des vases.

Que de personnes différentes ! Kyu ne s'attendait pas à autant de diversités, imaginant des physiques tous autant sinistres les uns que les autres avec ce marché noir sombre. Kyu restait néanmoins sur ses gardes, nous ne sommes pas à l'abri d'un danger, jamais. Elle prit soin de rester écartée de la foule pour ne prendre aucun risque et écouter maintenant que nous étions tous dans cette salle, ce qu'avait à dire leur hôte, qu'elle observait d'un oeil comme habitué à ce genre de prestations.

"Mesdames et messieurs, je vous invite pour les parieurs à passer à ma droite,


Et ainsi la porte de droite s'ouvrait, pour ceux qui ne comptaient que parier sur la vie des autres sans craindre pour leurs petits séants, sans le risque, sans la gloire. Mais aussi est-ce un avantage que de ne pas mourir, un pari n'engage pas forcèment la mort, n'est-ce pas?


...Pour les possibles candidats, je vous inviterais à rejoindre les vestiaires à gauche."

Les possibles candidats? Kyu n'avait pas une tête de parieuse et elle ne voulait pas parier sur l'âme de quelqu'un. Elle pourrait d'ailleurs mieux agir et faire cesser les problèmes en étant directement sur le terrain. Elle prit donc soin de se diriger vers la gauche, marchant dans sa lourde armure et en croisant possiblement le regard de l'homme aux grandes oreilles et au style victorien pour qu'il puisse admirer son choix vaillant et déterminé.

Kyu n'observait pas vraiment ceux qui allaient la suivre en terrain dangereux, mais elle espèrait ne pas devoir faire trop de chahut. Elle n'envisage de tuer que les potentiels Creepypasta de type mortelle ou les possibles démons cachés.

Tout ceci lui remémorrait sa période en tant que Hunter au service de la Générale Ombrelle. Son objectif? Prendre sa place et continuer de servir en partie les ambitions bonnes et bienveillantes de la robot, sans pouvoir promettre qu'on ne tuera pas, car quand l'ennemi est trop terrible, le choix n'est pas à remettre en question.

Qu'est-ce qui allait l'attendre derrière cette porte? Nous allions bientôt le savoir...

avatar
Kyu

Messages : 43
Date d'inscription : 27/04/2017

Évolution
Niveau globale: 7
Expérience:
28/80  (28/80)
Point de vie:
10/10  (10/10)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ouverture [Feat, Ayaka, Phantasmagoria, Jeff, Kyu, Roy, Stein, Slide]

Message par Charles Stein le Sam 27 Mai - 11:13

Enfin ! Le donneur d’information délia enfin sa langue. Il me rendit mon argent pour ensuite me chuchoter, le regard en alerte :

« Ce que j’ai fais tout à l’heure c’était pour vous sauver la vie, si vous continuez à être aussi bavard et excentrique que l’hôte, vous risquez d’attirer la curiosité sur vous. Beaucoup d’invité de marque sont ici ce soir, des légendes parmi les légendes, peut importe le clan. Vous devriez faire attention, un conseil d’ami. Et maintenant dégagé d’ici avant que je ne change d’avis et vous égorge pour de bon ! »

Je lui répondis calmement, suivant le jeu :

-Bien bien, calmez-vous. Je m’en vais.

Je me redressai, pris mes affaires et parti. C’était très peu mais j’avais enfin des informations. Il y avait des cibles ici. Qui ? Je ne pourrais dire. Quoi ? C’était encore à déterminer. Où ? L’Homme en couleur pouvait en être la réponse. Mais, une chose est sûre, les lieux sont encore plus dangereux. Je fis donc un choix. Je suivis la foule se dirigeant vers le lieu des festivités. Soudainement, je me mis à me pencher, prétextant un mal de ventre bien violent. Je posais ma main sur le mur pour faire une pause. Pendant cette mascarade, mon œil bionique observait les lieux aux rayons x, cherchant le moindre détail pouvant agrémenter ses recherches. Ce qu’il vit fut des squelettes d’une lueur bleutée et des masses blanches cachant certains éléments. Le métal, le « meilleur ami » de cette technologie. Enfin, les paroles de l’hôte des lieux résonnèrent dévoilant la réalité de cette scène. Des combats. Qu’es-ce-qu’il y a d’intéressant à ça ? Une dissection ? Pourquoi pas. Une expérience ? C’était encore mieux. Mais là, un vulgaire combat. Pourquoi c’était aussi intéressant pour les faibles d’esprit ? Et puis, parlons des paris. Le meilleur moyen de perdre son argent. Enfin, j’allais devoir outre-passer mes goûts personnels. J’allais être….malheureusement….un parieur. Les combats ? Très peu pour moi. Je n’avais pas besoin d’être comme l’hôte pour être connu, mon nom suffisait. Enfin, Ulpius rentre en scène ! Allons parier sur ces « animaux » pour voir si un « patient » faisait son apparition. Je me redressai, fit mine de prendre un médicament pour faire passer la douleur et pris le chemin des parieurs.
avatar
Charles Stein

Messages : 12
Date d'inscription : 27/04/2017
Age : 21

Évolution
Niveau globale: 4
Expérience:
10/50  (10/50)
Point de vie:
7/7  (7/7)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ouverture [Feat, Ayaka, Phantasmagoria, Jeff, Kyu, Roy, Stein, Slide]

Message par Phantasmagoria le Dim 28 Mai - 23:57

Je viens de passer un bon moment à rien glander dos à un mur, à farfouiller mon téléphone, et à trouver des musiques juste délicieusement violentes, l'Invocateur avait d'excellents goûts en matière de musique selon moi, j'adore ce qu'il écoutait ! Mais, je vais garder de la batterie pour plus tard et éteindre mon appareil, il va être l'heure, je ferais mieux d'y aller.

Alors je me rendais au Palazzo Falson, d'après ce que j'avais vu sur la carte sur le téléphone, et d'après ce que je voyais moi même non loin de ma position, c'était une sorte de gros palais pour riches, bref, le genre d'endroit que j'adore lorsque ses habitants sont tous morts, ouais, je déteste plus particulièrement les gens riches aux attitudes de noblards, avec leur "manières" et tout ce qui va avec... J'ai juste envie de les démonter et de les transformer en tas de chair informe.

Malheureusement, l'endroit était bondé de ce genre de personnes, sans oublier les gros costaux qui devaient servir soit de garde du corps soit de bêtes de foire, il y allait avoir un événement ici, d'où tout ce beau puta** de monde, j'étais si mal à l'aise ici, j'avais envie de buter tout le monde !


Baku : Mesdames et messieurs, je vous invite pour les parieurs à passer à ma droite. Pour les possibles candidats, je vous inviterais à rejoindre les vestiaires à gauche.

Ah ! Ca va carrément être une sorte de concours qui va se dérouler ici ? Je m'attendais plus, vu l'endroit, à une sorte de gros banquet durant lequel les gens concluraient de bonnes petites affaires pas nettes, mais quand on y repense, vu la tête de ceux qui passent la porte de gauche, je dirais... Que ça va pas être de simples parties de cartes, nan, à mon avis, ça va sans doutes être une sorte de combat de gladiateurs, des gens vont arriver dans l'arène, d'autres vont les rejoindre, ils vont se taper dessus jusqu'à que mort s'en suive, et le ou les survivants gagnent, après, si ça se trouve, c'est autre chose, mais un combat me semblerait plus probable.

Bon, alors, porte de droite ou de gauche ? Aaaarf... Je sais pas, j'ai envie d'aller rejoindre les candidats pour m'amuser et pour casser des bouches et pour me faire casser la mienne si c'est bien un combat qui se prépare, mais je sais pas, je ne me sens pas encore prête avec ce corps, c'est pas une excellente idée à mon avis, si je tombe dans un combat, je risque d'y laisser des plumes... Mais...

Si je rejoins les parieurs, je ne suis pas totalement perdante, j'ai comme un bon présentement, des candidats vont sans doutes mourir ce soir, ce sera l'occasion parfaite pour récupérer des essences vitales ! Et si je parie, j'ai des chances de gagner un peu d'argent ! Ouais mais l'argent je m'en moque un peu en fait, ce n'est pas ce qui fera ma gloire, je sais que c'est important dans ce monde mais... Tout de même...!

Droite, gauche, droite, gauche... Raaaah ! Aller je craque ! Gauche ! Je vais par contre faire super attention à pas trop abîmer mon corps, je vais m'amuser sans prendre trop de risques, mais je vais m'amuser quand même et c'est ça qui compte ! Intérieurement, je souriais à pleines dents, me frottant déjà les mains de ce qu'il va se passer ce soir, mais extérieurement, j'avançais vers la porte de gauche l'air nonchalant, je dois jouer mon rôle, et cacher ma véritable nature aux yeux du monde pour mieux le détruire à l'avenir, n'oublions pas la raison de ma présence ici, m'amuser, et tuer tout le monde.
avatar
Phantasmagoria

Messages : 27
Date d'inscription : 24/04/2017
Localisation : Tu veux vraiment savoir ? ☞ ☞ ☞

Évolution
Niveau globale: 5 (8 monde miroir)
Expérience:
30/60  (30/60)
Point de vie:
8/8  (8/8)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ouverture [Feat, Ayaka, Phantasmagoria, Jeff, Kyu, Roy, Stein, Slide]

Message par Ayaka Kawemo le Dim 4 Juin - 13:49

Woaaaah ! Ayaka arrivait enfin dans l'endroit où elle voulait aller, le Palazzo Falson ! Ayaka voyait des foules et des foules de gens, des gros des maigres, des petits, des grands, des forts, des faibles, bref, tout plein de menus à disposition ! Mais... Ayaka croit qu'elle n'a pas le droit d'essayer de tous les manger, son estomac est peut-être un trou noir mais il doit faire des pauses de temps en temps, Ayaka ne peut pas manger autant de monde ! Et puis elle mangera plus tard, Ayaka avait dit qu'elle s'achèterait deux repas, alors elle attendra !

Malheureusement, Ayaka avait perdu de vue la grande madame en armure qu'elle suivait, myinche, où est-ce qu'elle était ? Ayaka faisait de petits bonds pour voir au dessus de la foule, nya, nya ? Nya... Nya ! Nyah, Ayaka ne la retrouvais pas... Ce n'était pas forcément grave, Ayaka était assez grande et assez forte pour se débrouiller seule ! Quelle que soit le défi, Ayaka gagnera et aura plein d'argent pour avoir son repas avec quelqu'un de sympa en supplément !


Baku : Mesdames et messieurs, je vous invite pour les parieurs à passer à ma droite. Pour les possibles candidats, je vous inviterais à rejoindre les vestiaires à gauche.

Nya droite ? Nya gauche ? C'est quoi un parieur ? Ayaka n'a jamais entendu ce mot là ! Mais elle a aussi entendu le mot "candidat", et ça, Ayaka savait ce que ça voulait dire, Ayaka était intelligente ! Ayaka partait donc à l'aventure en tournant à gauche pour aller dans les vestiaires, ça lui rappelait plein de souvenirs, comme quand Ayaka allait se préparer pour faire la course avec ses amis de son village natal, que c'était amusaaant !

Nyah ? Il y avait la grande femme qu'Ayaka avait suivi ! Elle aussi voulait être candidate ? Ayaka avait hâte de jouer avec elle ! Il y avait aussi une autre personne... Ayaka ne l'avait jamais vu, elle ne la connaissait même pas, elle n'avait pas l'air méchante du tout à première vue, mais... Ayaka ne savait pas, elle avait une drôle de sensation en la voyant, une mauvaise sensation ! Nyah, Ayaka devait juste avoir attrapé un mauvais rhume silencieux, elle n'éternue pas du coup ça la met mal à l'aise ! Aller ! Ayaka y va !
avatar
Ayaka Kawemo

Messages : 10
Date d'inscription : 25/04/2017

Évolution
Niveau globale: 5
Expérience:
6/60  (6/60)
Point de vie:
8/8  (8/8)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ouverture [Feat, Ayaka, Phantasmagoria, Jeff, Kyu, Roy, Stein, Slide]

Message par Roy Armsteel le Dim 4 Juin - 14:02

Baku -Mesdames et messieurs, je vous invite pour les parieurs à passer à ma droite. Pour les possibles candidats, je vous inviterais à rejoindre les vestiaires à gauche.

Roy après avoir suivit quelques personnes se retrouvait enfin au lieu dit, le Palazzo Falson, ici se trouvait bien du monde, des nobles en grande partie, mais aussi de gros gaillards, des gardes du corps c'est ça ? C'était ici qu'allait se dérouler l'activité prévue par ce Baku. Ce dernier venait de proposer à tout le monde de faire son choix entre deux chemins, la voie du parieur, ou la voie du candidat. Qu'est-ce que ça allait être comme épreuve ? Un combat ? Une course peut-être ? Se rappelant qu'il ne se trouvait pas dans un endroit très sain de base au vu du marcher noir, Roy restait sur l'idée que ce soir, du sang allait très probablement couler.

Roy -Iris, droite ou gauche ?

Iris -La question ne se pose pas. Tu n'es pas ici pour prendre des risques, même si ce n'est qu'une partie de poker, n'y va pas, et rejoins les parieurs, peut-être que tu trouvera des gens pouvant détenir des informations, et peut-être même pourras-tu remarquer des creepypasta dans les candidats et me faire une description d'eux que je les enregistre, c'est toujours ça de gagné.

Roy -Compris m'dame.


Roy commença donc à marcher vers la droite, il allait rejoindre les parieur, mais il évitera sans doutes de parier, il essayera de ne faire que regarder, d'écouter, de ne pas se faire trop remarquer. Roy, dans sa tête, se disait qu'ici il ne trouverait très probablement aucunes informations à propos de la fleure qu'il cherche, à moins que quelqu'un d'autre ne la cherche aussi, ce qui ne serait pas si étonnant que ça au final, car bien utilisée, cette fleure peut faire beaucoup de chose, et Roy aimerait qu'elle fasse quelque chose pour quelqu'un qui lui est proche.
avatar
Roy Armsteel

Messages : 26
Date d'inscription : 30/04/2017

Évolution
Niveau globale: 5
Expérience:
30/60  (30/60)
Point de vie:
5/8  (5/8)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ouverture [Feat, Ayaka, Phantasmagoria, Jeff, Kyu, Roy, Stein, Slide]

Message par Slide le Mer 7 Juin - 13:54

Pour changer l'être ne comprenait rien a se qu'il se passait la curiosité l'avait juste poussé a suivre le mouvement des autres personnes après l'apparition de cet homme excentrique. Il se fit bousculer dans un premier temps par les passants qui prêtait à peine attention à lui, vraiment curieux comme comportement c'était comme s'il n'était pas là. Par-là suite les bousculade se firent moins intenses et encore une fois justes quelques personnes se retournèrent sur lui en se demandant ce qu'il pouvait bien fabriqué a se tortillé comme ça dans tout les sens. Il faisait juste en sorte d'occupé le moins d'espace entre deux personne se qui le déformait physiquement et lui donnais l'impression d'être un jouet sur ressort.
Une fois qu'il eut rejoints la foule. Il comprit juste qu'il y avait un jeu de paris, avec des participants... a quoi un combat ? Slide n'est pas vraiment combatif, mais il était curieux et n'avait plus trop le choix maintenant qu'il était la il suivit simplement la personne devant lui.
Il pensait être simplement parieur. Mais a suivre sans regarder ni essayé de comprendre, le pauvre Slide se retrouveras très bêtes quand il se rendra compte qu'il est chez les joueurs et non les parieurs.
HRP:
Je suis vraiment désoler pour mon retard et ces réponses misérable, j'ai difficile a suivre le rps un peu trop de monde pour moi.
avatar
Slide

Messages : 17
Date d'inscription : 28/04/2017

Évolution
Niveau globale: 0
Expérience:
0/10  (0/10)
Point de vie:
3/3  (3/3)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ouverture [Feat, Ayaka, Phantasmagoria, Jeff, Kyu, Roy, Stein, Slide]

Message par Yumekui Kuro Baku le Jeu 8 Juin - 18:15

Les règles du spectacle

Vous me faîtes bien rire vous êtes assez amusant d’être partie d’un côté en croyant que je dirais la vérité. N’avez-vous pas peur ? Peut être suis-je un menteur ? Fais de tissue de mensonge, je ne suis qu’un songe, comprenez-vous ce que je veux dire ? Qu’idéal, je ne suis que mensonges. Un mensonge de votre esprit qui trompe votre pauvre réalité. Mais ne vous en faîtes pas, trompeur je suis, mais menteur jamais ne serais.

Les choix sont désormais faits, les parieurs sont partis sur ma droite, alors que nos artistes se dirigent vers ma gauche. Ma très chère, comme je l’espérais, s’est dirigé vers le spectacle. Je n’en attendais pas moins d’elle, de plus, cela m’étonnerait qu’elle puisse prendre part aux paris avec l’argent qu’elle reçoit de cette organisation. D’autres personnes la suivirent, ce que je trouvais intéressant, est qu’il y avait une grande majorité de femmes. Allons, vous n’allez pas me faire croire que le sexe fort est changé ? Je n’étais pas au courant, mais il semblerait que vous vous soyez dégonflé mes chers amis masculins.

Je rejoins moi-même, les parieurs, non pas pour miser quoi que se soit, mais pour animer ce délicieux spectacle. Plusieurs hommes, dont celui qui avait créé une légère agitation au cours du marché. Il y avait aussi plusieurs de mes connaissances dans la haute société, des personnes qui sont si riche, qu’ils peuvent se permettre de gâcher de l’argent dans des stupidités infantiles comme celle-ci. Il y avait aussi plusieurs autres personnes qui ne semblaient pas avoir énormément d’argent. Intéressant, amusant et malheureusement, navrant. Vous n’auriez jamais du entrer dans ce lieu maudit Les portes claquèrent, fermés de plusieurs tours, elles ne s’ouvriront plus avant la fin de notre petite soirée.

« Bien le bonjour à vous une nouvelle fois, je prenais une bonne respiration avant de continuer. Vous venez ici mes amis pour parier sur la survie de nos artistes. J’approche d’une grande baie vitrée par laquelle, nous pouvons observer les candidats entrer les uns à la suite des autres dans une grande salle de hall un peu réaménagé. On pouvait observer le doute dans leur regard alors que je reprenais à mes convives. Une série d’événement va se dérouler selon ce que vous choisirez mes chers amis. »

En dessous de la grande vitre se trouve un panneau de commande avec plusieurs boutons, des écrans sur lesquels ont observent des symboles, ainsi que des prix affichés. Continuant dans mes explications, j’ajoute juste après cette première remarque que se sera vous qui commanderez le spectacle en appuyant sur les boutons. Lorsque vous le faîte, l’un des hommes en noirs se trouvant aux quatre coins de la pièce noteront votre achat. A la fin du spectacle, vous devrez chacun régler votre note, mais j’imagine, que vous saviez déjà tout cela. J’arrêtais ici pour le moment, les laissant observer les différents choix qui s’offrent à eux.

Un point d’exclamation entouré de flammes, mille euros et il s’agit pourtant du prix le plus raisonnable. Un crâne avec deux sabres derrière, cinq milles euros. Une tête d’ours dans un triangle, huit milles euros. Et plein d’autres avec des sommes de plus en plus exorbitantes. Le prix le plus élevé est d’un million d’euros pour un symbole assez étrange, difficile à le décrire, quelque chose de spéciale. Enfin, j’applaudissais dans mes mains pour retrouver l’attention de tous. J’avais une dernière chose à leur dire, qui ne serait peut être pas bien perçus par certain. Une table au milieu de la salle fut découverte de son drap, sur celle-ci, un écran intégré à la table, protégé d’une vitre. Sur cet écran, des photos des candidats, il y en avait dix.

Une jeune et magnifique fille au teint mâte, habillé d’une armure de paladin dans un matériau brillant, au dessus du cadre qui lui est réservé, "Number 1" est inscrit. Un jeune homme musclé, préparé au combat, sa carrure rappel celle d’un boxeur mais il semble plus venir des lieux du street fighting, il est le "Number 2". Une femme habillée d’un costume pour homme quelque peu ajusté par son propre corps. Portant un chaperon rouge par-dessus la tête, elle est le "Number 3". Une charmante demoiselle tout à fait au goût de mes invités, quelques sifflements se firent entendre à l’apparence de son corps de diva. Personnellement, ce qui m’attire chez elle est principalement endormit dans son esprit, elle porte le "Number 4". En "Number 5", nous avons une femme habillée à la façon des motards, blouson noire, mitaine sur lesquels sont incrustés des pointes en fer, une chaîne à la hanche, ce genre de personnes en bref.

Nous entamons la deuxième partie des candidats, une jeune femme sous un costume de carnaval, de chat plus particulièrement. Elle semblait mignonne, mais je crois savoir où je l’ai déjà aperçus, je pense pourtant me trompé. Elle porte le "Number 6". Une autre femme encore, comme quoi, je vous disais qu’il y avait bien plus de femmes. Elle est habillée assez naturellement pour une adolescente de son âge. Sous une capuche virant entre le rose et le mauve, une jupe violette, de long collant blanc pour des converses roses, elle a hérité du "Number 7". Le "Number 8" est un peu plus différent dans l’apparence, il s’agit là d’un monstre différent du genre humain, fait de fumée noir ou d’autres choses, est-il au moins matériel ? Nous arrivons à l’avant dernier, le "Number 9", un homme que nous avons aperçus à l’entrée, il s’agit du chasseur de primes qui a participé à l’engueulade avec ce bon monsieur là-bas. Et pour finir, le "Number 10" une femme ? Un homme ? Il semble être entre les deux, un personnage androgyne dont je ne connais absolument pas l’identité. Son esprit lui-même est perturbé, ne semblant pas savoir ce qu’il est.

« Voilà tous nos candidats, à présent, vous devez tous pariez sur l’un d’entre eux. Vous pouvez soit parier sur sa mort, soit sur sa survie au cours de notre soirée. La plus petite mise accepté est de cent mille euros. »

La foule s’étonna alors, beaucoup prirent peur et appeler ceci une arnaque, un véritable scandale et je passe mes mots. Personnellement, je restais souriant, je m’attendais à ce genre de réaction, il faut payer pour activer les pièges ou les bonus pour les joueurs, et en plus miser. Mais, afin de calmer les tensions j’ajoutais immédiatement les paroles suivantes : Ce n’est pas rien, les mises seront multiplier par dix et si vous gagnez, tous les pièges activer par votre main seront gratuits. De ce fait, les tensions retombèrent un peu. Jusqu’à ce que je rajoute un peu de piment à ce spectacle.

« Petit détail, vu que vous avez décidé d’entrer dans cette pièce, il est impossible d’en partir avant la fin du spectacle. Et de même, vous qui êtes présent, êtes obligé de miser. Pour ceux qui n’ont pas l’argent sur place, vous miserez votre propre vie ! »

Pour ce qui est de nos joueurs, en bas, dans le grand hall, ils y étaient enfermés, impossible d’ouvrir la moindre porte, et à votre place, je ne voudrais pas savoir ce qu’il se cache derrière celles-ci. De toutes façons, vous en aurez bien l’occasion au cours de notre petite soirée tous ensemble. Je pense que vous l’avez aperçus dans le petit vestiaire qui vous a permit de vous changer avant que vous entrez ; pour ceux qui le voulaient ; mais vous serrez payer à la fin de cet événement.

Un homme en noir vous attendez dans les vestiaires afin de vous expliquer tout le processus de notre spectacle. Vous allez devoir survivre à tout ce qui va se dérouler pendant cet événement, c’est la seul règle. Il leur expliqua aussi les règles que doivent suivre les parieurs, soit obliger de parier sur la mort ou la survie de l’un d’entre vous, cent mille euros pour la mise minimal et l’obligation de parier. Il n’a pas précisé pour la règle qui dit qu’ils doivent parier leur vie s’ils n’ont pas assez d’argent. Lorsque le spectacle sera terminé, vous recevrais tout l’argent des mises, bien sûr, partagé équitablement entre tous les survivants. Après ces explications, il les laissa entrer à l’intérieur du hall.

A présent, je vous laisse méditer sur votre sort et sur ce qu’il va se dérouler pendant ce doux spectacle. Parieur comme joueur, vous mettez votre vie en jeu, car aucun d’entre vous n’a l’argent pour pouvoir respecter la règle de la mise obligatoire. Misez votre vie sur celle des autres, n’est-ce pas un jeu parfaitement amusant ? Bonne chance, vous en aurez bien besoin.
avatar
Yumekui Kuro Baku
Admin

Messages : 129
Date d'inscription : 24/04/2017
Age : 21
Localisation : Quelque part, buvant une tasse de thé.

Évolution
Niveau globale: 10
Expérience:
10/110  (10/110)
Point de vie:
10/10  (10/10)

Voir le profil de l'utilisateur http://creepypastarpg.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ouverture [Feat, Ayaka, Phantasmagoria, Jeff, Kyu, Roy, Stein, Slide]

Message par Jeff Madfists le Ven 9 Juin - 1:25

« Mesdames et messieurs, je vous invite pour les parieurs à passer à ma droite pour les possibles candidats, je vous inviterais à rejoindre les vestiaires à gauche»

Comment dire qu'en entendant ces mots, le sang de Jeff ne fit qu'un tour et il fut dans les premiers à rejoindre les vestiaires... En courant... Oui il avait très envie de passer à l'action. En vérité cela faisait un moment que le fléau du ring n'avait pas eu droit à un combat digne de ce nom. La dernière fois que son sang avait coulé, c'était lorsqu'il avait affronté cet agent de la G.P.O.H. qui protégeait une petite bourgade dans laquelle Jeff ne faisait que passer. Le plus ironique dans l'histoire, c'était que le justicier avait attaqué le premier, si il ne l'avait pas fait, Jeff aurait passé son chemin et n'aurait jamais apprit l'existence de cette personne.

 L'agent en question était à un excellent combattant mais également un ingénieur de génie, il s'était fabriqué un véritable exo-squelette lui offrant une force et une résistance bien supérieure à celle d'un humain lambda. La nuit avait été longue, mais le combat ne s'arrêta qu'à l'aube, lorsque Jeff brisa le dos du justicier sur son genoux. Sérieusement blessé malgré tout, il était parti sans laisser de traces, laissant l'agent pour mort. On ne sait toujours pas ce qu'il est devenu, paraplégique c'est une évidence, mais vivant, ce n'est sûr en rien. Mais le sujet n'était pas là, cet événement appartenait au passé, mais Jeff comptais bien réanimer cette sensation qu'il avait eût ce jour là.

 Ce jour là il avait eût peur, il avait connu la peur, ce sentiment si puissant qui scie le corps et qui le bloque avant de le gorger d'un instinct de survie intense. Il espérait vraiment pouvoir trouver un combattant qui lui fasse craindre la défaite, un combattant qui serait prêt à lui prouver la vraie valeur du combat. Bras croisés, yeux fermés, la tête posées contre le mur, c'est avec un sourire mélancolique aux lèvres que Madfists se remémorait ces souvenirs si amusant à ses yeux. C'est ce moment là que l'homme en noir choisit pour présenter les règles du jeu. Sans abandonner sa position initiale, Jeff dirigea un regard interrogateur vers l'étrange personnage.

-Ne devions-nous pas nous affronter dans des combats et différents duels?... J'ai dû mal interpréter mes infos...

Comme un enfant qui dévale l'escalier pour aller ouvrir ses cadeaux le matin de Noël, Jeff s'était jeté sur "l'événement" sans comprendre la totalité de la situation.

-Mouais, qu'importe, si j'ai bien compris ce que vous nous avez dit ça sera de la survie hein? Soit, ça me fera déjà une présélection, je n'aurais qu'à me servir sur le groupe des survivants dans ce cas...

Ce n'était pas une mauvaise idée ce jeu de survie, ainsi, les plus faibles seraient éliminés les premiers et il n'aurait pas à perdre son temps avec les amateurs.

Le temps passa et il était maintenant l'heure de commencer, passant devant la baie vitrée où se trouvaient les parieurs, les "artistes" pénétrèrent le hall qui allait être le plateau du jeu. C'était plutôt original. Il y avait encore ce dandy blond habillé en noir, ce maître de cérémonie apparemment. Il parlait aux parieurs, leur expliquait-il les règles? Ou leur révélait-il des secrets qui étaient cachés aux participants? Ou peut-être racontait-il peut-être une blague...? Jeff n'était pas doué du tout pour lire sur les lèvres... Il profita tout de même du temps que cette situation lui offrait pour s'adresser aux autre participants. Étrangement à l'aise, il continua de fixer la salle des paries en s'exclamant :

-Et bien... Tu parles d'une organisation hein? J'espère pour vous que vous êtes prêt à vous donner à fond, ça me donnera l'occasion de voir ce que vous valez vraiment. Je m'appelle Jeff, "Madfists" qu'on m'appelle. Enfin... Pour certains d'entre vous, vous devez surement me connaître comme HCM-1960... Essayez au moins d'être à la hauteur de votre collègue de G.P.O.H. avec l'exo-squelette.


Dernière édition par Jeff Madfists le Dim 11 Juin - 1:31, édité 1 fois
avatar
Jeff Madfists

Messages : 21
Date d'inscription : 24/04/2017

Évolution
Niveau globale: 5
Expérience:
35/60  (35/60)
Point de vie:
3/8  (3/8)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ouverture [Feat, Ayaka, Phantasmagoria, Jeff, Kyu, Roy, Stein, Slide]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum