L'ouverture [Feat, Ayaka, Phantasmagoria, Jeff, Kyu, Roy, Stein, Slide]

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Re: L'ouverture [Feat, Ayaka, Phantasmagoria, Jeff, Kyu, Roy, Stein, Slide]

Message par Yumekui Kuro Baku le Lun 10 Juil - 18:46

Le membre 'Jeff Madfists' a effectué l'action suivante : Dé du destin


#1 'Dé d'attaque' :


--------------------------------

#2 'Dé de défense' :
avatar
Yumekui Kuro Baku
Admin

Messages : 129
Date d'inscription : 24/04/2017
Age : 21
Localisation : Quelque part, buvant une tasse de thé.

Évolution
Niveau globale: 10
Expérience:
10/110  (10/110)
Point de vie:
10/10  (10/10)

Voir le profil de l'utilisateur http://creepypastarpg.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ouverture [Feat, Ayaka, Phantasmagoria, Jeff, Kyu, Roy, Stein, Slide]

Message par Charles Stein le Mer 16 Aoû - 23:18

HRP:
Avant toute chose, je tiens à m'excuser de mon manque de réponse par le fait que je viens juste de rentrer de 3 semaines de stage de fouille et je suis fortement épuisé. Donc, je tiens à m'excuser de la possible médiocrité de ma réponse ^^’

Il semblerait que ma question soit passé à la trappe. Peut-être à cause du brouhaha ambiant et de la fureur que dégageait la nouvelle créature de leur jeu barbare. Moi qui trouvait cela débile, j'étais dans de beaux draps et j'avais parié ma vie pour cette chose. Enfin, il semblait que le combat était encore plus difficile qu'il n'était prévu. Créature et lance-flammes était de partie et les combattant pouvaient s'attaquer pour en profiter. L'avantage de ce genre de jeu, je peux l'avouer avec difficulté, c'est qu'il permettait de révéler le véritable caractère des combattants. Enfin, le Maitre du Jeu semblait se régaler des choix des parieurs et des souffrances des joueurs mais, nouveau changement, un parieur voulait rentrer dans le jeu. Intéressant, ça serait une mort rapide pour lui et il ne subira pas ce qu’aura prévu l’Autre. Je ne sus quel sort il me réservait pour l’échec du match mais il y avait de forte chance que ce soit une vie d’esclavage. Moi, un cerveau de cette époque, un génie de la robotique et de la génétique en simple esclave ? Jamais ! Il fallait que je trouve une solution mais quoi ? Je regardais autour et vis qu’une grande partie était absorbée par le combat qui se déroulait en bas. Peut-être cela pouvait fonctionner ? Ce n’était que des codes, je pourrais pirater le logiciel de l’arène pour faire fuir la créature et créer un tel remue-ménage que je pourrais fuir et récupérer un échantillon de tissus de la créature si elle arrive à dépasser la sortie du bâtiment. Oui, ça pouvait se faire mais il fallait un « ordinateur » local mais le seul que je voyais était celui qui était aux vues de tout le monde. Peut-être qu’il y avait une solution et que je pouvais… Oui, si je la jouai bien, je pourrais réussir.

Je me rapprochais de l’un des hommes de main de l’hôte pour lui demander, gêné :

-Excusez moi du dérangement mais auriez-vous des commodités ici ? Vous savez, j’ai misé gros et le stress me joue sur la vessie.

Je lui fis un sourire vraiment gêné en tenant ma valise contre mon ventre et serrant mes jambes. Tant pis du ridicule, il fallait que ce soit crédible et gênant pour lui pour que je puisse y aller.
avatar
Charles Stein

Messages : 12
Date d'inscription : 27/04/2017
Age : 20

Évolution
Niveau globale: 4
Expérience:
10/50  (10/50)
Point de vie:
7/7  (7/7)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ouverture [Feat, Ayaka, Phantasmagoria, Jeff, Kyu, Roy, Stein, Slide]

Message par Yumekui Kuro Baku le Mar 5 Sep - 12:22

Rêve et réalité

Commençons par le commencement, en bas, les adversaires se révèlent plus dangereux que les obstacles eux-mêmes. Des coups bas, mais aussi des retournements de situation et pourtant, certains n’étaient pas absorbé par le combat, comme cet homme qui voulait se rendre au toilette. Le garde le repoussa légèrement d’un simple geste avant de se tourner vers son chef, moi-même bien sûr, entrain de discuter avec ce noble personnage voulant risquer sa vie deux fois plus qu’il ne le faisait déjà.

« Patron ? »
« Hum ? Oui, laissez-le se rendre jusqu’au toilette mon jeune ami. Mais ! Même malgré la gêne de la situation mon cher monsieur, vous allez devoir supporter le regard de mon camarade tout le long de votre commission. »

Je ne savais pas ce qu’il avait en tête, ou s’il était simplement innocent de demander ce genre de chose dans un tel événement. Enfin, je suis peut être un peu trop nerveux, nos éclaireurs nous ont rapporté des mouvements il y a peu. Je pense que nous allons devoir mettre un terme à nos festivités pour ce soir. Je me tournais vers l’homme courageux pour lui annoncer d’un léger regret qu’il ne pourra pas faire ce qu’il voulait, car malheureusement, nous allons devoir arrêter tout ceci dès maintenant. Je tapotais légèrement sur son épaule avant de me diriger vers la plus grande foule, absorbé par le combat et les votes.

« Je m’excuse de vous dérangez mes amis, mais vous allez devoir récupérer vos mises et retournez chez-vous. Je laisse un léger silence pendant que la foule s’interroge entre soulagements et quémandes. Je vous assure que j’en suis moi-même des plus confus, mais des mouvements soupçonneux ont été observés proche de la cité, nous pensons à des forces de l’ordre et nous devons de ce fait fermé. »

D’un claquement de doigt, tous les hommes au coin des murs se déplacèrent, libérant ceux étant attaché, faisant grâce aux véritables parieurs de leur redistribuer équitablement leur mise et d’autres se dirigeant vers la vitre afin de tirer sur l’horrible bête à l’aide de seringue remplit de somnifère. Quelques instants après, le million était au sol, complètement endormit, retrouvant sa forme faiblarde et fragile que nous avons observé à l’ouverture de la porte. Les flammes s’arrêtèrent, et tout le spectacle se termina. Quand à moi, j’avais disparut de la salle de nos convives pour rejoindre les participants dans la fosse. Je devais leur expliquer la situation.

« Bien le bonjour à vous mes chers camarades. Je m’excuse du dérangement, mais nous devons partir, divers problèmes et affaires nous attendent. Afin de vous dédommagez, je vous pris d’accepter ce modeste cadeau en l’honneur de votre merveilleux combat. »

Les hommes m’accompagnant distribuèrent à chacun une lias de billets. Cent-mille dollars très exactement en petite coupure. Net, précise, ces billets sont des vrais mais nos amis peuvent en avoir le doute je vous l’accorde. Afin de ne pas décourager les plus violents et les plus avares, j’ajoute à la suite de mon annonce qu’il y aurait d’autres événements comme ceci qui se déroule dans d’autres villes du monde. Malheureusement, je ne peux les annoncer ici, ils devront chercher, comprenez que si un membre d’une organisation se tenait devant moi, alors il réagirait immédiatement et informer ses camarades. Et en parlant du loup.

L’androgyne réagit en voulant me placer un couteau sous la gorge. Vif d’esprit couplé à une grande vitesse, il ne semble pas posséder de gène psychopathe pour autant. Que me veut-il ? Oh je pense le savoir, mais je vais vous laisser le comprendre de ses propres mots.

« Hôte du marché noir, vous êtes encerclé, le bâtiment est entouré de soldat armé n’attendant plus que votre sortie et celle de vos hommes. Vos petits jeux illégaux vont s’arrêter dès maintenant. »

Il pensait faire peur. Qu’il est mignon, je dois dire, j’en serais presque effrayer, si ce n’était pas moi qui menais la danse. Avant même qu’il ne continue, je riais, je n’en pouvais plus, il fallait que je leur dévoile le poteau rose. Que je leur annonce, que tout ceci…

« N’était qu’un rêve. Bonne nuit mes petits. »

Eux qui croyaient tout mener à la baguette. Eux qui pensaient pouvoir m’abattre. Eux qui pensaient avoir le contrôle sur la situation. Toutes ces personnes, n’ont jamais remarqué qu’elles n’étaient nulle part ailleurs, que dans un doux cauchemar de ma propre création. La brume ne servait pas à cacher véritablement le marché noir à la ville. La brume, ne servait pas à garder l’identité de nos convives. La brume, ne servait pas à rendre le marché noir plus mystérieux qu’il ne l’est déjà. Non, la brume, ne servait qu’à une chose. Cacher le fait qu’il n’y a absolument rien. Que tout ce que vous avez pensé vivre, n’était qu’un rêve dans lequel vous vous êtes délibérément plongé. Et oui, bienvenu dans mon monde, celui des songes.

Nos héros se réveillèrent, ainsi que toutes les personnes pensant être entré dans ce que l’on nomme le marché noir. Ils se trouvent tout simplement, au milieu de la place de Mdina, devant le château dans lequel ils pensent que c’est déroulé la terrible bataille des paris. Les renforts de cet androgyne, sont eux aussi endormie, entrain de se réveiller de leur terrible nuit. Au final, je suis heureux d’une chose, c’est que personne n’ait essayé de fuir de la ville une fois entré dans le brouillard. Sinon, il se serait douté de quelque chose les bougres.

Dans la nuit, mon rire résonnait, alors que petit à petit, les personnages du spectacle se réveillaient. Que compte-t-il faire ? Je n’en ai aucune idée. Chose intéressante que vous pouvez remarquer, les acquisitions de chacun, semble réel. Comme si, même dans leur subconscient, une parcelle de réalité s’est immiscée. Les achats des uns sont encore en leur possession, les ventes des autres se sont véritablement validées par de l’or. Mystérieux n’est-ce pas ? C’est ce que vous découvrirez au cours de vos aventures dans notre monde. Parfois, il ne faut pas croire tout ce que l’on voit ou entends. Car après tout, c’est ainsi que fonctionne une légende urbaine.
avatar
Yumekui Kuro Baku
Admin

Messages : 129
Date d'inscription : 24/04/2017
Age : 21
Localisation : Quelque part, buvant une tasse de thé.

Évolution
Niveau globale: 10
Expérience:
10/110  (10/110)
Point de vie:
10/10  (10/10)

Voir le profil de l'utilisateur http://creepypastarpg.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ouverture [Feat, Ayaka, Phantasmagoria, Jeff, Kyu, Roy, Stein, Slide]

Message par Kyu le Jeu 7 Sep - 23:54

Tout ce bordel...S'était arrêté d'un coup. La tension, le bruit, la folie qui s'installait. Tout, s'était mit au silence le plus terrible qui soit, tandis que le monstre s'était effondré au sol comme par KO, reprenant sa forme humaine malingre. Kyu reprit sa forme humaine au même moment, démunie de son armure, s'étant précipité vers le gamin pour vérifier son pouls et son état de santé sans même chercher à comprendre pourquoi tout s'était stoppé.

Sa respiration n'en était pas plus brutale, toujours sous un état de combat, elle reprenait difficilement son calme et son torse se bombait énormèment à chaque inspiration.

Et qui vint au même moment? Quelqu'un qu'elle connaissait très bien, mais elle restait là à s'occuper du gamin en cherchant à le réveiller sans aucune violence. Dire que des gens avaient osés faire du mal à cet enfant quand d'autres auraient pu l'aider à vivre mieux avec le monstre sommeillant en lui...

« Bien le bonjour à vous mes chers camarades. Je m’excuse du dérangement, mais nous devons partir, divers problèmes et affaires nous attendent. Afin de vous dédommagez, je vous pris d’accepter ce modeste cadeau en l’honneur de votre merveilleux combat. »

Voulait-elle vraiment cet argent qu'on lui avait donné? Elle avait plus important sur le feu et elle n'en jeta pas un regard au gentleman, pas un. Kyu ne prit même pas part aux événements suivants, mais elle releva légèrement la tête aux derniers mots du fourbe.

Ouvrir les yeux très vivement, observer le vide au dessus de soi, serrer le point, briser la première chose à porter de main, retourner voir son meilleur ami avant de faire un malheur.

__________________________________

Widdy l'écoutait parler en redressant chaque cullière qu'elle pliait de la grâce de ses mains sous une pointe de colère qui se lisait très faiblement sur son visage. Elle lui avait tout expliqué dans les moindres détails, jusqu'à traduire ses émotions.

Son partenaire achevait son déjeuner tout en désserant le pot de confiture qui avait été resserré à mort et finit par lui dire en rangeant les différents condiments :


"Tu n'auras pas tout perdu, tu auras rencontré des personnes que tu risque de revoir, tu sais, le monde est petit, et on l'avait bien remarqué tout les deux à l'époque, en duo, tu te souviens? Et puis ton histoire ne m'étonne pas de "lui", passe donc là dessus, sinon tu risques de criser d'avantage à l'avenir avec le nombres de fourberies qui t'attendent de sa part!"


Il avait raison, et Kyu n'en resta pas moins l'air boudeur, tout en touillant son café avec sa cuillière une fois de plus tordue.

Elle jeta un œil à la baie vitrée de la salle à manger, observant les rayons du soleil. Dire que quand la nuit viendra, elle aura reprit son poste.
avatar
Kyu

Messages : 43
Date d'inscription : 27/04/2017

Évolution
Niveau globale: 7
Expérience:
28/80  (28/80)
Point de vie:
10/10  (10/10)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ouverture [Feat, Ayaka, Phantasmagoria, Jeff, Kyu, Roy, Stein, Slide]

Message par Jeff Madfists le Lun 11 Sep - 10:34

Hohoho oui! Oui! Ce combat était si prometteur! Tout ces gens aux aptitudes variées, ce monstre à la puissance démesurée! Jeff était euphorique, il vivait ce pourquoi il était né, il pouvait le crier le hurler, il était vivant!

 Son cœur battait à toute allure et son sang se filait comme un torrent au travers de ses veines. Il était impatient de voir comment l'affrontement allait se dérouler, comment les choses allaient évoluer! Ce soir il aurait l'occasion de se battre à plein potentiel!

 Mais non, non car un petit malin à juger utile de déranger les festivités. Les jets de flammes se coupèrent, des fléchettes endormirent la bête, bref, le show était terminé. Le poing encore tendu vers l'avant, Jeff ne semblait pas comprendre la situation.

-Que... Quoi?... 

« Bien le bonjour à vous mes chers camarades. Je m’excuse du dérangement, mais nous devons partir, divers problèmes et affaires nous attendent. Afin de vous dédommagez, je vous pris d’accepter ce modeste cadeau en l’honneur de votre merveilleux combat. »

Certes c'est une jolie somme, mais pourquoi interrompre la soirée là maintenant tout de suite? Ils ne pouvaient pas les laisser encore un peu? Juste 5 minutes? Au moins il y aurait d'autres soirées... Qui elles aussi seraient interrompues? Et pour quelles raisons d'ailleurs?

« Hôte du marché noir, vous êtes encerclé, le bâtiment est entouré de soldat armé n’attendant plus que votre sortie et celle de vos hommes. Vos petits jeux illégaux vont s’arrêter dès maintenant. »

Ha! Donc voilà la raison pour laquelle il fallait arrêter de jouer! 

-La salope! S'exclama Jeff.

Ce qui aux yeux du champion était une femme bien trop sûre d'elle venait de prendre en otage le présentateur blondinet... D'accord... Donc selon elle, la meilleure façon de se sortir de cette situation... Est de prendre en otage le maître des lieux? Alors que l'endroit doit grouiller d'entités aux capacités surnaturelles?

 En sachant que, étant donné le genre de personne qui fréquente les lieux, la moitié est prête à défendre leur maître coûte que coûte tandis que l'autre n'attend que de le voir tomber pour prendre sa place... Si les forces de police engageaient ce genre de génie intellectuel, alors Jeff commençait à comprendre pourquoi ils ne l'avaient pas embêté dernièrement...

Mais qu'importe tout ça n'avait pas d'importance car tout ça...

« N’était qu’un rêve. Bonne nuit mes petits. »

Alors avant toute chose, Jeff ne se laisse qualifier de "petit" que par des gens qui n'ont pas besoin de tabouret pour le regarder dans les yeux, ensuite, qu'est-ce que ça voulait dire tout ça? Tout était faux? Non puisque la creepypasta avait encore la jolie liasse qu'on lui avait donné. Faux ou pas, il était en colère, très en colère, où était cette idiote sans cervelle? C'était de sa faute!

 Dès qu'il aurait mit la main sur elle, elle pourrait dire adieu à sa mâchoire! Tout les intervenants se réveillèrent alors devant le château, bien, bien si tout le monde était là alors elle y était aussi! Jeff allait lui régler son compte maintenant!...

 Non... Il ne pouvait pas se permettre un tel massacre ici... Les forces de police ne tarderaient pas à reprendre leurs esprits alors autant filer au plus vite, si on le reconnaissait, sa quête deviendrait beaucoup compliquée qu'elle ne l'est déjà... Mais une chose était sûr, il avait vu des gens qui l'intéressait ce soir... Et il comptait bien les recroiser un jour... Idem pour pour cette garce, mais contrairement aux autres, le champion ne serait pas là pour la tester, non, il sera là pour la faire payer!
avatar
Jeff Madfists

Messages : 21
Date d'inscription : 24/04/2017

Évolution
Niveau globale: 5
Expérience:
35/60  (35/60)
Point de vie:
3/8  (3/8)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'ouverture [Feat, Ayaka, Phantasmagoria, Jeff, Kyu, Roy, Stein, Slide]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum